France, une chômeuse dans l’enfer des tournantes

margerie
« Tu sais où je vais te le mettre celui-là? »

Il y a des jours où l’actualité sombre dans l’horreur. Où la succession des faits divers sordides nous fait perdre foi en la dignité humaine. France, une jeune chômeuse de Haute Normandie, a vécu l’indicible dans les sous-sols d’une usine désaffectée de Notre-Dame de Gravenchon. Violée et rackettée à de multiples reprises par une bande de prédateurs assoiffés de sexe et d’argent, son enfer a duré plusieurs années avant qu’elle ne décide de briser le silence, à la suite d’un ultime outrage d’une cruauté inouïe. « J’ai été séquestrée plusieurs années par une bande auto-proclamée Mouvement Erectile Des Entreprenants Frustrés (MEDEF)« .

Le juge d’instruction chargé du dossier confiait que la jeune normande était choquée et dans un état physique inquiétant : « Nous n’avons pas encore pu l’interroger en profondeur, si j’ose dire. Mais les détails livrés dépassent l’entendement« . D’après nos informations, le dernier viol subi par France aurait été l’œuvre d’un certain Christophe de M, surnommé le Total. Il aurait exhibé des liasses de billets avec lesquelles il se serait frotté les parties génitales, avant de sodomiser la victime à l’aide d’instruments en l’insultant: « T’aimes ça hein assistée! Prolétaire! Tu la sens bien ma lutte des classes!« . Ce procédé sordide semble d’ailleurs le mode opératoire récurrent de ces supposés psychopathes : « D’après les dires de la jeune France, les membre de ce gang montreraient tous des signes d’impuissance sexuelle. Ils utilisent donc systématiquement des instruments ou alors font réaliser la besogne par d’autres, qu’ils appellent ironiquement leur gouvernement. Par ailleurs, ils s’affublent de sobriquets ridicules tels que EADS, Arcelor, Natixis…« .

Lire la suite: http://onsefechier-anatic6.blogspot.com/2009/03/france-chomeuse-dans-lenfer-des.html

Karl

A propos de Karl

Rédacteur du site Carfree France, spécialiste des questions de transports collectifs