Carte des vélos partagés en France en 2009

carte-velos-partages

La part des vélos partagés par rapport à la population des communes et des EPCI (Établissements Publics de Coopération Intercommunale) enquêtés en 2009.

Les vélos partagés ou Vélos en Libre Service (VLS) rapportés au nombre d’habitant dans les villes françaises en 2009: les villes les mieux pourvues ne sont pas forcément celles que l’on croit. Si l’on prend en compte le nombre de bicyclettes publiques pour 100 habitants, les villes ou les agglomérations qui arrivent en tête sont La Rochelle, Bordeaux, Annecy, Grenoble, Lorient, Nice, Cannes, Chambéry, Saint-Etienne, Mulhouse, Chartres et Tours.

Il s’agit d’une carte réalisée par le Club des villes et territoires cyclables.

Source: http://twitpic.com/ozg21

Club des villes et territoires cyclables

A propos de Club des villes et territoires cyclables

Réseau de collectivités territoriales engagées pour le développement de l’usage du vélo au quotidien et de la mobilité durable.

5 commentaires sur “Carte des vélos partagés en France en 2009

  1. URB

    Il y a des VLS à Cannes ?

    Je sais qu’ils en parlaient l’année dernière, mais je n’en ai jamais vu.
    Bon après il faut dire que je ne suis pas souvent dans les boulevards principaux de Cannes.

    LECOLOMOBILE tu pourrais me dire ou elles sont les stations de VLS sur Cannes, vu que tu es plus dans le centre ville.

  2. Steven

    Comment se fait il que Saint Nazaire y soit ? Il n’y a pas de VLS (à part le prêt de vélos aux étudiants)

  3. Laurent MERCAT

    Le terme vélo public mélange probablement des vélos en libre service (type Vélov, Vélomagg, Velopop et autres) mais aussi les vélos de location longue durée ainsi que les vélos de location courte durée en service humanisé. Le concept de la carte est intéressant en rapportant le nombre total de ces vélos à la population mais cela mélange trop des carottes et des patates. En effet, un vélo en location « humanisé » à un accès limité par des horaires, doit dans la grande majorité des cas être rendu à son point d’origine, etc… autant de critères qui en limite l’usage. Il aurait fallu pondéré chaque type de vélo de son taux d’utilisation ou de son nombre de trajets quotidients. Bref, une entrée intéressante mais imparfaite.

    Pour les questions plus précises; Cannes a des vélos au port mais en accès et en nombre limité, la carte semble donc bien présenté un bug. Béziers n’a pas non plus de « vélos publics ». Angers a par contre un très grand nombre de vélos de location longue durée et n’y figure pas… Bref, des données à reprendre et une méthodo à préciser.

  4. Alexandre L.

    Bonjour,
    Il s’agit effectivement d’une carte – de l’offre – des vélos partagés, pas seulement des VLS. 4 types de systèmes ont été recensés: libre service, location, prêt courte durée, et prêt longue durée, d’où la présence de Béziers et Saint-Nazaire.

    Les données représentées sont issues de l’enquête nationale sur les politiques en faveur des piétons et des cyclistes, et enrichies de données relevées en 2009. Comme il est mentionné sur la carte, l’enquête n’a pas permis de relever toutes les données possibles. D’où l’absence d’Angers et d’autres, mais nous ne manquerons pas d’ajouter ces données au fil du travail de collecte.

    Le rassemblement des données sur les fréquentations des différents systèmes est plus difficile que celles sur la seule « offre ». Elle apporterait une vision bien sûr très instructive, nous travaillons dans ce sens.

    Alexandre L.
    Club des villes et territoires cyclables

Les commentaires sont clos.