Nouvelle étude : les agrocarburants aggravent les changements climatiques

nuit-gravement-a-la-planete

Les Amis de la Terre Royaume-Uni publient cette étude sur les émissions de gaz à effet de serre (GES) liées au changement d’affectation des sols pour les agrocarburants utilisés au Royaume-Uni (issus principalement de soja du Brésil, d’Argentine et des Etats-Unis). Les résultats montrent une aggravation des changements climatiques.

Les Amis de la Terre Royaume-Uni ont chargé le cabinet indépendant de consultants Scott Wilson de calculer les émissions de gaz à effet de serre (GES) liées au changement d’affectation des sols. Une hypothèse prudente a été prise : changement d’affectation des sols de 10% seulement. Les résultats montrent une aggravation des changements climatiques.

L’étude conclut en effet que les agrocarburants utilisés au Royaume-Uni ont émis 1,3 million tonnes de plus que des carburants fossiles, depuis l’entrée en vigueur de l’obligation d’incorporation au Royaume-Uni, il y a un an.

Au Royaume-Uni, les agrocarburants sont issus principalement de soja du Brésil, d’Argentine et des Etats-Unis. Dans ces pays, l’expansion colossale des agrocarburants, dont le soja, nécessite de nouvelles terres qui sont prises sur des terres agricoles existantes, ou sur des écosystèmes naturels (forêts tropicales, forêts sèches, tourbières, etc). Ces écosystèmes stockent d’énormes quantités de carbone, et leur transformation en champs d’agrocarburants libère le carbone stocké dans la biomasse ou dans le sol. Mais le changement d’affectation des sols n’est toujours pas pris en compte dans les statistiques officielles.

En terme d’émissions, les agrocarburants utilisés depuis un an au Royaume-Uni correspondent ainsi à 500 000 voitures supplémentaires sur les routes.

Téléchargez ci-joint :
– la note méthodologique expliquant la méthodologie et les hypothèses prises ;
– les résultats. Le tableau ayant permis d’effectuer les calculs est « ouvert » : le lecteur peut y accéder, mais peut en outre modifier les hypothèses pour mesurer l’évolution des impacts.

Source: www.amisdelaterre.org

Steve

A propos de Steve

Rédacteur du site Carfree France, spécialiste du pic pétrolier et des questions d'étalement urbain et de consommation d'espace.