LEAR (Offranville) : 150 salariés sur le carreau

L’usine Lear qui fabriquait des garnitures de portières de voitures en lin n’avait plus qu’un client, Opel. Elle a fermé le 15 octobre. La direction justifie cette fermeture par des coûts trop élevés par rapport aux sites d’Europe de l’est. 150 salariés restent sur le carreau.

Source : L’Usine Nouvelle

Autocrisis

A propos de Autocrisis

Théoricien de la crise automobile