Greenwashing: plainte contre le constructeur automobile Saab

Une association de consommateurs, la Fédération nationale des associations des usagers des transports (FNAUT) vient de porter plainte contre le constructeur automobile Saab, filiale suédoise de General Motors, pour « publicité mensongère ».

En ligne de mire: l’alibi écologique utilisé comme argument de vente. Pour la FNAUT, l’automobile devra jouer à l’avenir un rôle bien plus modeste qu’aujourd’hui. Cependant, même si les autres modes de transport se développent largement, elle n’est pas appelée à disparaître, car elle restera utile non seulement à la campagne mais aussi, pour certains déplacements non répétitifs, en milieu urbain.

Il est donc très important que les caractéristiques techniques de l’automobile évoluent de manière profonde afin d’en limiter l’impact environnemental : pollution de l’air, bruit, consommation d’énergie et émission de gaz à effet de serre.

Selon la FNAUT, les constructeurs automobiles ont fait des progrès en ce sens, sous la pression de l’opinion et des pouvoirs publics. La FNAUT observe cependant que :
– leurs résultats restent très insuffisants ;
– ils s’efforcent aujourd’hui de freiner l’évolution nécessaire de la législation européenne relative à la pollution de l’air et aux émissions de gaz à effet de serre ;
– ils refusent de fournir, sous une forme complète et aisément accessible, les informations relatives à la consommation et aux émissions de CO2 des véhicules qu’ils mettent en vente.

Par ailleurs, à travers une publicité omniprésente et mal contrôlée, les constructeurs ne cessent de présenter leur production comme « propre », « verte », « durable », « naturelle », « citoyenne », …. Cette tendance de plus en plus marquée à utiliser de manière abusive une argumentation écologique contestable (« greenwashing ») a incité la FNAUT à surveiller la publicité automobile afin de détecter d’éventuelles publicités mensongères méritant d’être dénoncées.

ovni

La FNAUT a finalement décidé de porter plainte auprès du Procureur de la République du Tribunal de Grande Instance de Paris, pour « publicité de nature à induire en erreur » relative à la gamme 9-3, à l’encontre du constructeur Saab et de toute autre personne ayant pu apporter son concours à la conception et à la diffusion de la publicité incriminée. La publicité incriminée présentait cette gamme bimode éthanol-essence comme étant « verte », « plus écologique » et « plus économique » et le bioéthanol comme étant un « carburant naturel ».

A travers cette démarche, la FNAUT souhaite alerter l’ensemble des constructeurs automobiles et les pouvoirs publics sur la nécessité impérieuse de prendre au sérieux les problèmes liés à la pollution de l’air, aux gaspillages de pétrole et au réchauffement climatique.

Source: http://www.fnaut.asso.fr/

Fnaut

A propos de Fnaut

Fédération Nationale des Associations d'Usagers des Transports.