Detroit, le paradis du vélo?

detroit-velo

Après la mise en faillite de General Motors (en attendant celles de Chrysler et Ford ?) la ville de Detroit change de visage et ambitionne un nouveau modèle économique en devenant un nouveau paradis du vélo.

Effet Obama ou pas, les États-Uniens dont les innovations culturelles traversent généralement l’océan atlantique pour nous parvenir quelques années plus tard, ne cesseront de nous étonner par leurs capacités de rebondissement…

Entretien avec TOBY BARLOW du New York Times, pour Courrier International

Selon lui, « Detroit a tout pour devenir le paradis du vélo »: Avec une population réduite de plus de moitié par rapport à son niveau maximal, et ne comportant rien qui ressemble de près ou de loin à une côte, la ville, avec ses kilomètres de bitume, s’offre, ouverte et vide aux cyclistes.

« Et les cyclistes pourraient faire de Detroit, dont le marché immobilier est notoirement abordable, la vitrine d’un nouveau modèle économique fondé sur les deux-roues. »

« Peut-être est-ce une utopie, peut-être est-ce le destin. En jetant un coup d’œil sur le plan de la ville, on s’aperçoit que Detroit a la forme d’une roue de vélo: ses rues partent du centre ville tels des rayons de bicyclette. On dirait une prémonition, celle d’une ville entièrement vouée à transformer à jamais notre mode de transport »…

Lire l’article complet sur le site de l’association Mieux se Déplacer à Bicyclette:
http://www.mdb-idf.org/spip/IMG/jpg/Detroit-2009.jpg

Vélove

A propos de Vélove

Rédacteur du site Carfree France, spécialiste des questions relatives au vélo et aux aménagements cyclables.