Cyclistes merdiques

la_merditude_des_choses

« La merditude des choses », c’est dit-on le film culte à voir en ce moment. Réalisateur Fêlix van Groeningen.

Gunther Strobbe, 13 ans, partage le toit de sa grand-mère avec son père et ses trois oncles. Quotidiennement, Gunther baigne dans un climat de beuveries effrénées, de drague éhontée et de glande constante… Tout porte à croire qu’il subira le même sort.

Une peinture des bas-fonds de la société flamande avec des cyclistes à poils.

Il est sorti en salle le 30 décembre.

Actuellement à Colmar.

Source: http://velomaxou.sport.fr/

Vélomaxou

A propos de Vélomaxou

Cyclo-citoyen, cyclo-randonneur depuis 1976. Venant du cyclotourisme "la tête dans le guidon", je me dirige vers le déplacement doux de l'écocitoyen à Mulhouse, dans les Vosges, en Alsace et dans la Forêt Noire.

10 commentaires sur “Cyclistes merdiques

  1. apanivore

    Ouais c’est tout ce qu’il y a à en dire sur carfree ?!
    Surtout que la course de vélo à poil est vraiment un détail du scénario même s’il fait l’affiche.
    Par contre le gosse se fait déglinguer son vélo par un de ses oncles qui roule dessus en bagnole et ça c’est d’une violence insoutenable ! 😉

    Je conseille quand même hein, on est pas obligé d’aller voir que des documentaires anti-voitures et écolo-chiants pour écrire et commenter ici.

    Surtout que les films (sociaux ou non) récompensés à Quend sont en général de très bonne qualité.
    Cf. le jubilatoire « Panique au village », prix spécial du jury cette même année.

  2. CarFree

    Ouais c’est tout ! 😉 comme tu le dis, le film n’a pas vraiment grand chose à voir avec le vélo, c’est surtout une info pour celles et ceux qui ne savaient pas que le film était sorti… Après, tu peux aussi proposer une critique un peu plus poussée du film, on la publiera avec plaisir et intérêt sur carfree…

  3. CarFree

    Très bonne critique d’un très bon film… perso, j’ai trouvé qu’avatar illustrait parfaitement ce qu’on dit depuis un certain temps déjà: la seule logique du capitalisme est de tout détruire sur terre pour aller ensuite coloniser d’autres planètes… Le stade suprême du capitalisme, c’est l’impérialisme, en l’occurrence écologique….et tous ceux qui croient qu’on peut composer avec le système capitaliste (pour l’amender de l’intérieur), tels cohn-bendit, yab, hulot, borloo, lepage, gilles chomel 😉 etc. se mettent le doigt dans l’oeil (pour rester poli!) 🙂

  4. Pim

    @Carfree : sans forcément être d’accord avec sur ta dernière phrase…
    cette image pour illustrer « la seule logique du capitalisme est de tout détruire sur terre pour aller ensuite coloniser d’autres planètes… » (in English please) : c’est ici
    Ca aurait pu faire un article amusant pour le site, mais malheureusement, les droits d’auteur le permettent uniquement contre la modique somme de $10… donc ce sera un lien…

    Perso, je ne pense pas que ce soit le capitalisme qui soit le seul mal, mais plutôt le genre humain…

Les commentaires sont clos.