Palmarès 2008 des émissions de CO2 des magazines hebdomadaires

Le site internet RAGA (Résistance à l’agression automobile) vient de publier pour la quatrième année consécutive son palmarès des émissions de CO2 des pubs automobiles dans les hebdomadaires (Télérama, Le Point, Courrier International, Nouvel Observateur, Paris Match, Marianne, L’Express et VSD).

Que d’espoirs suscités par ce Grenelle ; durant l’automne nous avons vu fleurir des réclames vantant les mérites des voitures les plus sobres, enfin les constructeurs essayaient d’orienter les consommateurs du bon coté … hélas dès l’annonce du dispositif de bonus-malus il n’était plus question que de 4×4 et autres modèles voraces à liquider avant l’entrée en vigueur du dispositif. Début janvier on voyait un peu de réclame pour les modèles bénéficiant de l’éco-bonus … et puis retour à la case départ, plus question de voitures « sobres » ni d’éco-bonus, mais pléthore de bonus et de remises sur des voitures voraces !

Peut-être serait-il temps de ne plus attendre les témoignages de bonne volonté des constructeurs et d’imposer une étiquette CO2 un peu plus explicite que les caractères illisibles de bas de page ? Raga vous propose donc un modèle qui permettrait de situer la plage d’émissions de la gamme présentée et éventuellement le niveau d’un modèle particulier mis en avant (celle-ci devrait occuper 1/8 de la page de pub par exemple) :

Résultats

– Coté matraquage publicitaire, peu d’évolution avec en moyenne 5.6% des pages consacrées à la promotion du réchauffement climatique. Mention spéciale à Télérama et l’Express dont pas loin d’une page sur 10 est une pub automobile!

– Pour ce qui est des émissions de CO2, elles se situent au même niveau qu’en 2007 avec une moyenne de 174gCO2/km. Heureuse nouvelle tout de même : aucun modèle au dessus de 300gCO2/km n’est présenté.

– Affichage des consommations : Les chiffres de consommations et d’émissions sont toujours aussi illisibles. Ils sont également incompréhensibles si on ne les replace pas sur l’échelle de l’étiquette CO2. Seul un constructeur a mis en avant l’éco-bonus pour un modèle précis : Lancia (modèle Ypsilon 1.3 d 75ch). Daihatsu affiche « CO2 bonus » mais présente une gamme allant jusqu’à 151gCO2/km (Sirion).

– Abus de l’argument environnemental : Volkswagen présente l’énorme Touran (jusqu’à 193gCO2/km) en pleine nature, Lexus ose affirmer que son 4×4 RX400h soumis au malus écologique (192gCO2/km) est « respectueux de l’environnement », sans parler de l’incitation à aller saccager les espaces naturels … pas que franchit allègrement Suzuki avec son 4×4 Jimny (162-191 gCO2/km soumis à malus) « mieux qu’internet pour ton exposé sur la faune » !!! Mais que fait le BVP ?

De manière générale ils serait bon d’interdire toute allégation du type « protège ou respecte l’environnement / écologique / propre », quelles que soient les caractéristiques du véhicule.

palmares-CO2-hebdomadaires-2008
PALMARÈS 2008 DES ÉMISSIONS DE CO2 « HEBDOMADAIRES »

A propos de Raga

Résistance à l'Agression Automobile