Voitures partout, verdure nulle part

C’est avec ce seul titre que je vous invite à la contemplation de cette éloquente série de peintures d’un même paysage (chaque peinture réalisée 3 ans après la précédente) par l’artiste suisse Jörg Müller intitulée Ronde annuelle des marteaux-piqueurs ou la mutilation d’un paysage, 1974. Elle résume à elle seule ma note sur l’absurdité de l’idée de voiture propre.

jorgmullerbig

Nuit Grave

A propos de Nuit Grave

Rédacteur du site Carfree France, spécialisé dans les questions relatives à la destruction de la santé et de l'environnement