Nous resterons sur Terre

Nous resterons sur Terre. Évidemment. Notre futur est ici. Mais comment ? Le Mercredi 08 avril 2009 sort sur les écrans le film « Nous resterons sur Terre », co-réalisé par P.Barougier et O.Bourgeois.

La question brûle toutes les lèvres. Les pollutions, les catastrophes industrielles et les changements climatiques ont brusquement révélé la question de la survie de notre planète et avec elle, celle de notre espèce. Nous sommes en passe d’être rattrapés par nos besoins les plus élémentaires : d’air pur pour respirer, d’eau pour boire, de sols pour s’alimenter, d’un climat stable pour vivre en sécurité.

Depuis des décennies, l’homme moderne et la nature vivent sur la même Terre mais n’appartiennent plus à la même planète. D’un côté, le progrès et son appétit croissant pour alimenter les demandes urbaines, de l’autre une biodiversité qui s’assèche progressivement et une planète qui s’asphyxie de nos propres inventions. Au-delà des problématiques environnementales, c’est notre modèle de société dans son ensemble que Nous resterons sur Terre remet en question, tout en laissant le spectateur à ses émotions, à ses intuitions et à son jugement sur ce qui est juste ou non.

Quelle société souhaitons-nous transmettre aux générations futures et surtout quelles explications donnerons-nous à notre descendance lorsque celle-ci nous posera la question : Pourquoi ?

Avec l’environnementaliste James Lovelock (auteur de “l’hypothèse Gaia” selon laquelle la Terre doit être considérée comme un organisme vivant), le philosophe Edgar Morin et les Prix Nobel de la Paix Mikhaïl Gorbatchev et Wangari Maathai (fondatrice du “Green Belt Movement” en 1977), ce film laisse à chacun la liberté d’évaluer le degré d’urgence sur une seule certitude : Nous resterons sur Terre.

Ce film est donc un film éco-militant, au même titre que le docu La 11ème heure de Leonardo di Caprio mais il s’en distingue déjà par un parti pris esthétique très affirmé et surtout, il représente la somme d’entretiens croisés avec quatre intervenants irrécusables, des personnalités indiscutables.

Mercredi 08 avril 2009 : sortie du film « Nous resterons sur Terre » (co-réalisé par P.Barougier et O.Bourgeois). Site officiel du film: www.nousresteronssurterre.com

Greenworld

A propos de Greenworld

Contributeur de Carfree France climatiquement engagé dans les affaires du monde

Un commentaire sur “Nous resterons sur Terre

  1. Toto

    Le côté « irrécusable » de James Lovelock est très discutable.
    N’oublions pas que c’est un fervent supporter de l’industrie nucléaire.

Les commentaires sont clos.