Pour que Google Maps intègre les pistes cyclables et itinéraires à vélo

Google Maps permet de calculer des itinéraires en voiture, à pied ou même en transports collectifs pour quelques agglomérations. Une pétition internationale regroupant déjà près de 50.000 signatures souhaite voir Google Maps intégrer désormais le calcul d’itinéraires vélo.

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles la fonction de cartographie et calcul d’itinéraire cyclable serait une avancée pour Google Maps:
* Faire du vélo un mode de déplacement plus sûr pour des millions de cyclistes à travers le monde.
* Responsabiliser les citoyens du monde afin de mieux adapter leur mode de vie pour faire face aux défis du changement climatique mondial.
* Aider Google à réaliser sa mission essentielle de «l’organisation du monde de l’information et de la rendre universellement accessible et utile».

La fonction calcul d’itinéraire vélo devrait pouvoir intégrer le choix entre l’itinéraire le plus direct et itinéraire le plus sûr, prenant en compte les aménagements cyclables ou le trafic automobile sur les routes.

Par l’implémentation de l’option ‘Transport en commun’, Google et l’équipe de Google Maps se sont montrés des citoyens du monde concernés et capables; l’ajout de cette fonctionnalité ‘A vélo’ à Google Maps serait leur ultime déclaration en faveur du développement durable.

Pour signer la pétition: http://www.petitiononline.com/bikether/petition.html

Le site officiel : http://googlemapsbikethere.org/

Vélove

A propos de Vélove

Rédacteur du site Carfree France, spécialiste des questions relatives au vélo et aux aménagements cyclables.

16 commentaires sur “Pour que Google Maps intègre les pistes cyclables et itinéraires à vélo

  1. URB

    Ce serait pas mal comme option.

    Mais cela risque de faire des mécontents quand même, mais pas chez les automobilistes mais chez les cyclistes.

    Juste pour savoir, il faudrait tenir compte de quoi ?
    Prendre les voies en sans interdit ou non ?
    Rouler sur les trottoirs ou non ?
    Etc…

    Ou simplement un itinéraire qui serait basé sur les règles de circulation du pays ?

    Après pour les trajets plus court et plus sûr ça serait l’équivalent de « autoroute » et « sans autoroute » pour les voitures, là le plus court serait dans n’importe quelles rues alors que le plus sur serait avec un maximum de piste cyclable.

  2. Gilles ChomelLécoLomobiLe

    Je vous signale aussi le site

    http://www.openrunner.com/

    pour éditer vos trajets pédestres ou cyclistes sur GoogleMaps.

    Openrunner est une initiative bénévole d’un particulier sans but lucratif. Ca fait plus d’un an que je l’utilise pour éditer mes 43 randonnées pédestres sur

    LecoLomobiLe.fr

    dans les Alpes-Maritimes Ouest.

  3. apanivore

    Pour la cartographie ça existe déjà : http://www.opencyclemap.org/

    Basée sur les données du projet OpenStreetMap (http://www.openstreetmap.org/)

    La base de données n’est pas aussi complète que celles des éditeurs qui fournissent google maps (et encore ça dépend des pays) mais elle est libre. De plus tout le monde peut y ajouter ses données et contribuer à l’enrichir.

    Pour le calcul d’itinéraire, déjà à pied c’est folklo alors pour pondérer correctement la « cyclabilité » des rues je leur souhaite bien du courage !

  4. Cyclotan

    Ce serait effectivement un progrés que les cartes Googles (et autres) intégrent le vélo.

    A noter aussi le site de L’Association Française des Véloroutes et Voies Vertes qui recense ces voies pour la france: http://www.af3v.org/

    Viamichelin (http://www.viamichelin.fr/) a une option « vélo » pour les itinéraires, même si celle ci n’intégre pas les voies vertes! et reste donc trés perfectible (en faît utilise les routes à faible circulation) mais c’est déjà un effort.

  5. LomoberetLomoberet

    Viamichelin offre des itinéraires cyclistes limités à 30 km !
    Les amoureux du vélo connaissent toutes les petites routes sympa dans un rayon de 30 km autour de chez eux !
    Le véritable intérêt serait de pouvoir préparer des itinéraires de grand trajets.
    Pour celà il est préférable d’aller sur le site des diagonalistes, car toules itinéraires préparés avec les moyens habituels arrivent à un moment ou un autre sur une voie rapide ou sur des sens interdits urbains obligeants les cyclistes timorés à retourner sur les rocades pour bas de plafond motorisés.
    P.S. existe-t’il une rue qui ne soit pas en sens interdit à Rivesaltes (66)

  6. URB

    Oui mais bon, la cible des personnes à toucher ce ne sont pas forcément « les amoureux du vélo », mais plutôt les autres, plus précisément les cyclistes occasionnels, ceux qui ne savent pas encore si ils vont prendre le vélo ou pas, etc…

    Après les grands itinéraires, oui comme ça tout le monde (presque) seraient content car ça toucherais toute les catégories.

    Ensuite l’intérêt de Google Maps, c’est surtout ça notoriété, parce que les sites qui proposent déjà les itinéraires à vélo c’est bien, mais peut être un peu dur à trouver.

  7. CYCLOTAN

    L’option « vélo » sur Viamichelin n’est plus limité à 30 km mais à 200 km..

  8. Bovier-Lapierre

    Je souhaite vivement que Google maps intègre les pistes cyclables et itinéraires à vélo! Merci

  9. ballouard

    je suis pour que google maps intègre les pistes cyclables et itinéraires à vélo

  10. Godefroid

    Je suis pour que google maps intègre les pistes cyclables et itinéraires à vélo!

  11. Françoise

    idée géniale ! oui oui je suis pour que google maps intègre les pistes cyclables et itinéraires à vélo !

Les commentaires sont clos.