General Motors : 7.000 à 8.000 suppressions d’emplois

Le groupe General Motors a présenté lundi une version durcie du plan de restructuration rejeté fin mars par le gouvernement américain, qui intensifie encore ses suppressions d’emploi, et a annoncé simultanément le lancement de la restructuration de sa dette.

Ce plan doit permettre à GM d’être rentable avec un marché américain de 10 millions d’immatriculation, contre 15 à 17 millions avant la crise, selon un communiqué diffusé par le premier constructeur automobile américain.

General Motors va ainsi supprimer 7000 à 8000 emplois supplémentaires chez ses ouvriers par rapport à ses plans initiaux, ce qui va ramener ses effectifs de production aux Etats-Unis de 61’000 à la fin 2008 à 40’000 en 2010.

Le nombre de ses usines principales va revenir de 47 à 34 d’ici la fin 2010 et 31 d’ici 2012, a-t-il indiqué dans un communiqué.

Source: Romandie.com

Autocrisis

A propos de Autocrisis

Théoricien de la crise automobile