La fin du monde n’est pas pour tout de suite: profitez-en, consommez et polluez!

fin-du-monde-jeep

Incroyable cynisme des constructeurs automobiles et des têtes de nœud pensantes de la pub! On était déjà bien habitué aux pratiques de greenwashing ou autre éco-blanchiment qui consistent à nous faire prendre des vessies pour des lanternes, mais là, on dépasse l’entendement.

En effet, les récentes polémiques sur les publicités autos se sont essentiellement concentrées sur le « greenwashing », cette tendance qui consiste à placer les véhicules dans des environnements toujours plus verdoyants, pour minimiser les effets des émissions de CO2 sur l’environnement.

Mais cette publicité pour Jeep sur laquelle je viens de tomber (mais dont je ne connais pas la date de parution) est autrement plus cynique que le simple « greenwashing ». Le slogan est en effet « The end of the world is never nigh » (« La fin du monde n’est pas pour tout de suite », excusez l’approximation de ma traduction).

Autrement dit le message est le suivant : les polémiques sur le réchauffement climatique ne doivent pas vous empêcher d’acheter un bon gros 4×4, et puis au pire, posséder un Grand Cherokee vous permettra d’aller admirer les paysages du grand Nord avant qu’ils ne disparaissent !

Bien entendu, les gros pollueurs, les fanas de 4×4, les pubards ou autres pointures du marketing vert nous diront qu’il s’agit d’humour et qu’il faut prendre tout cela au seconde degré… C’est sûr, le réchauffement climatique c’est tordant, et puis quoi, quel peut être le véritable sens d’un second degré dans une pub pour 4×4, si ce n’est de faire vendre… des 4×4?

Source: http://news.caradisiac.com/Jusqu-ou-les-pubs-autos-peuvent-elles-aller-467

Nopub

A propos de Nopub

Rédacteur du site Carfree France et spécialiste des questions relatives à la publicité automobile.

2 commentaires sur “La fin du monde n’est pas pour tout de suite: profitez-en, consommez et polluez!

  1. feenix

    les pubs pour les voitures sont souvent très belles… la voiture n’est jamais réduite à un simple moyen de déplacement, c’est une invitation à la rêverie et à la poésie, un espace de liberté et de plaisir… la pub dans ce domaine se tient toujours dans un audelà, le plus loin possible de la réalité et de ses exigences/injonctions/limites….L’automobiliste est souvent ainsi représenté comme un homme supérieur, différent, puissant… on flatte le mâle et ses désirs de conquête…
    et ça marche… c’est sans doute pour cela que je déteste tant les automobilistes, je les trouve tellement cons enfermés dans leur boite à savon, à se prendre pour les rois du monde….pauvres petites choses qui trouvent dans le reflet de leur retroviseur une image déformée, fausse, et embellie de ce qu’ils sont… et plus elle est grosse, plus l’automobiliste se pense beau, et fort, … plus il est con…
    bien sur je généralise… forcément en forçant le trait…
    mais un homme sans voiture n’est pas un homme… voilà tout.
    et le monde pendant ce temps se couvre de routes et de béton !
    et effectivement l’avenir qu’est-ce qu’on en a à battre hein ?

  2. boddah

    Le monde est couvert de béton et de bitume, la voiture est le destrier des chevaliers machos contemporains, peux leur importe d’avoir une petite b… tant qu’ils ont une grosse voiture ! les lobbies des constructeurs ont un impact dévastateur sur l’écologie européenne, à quand une convocation au tribunal de la Haye pour crime contre l’humanité lorsque l’on sait le nombre de cadavres directs et indirects que l’automobile laisse derrière elle ? Et je ne parle pas seulement du pauvre hérisson-crêpe qui n’avait rien demandé et pour qui la traversée d’une route est plus dangereuse qu’un checkpost israélien pour un palestinien !!!

Les commentaires sont clos.