L’automobiliste-tyran

Prenez un homme sur un cheval (je parle en connaissance de cause: j’ai fait du cheval presque toute ma vie); eh bien c’est la plupart du temps un homme affable, mais un changement radical se produit des qu’il enfourche sa monture.

Tout homme à cheval devient arrogant, aussi aimable soit-il lorsqu’il est à pied. L’homme dans sa voiture est mille fois plus dangereux. Je vous le dis: Si jamais l’automobile venait à se généraliser, cela engendrait un égoïsme terrible chez l’être humain. Cela entraînerait une violence dans des proportions que nous n’avons encore jamais connues: Ce serait la fin de la famille telle que nous l’avons connue: trois ou quatre générations partageant avec bonheur le même foyer. Cela anéantirait nos relations avec notre voisinage et l’idée même de la communauté. Nous verrions de gigantesques villes se créer comme des cancers, des banlieues résidentielles à la fausse opulence, une campagne aux paysages ruinés, des agglomérations encerclées par des usines destructrices pour la santé, des fermes industrielles spécialisées. Cela ferait de chaque homme un tyran.

R.A Lafferty fin XIXème siècle


« dieu-automobile »,
Marcel Robert 2005

Marcel Robert

A propos de Marcel Robert

Fondateur du site Carfree France et auteur des livres "Vélogistique", "Pour en finir avec la société de l’automobile" et "Îles sans voitures".