Nappe de pétrole

Qui peut m’expliquer pourquoi même les « climato-sceptiques » sont choqués quand ils voient une nappe de pétrole sur la mer, alors que quand ce pétrole sort d’un pot d’échappement, là, d’un coup il n’est pas nocif ; en effet, ce qui se diffuse dans l’air n’existe plus… C’est de la naïveté ou de la mauvaise foi ? De la paresse ?

Image: Arme de destruction massive

Minou

A propos de Minou

Rédacteur du site Carfree France

43 commentaires sur “Nappe de pétrole

  1. goupilette

    Bonjour Minou,

    C’est très simple ! Les voitures sont désormais munis d’un tuyau d’échappement catalytique :

    Le pot catalytique est un support en céramique (résistante à de très hautes températures), de capacité de un à deux litres. Sa structure en « nid d’abeille » est formée de petits canaux de section carrée à l’intérieur desquels se trouvent des particules microscopiques de métaux précieux (rhodium, platine et palladium). En recombinant les molécules d’azote, de carbone et d’oxygène, le catalyseur élimine presque la totalité des gaz toxiques. En fonctionnement normal, il en reste moins de 1%.

  2. goupilette

    Parce qu’il reste 1% comme indiqué dans le descriptif.

    Et vous pourquoi ne buvez- vous pas l’eau de votre fosse septique avec l’installation suivante:

    http://www.h2osmose.com/onative/book00.pdf

    Vous feriez beaucoup de bien à la planète en tenant compte de la fange de la population de tous les écologistes !

  3. Yôm

    Hé goupilette, t’en fais quoi après saturation de ton filtre?
    Tu l’incinères afin de polluer l’atmosphère ou tu l’enfouis sous terre?
    « le catalyseur élimine » toute trace de pertinence c’est certain, du reste…

  4. CarFree

    Ensuite vinrent les « pots catalytiques », merveille des merveilles, qui allaient sauver l’environnement, et surtout le chiffre d’affaires des fabricants de bagnoles, désormais très soucieux de l’avenir de la planète. Patatras, encore raté, si l’on en croit une étude américaine de l’Université de Dartmouth, tout juste publiée par Nature, selon laquelle l’osmium, métal rare utilisé notamment dans les pots catalytiques et les piles à combustible, a été retrouvé à l’état de traces dans de nombreuses eaux sur toute la planète.

    Source: http://carfree.fr/index.php/2009/05/09/les-pots-catalytiques-polluent-les-eaux-de-toute-la-planete/

  5. Legeographe

    La question de Yôm est simple, bête, mais on n’y a toujours pas trouvé de réponse véritablement satisfaisante. L’homme, malgré ses ancestrales recherches, n’a pas encore trouvé la pierre philosophale. Harry Potter pourrait peut-être nous aider à dépolluer la planète :
    « Depollutionum omnia ! »

  6. stoppeur

    Là où je suis atterré,c’est en constatant le degré de nuisance de la Chine, voire de l’Inde et du Brésil,et,évidemment,des Américains du Nord:la Chine si révolutionnaire aurait pu prendre à bras-le-corps les problèmes auxquels sont en but les Africains,par exemple,et les autres peuples d’Asie;juste pr démontrer l’ « Avance culturelle,philosophique et existentielle »acquise au cours de la Très longue Marche du Peuple chinois en 50 ans…Hélas,leur discernement face à la « sublime et tentatrice Société de Consommation » a fait son oeuvre dans la tête des sublimes Guides de la Révolution!!!Pour quoi la Chine dégrade tant l’univers planètaire,en attendant de le « tirer » à son exclusif profit,en faisant exploser tous les cours des matières premiè res et bien d’autres,aussi?Vous avez dit « DEPOLLUER »?Kesaco?

  7. Ltc

    En tant ue « climato-sceptique » ou « negationniste » comme disent le bisousnours, mais néanmoins anti-bagnole d’ou ma presence, je peux vous donnez mon avis:

    La paresse c’est quand on utilise le CO2 pour assouvir ses fantasmes sans se casser le bonbon a la reflexion. C’est tellement plus facile de faire dans le global,dans l’à peu pres que dans le local et le cas par cas.

    On a inventé la bagnole, ou plutot l’usage de la bagnole, pour pallier son manque de dynamisme et d’organisation, et maintenant on invente le CO2 et son rechauffment pour avoir un outils capable de lutter contre la pauvrete, pour les ressources d’eau, pour la biodiversité et en passant en flinguant la bagnole et l’economie pour satisfaire son cote gauchiste.

    Pratique ces 2 objets, voiture et co2 meme combat: objet pour parresseux, et qd on est fatigué on va fénéanter aux Maldives.

  8. goupilette

    C’est votre chère secrétaire d’état à l’écologie qui part en vacances aux Maldives en argumentant qu’elle ne peut pas y aller en pédalo !

    Moi non plus je ne peux pas aller au boulot en pédalo, ni même en vélo , avec 3 enfants sur le porte bagages x 30 km x 2 en rase campagne et les courses à transporter ! C’est facile d’être anti-voitures quand on a le métro les bus et toutes les commodités en bas de son appartement, ce n’est pas le cas pour tout le monde, vous avez un peu trop tendance à l’oublié ! Si les ménages avaient une autre solution que de se ruiner en carburant et en entretien auto ils l’auraient fait depuis longtemps croyez-moi !
    Vous semblez n’avoir aucun sens des réalités du quotidien d’une mère de famille, vous mettez les pieds sous la table sans vous poser la question de savoir comment ont été transportées toutes vos victuailles ni par quelle énergie les bâtiments publics où vous VOUS rendez sont chauffés ? Un peu fastoche de profiter de tout en se déclarant ni responsables ni coupables

  9. cycliste alcoolique

    @Goupilette, Goupilette.
    Vous vous enervez!
    Bien sure que c’est plus facile quand on est en ville.
    D’ailleurs, on devrait tout simplement interdire les voitures en ville.
    On aurait plus de place pour vivre en ville, se promener, circuler a velo.
    Les villes sans voiture, parking, et amenagement routiers seraient plus agreables a vivre en famille. On aurait plus de place, moins l’envie d’aller en rase campagne. On quitte la ville parce qu’elle est dangereuse, bruyante, sale polluee et on va en campagne. On prend la voiture pour aller travailler en ville,et participe encore plus a la degradation de la vie en ville.

    Bon, bon mais moi aussi a une epoque en France je vivais en rase campagne. (quoique a 5 km d’une station TER). Et je me debrouillais avec mon velo et ma cariole pour transporter enfants et courses.
    Je prenais le TER avec mon velo, arrivait en ville et continuais a pedaler pour aller au taf. Aussi, j’aimais bien y aller directement.

    Vivre a la campagne va devenir un luxe avec l’augmentation des couts de l’energie. Le petrole bien sure est la principale composante. l’essence est chere..quoique pas si chere que ca par rapport a l’energie que nous en tirons (et aux regards des millions de morts par et pour le petrole: Guerres, renversement de regime, polution, tues de la route). Son prix va augmenter. Il semblerait que nous sommes entrain de passer le pic de production de petrole (ou pic d’Hubbert). Notre production plafone a 85 M barrils/jours et va commencer a diminuer de 2-4% par an. Donc le prix le prix va augmenter.
    Je vous conseille de ne pas vous laisser endormir par les leurres technologiques:
    La voiture electrique / hydrogene ne sont pas des alternatives.
    Le bio-carburant est un scandale.
    Donc il y a un moment, (et j’espere qu’il arrivera tres vite) ou les menages vont etre face au mur et ne pourront plus remplir leur reservoir pour faire les quelques dizaine de KM quotidien, et devront revoir leur mode de vie.
    Revenir a la ville, utiliser les trains et leur mollets.

  10. Legeographe

    Je n’ai jamais autant aimé le vélo que quand j’ai bossé (bon, c’était seulement un mois et en été) dans les melons.
    Lever très tôt (4h30 le premier matin) pour aller à 12 km, sur les lieux du hangar, avant d’aller dans les champs de melons. L’après-midi, après une dure journée de boulot (ne dites pas que c’est un boulot de fainéant, d’ailleurs il y a bien plus d’étrangers que de Français qui veulent bosser là dedans), hop on remonte en selle, puis on fait 13 km (un peu plus qu’à l’aller afin de faire un détour pour aller faire des courses). Puis on arrive chez soi harassé (les semaines étaient plus souvent de 50 heures que de 35) et on mange un max de calories (qu’il a bien fallu transporter depuis le supermarché… désolé pour cette soumission aux supermarchés le temps de ce boulot !). Le lendemain, on recommence, cela six fois par semaine. On va au boulot à vélo dans le noir, on revient du boulot sous la pluie et on fait ses courses en faisant un petit détour, on s’occupe de son corps pour pas se ruiner totalement le dos (qui prend cher dans les champs). Et on prouve à tous ses collègues que la bagnole, c’est bien trop peu utile ! 😉

  11. cycliste alcoolique

    @LEGEOGRAPHE:
    C’est effectivement ca le velo. c’est la liberte et on en devient accro

  12. Yôm

    Concernant la drogue, c’est l’inverse.
    Personne ne bronche lorsqu’une nappe de bière s’épanche sur le liquide gastrique.
    Par contre, à la moindre érructation, indignation générale!
    Non, sans rire, tant que l’on peut dénoncer quelqu’un, on le fait mais lorsque l’on se sait impliqué, c’est plus difficile…
    La marrée noire, c’est la faute à l’armateur!
    Les fumées noires… c’est la faute aux constructeurs qui font des voitures pas propres, hé ouais, j’y peux rien moi, oh, allez pas m’empêcher de vivre!

  13. goupilette

    Faire du vélo dans le noir ou sous la pluie non merci !
    Merci pour ce témoignage édifiant.

  14. Pim

    @C.Alcoolique : A propos du pic de Hubbert, mauvaise nouvelle. Dans « Comment les riches détruisent la planète » Hervé Kempf relate des dates du dit pic selon plusieurs sources. Selon les plus « petrolo-pessimistes », c’était prévu poru 2005, mais visiblement ce n’est pas le cas. Total le pressent pour 2025 et d’autres experts pour 2060++. Bref, ca laisse encore beaucoup de temps pour détruire la planète, sans compter l’exploitation du charbon.

  15. MinouMinou

    Oh, c’est trop triste, Goupilette a peur du noir et de la pluie, c’est-y pas mignon ? Va voir ta maman, elle va t’acheter un tracteur avec des petites lumière et qui fait pimpon.

    Pour ton confort personnel et temporel, pour ne pas être temporairement dans le noir, tu laisses un monde gris-noir à tes enfants. Peut-être que dans un siècle, tous les automobilistes du XXe et du XXIe siècle seront enfin considérés pour les pires égoïstes et les pires des malades, des malades de la volonté, des handicapés. Mais trop tard, le monde ne sera ne sera qu’une gigantesque Zone Industrielle et Commerciale repeinte en verte pour faire bio…

    Voilà l’éternel argument que tous les cons comme toi utilisent : le noir, le « retour aux cavernes », « à la bougie ». Toujours le même point Godwin. Vous êtes des malades de la volonté et des handicapés de la Beauté. Hier j’ai pété une dizaine de rétroviseurs en allant à la fac. Quoi de plus laid qu’une bagnole, et que l’esprit d’automobiliste !

  16. URB

    Ha sacré MINOU.

    Dis moi, vu que tu n’a peur de rien, pourquoi tu n’irais pas péter les rétros de ces bagnoles quand les propriétaires sont à côté de leur voiture et engager avec une conversation sur ton point de vue ?

    Non parce que faire ça quand il y a personne c’est facile, n’importe quel simple d’esprit peu le faire (la preuve), mais dans d’autre condition cela risque d’être différent. Non ?

    Ha oui de préférence évite les voitures avec juste des femmes au volant, tant qu’à faire les choses, autant les faire bien.

    🙂

  17. Legeographe

    Il est vrai que je n’ai pas choisi les mêmes moyens que Minou, même si je m’étais déjà posé la question : mais je me suis dit que ça ne ferait que remplir les poches des garagistes (et envenimer les rapports sociaux). Pour un article où je parle des rapports sociaux que j’aime adopter à l’égard des automobilistes, voir mon article :
    http://carfree.fr/index.php/2010/01/11/dont-worry-be-happy/

    @ Goupilette :
    Vous manquez cruellement de poésie si vous croyez que pédalez dans le noir et voir l’aurore s’inviter sur le Marais Poitevin est un calvaire. Je vous suggère de lire du Victor Hugo, du Colette ou de le vivre (encore mieux). Ça me fait penser à tous les gens qui disent que le camping, c’est de la merde (« Y’a même pas de TV, dans un tente !!! »), ne se souvenant que du luxe dont ils ont à peine véritablement conscience.

  18. Pim

    @Minou : perso je n’approuve pas ta destruction de la voiture des particuliers. Disons que l’efficacité n’est pas au RDV. Ce sera interprété par de la délinquance gratuite et pas un seul instant l’automobiliste en colère pensera que c’est du à la lutte contre la voiture. Dégonfler les 4×4 avec un ptit mot du style « vous avez été dégonflés, nous avons remis l’air de vos pneus dans l’atmosphère pour compenser celui que vous détruisez avec votre 4×4 » me semble déjà plus intéressant…
    Enfin, s’il s’agissait de voitures mal garées, genre sur les passages piétons, ou en stationnement gênant les autres citoyens, ce n’est pas bien grave, car je pense que la « victime » comprendra que c’était un passant mécontent de son stationnement merdique!

  19. URB

    @MINETTE
    « Zéro réflexion sur l’ESSENTIEL. Tu fuis. »

    Ha bah on te fais confiance et après ça se dis ne pas avoir peur du noir, mais d’un coté qu’elle différence ?
    Tu pète des rétros et tu t’en fuis en vitesse, quel courage !!!

    Après ça viens fanfaronner sur des blogs avec les copains, misérable.

    Mais tu crois vraiment que ton « message » (si il y en a un, mais ça ressemble plus à de le frustration) vas passer ?
    Tout ce que tu fais c’est faire augmenter la vente de rétroviseurs, faire du chiffre pour les garagistes, ça fait des déchets en plus etc…
    Et si un automobiliste te vois sur un vélo va en avoir contre les cyclistes.

    Pas très malin, mais bon ça on l’avait déjà remarqué.

  20. URB

    « Qui peut m’expliquer pourquoi même les “climato-sceptiques” sont choqués quand ils voient une nappe de pétrole sur la mer, alors que quand ce pétrole sort d’un pot d’échappement, là d’un coup il n’est pas nocif; en effet, ce qui se diffuse dans l’air n’existe plus… C’est de la naïveté ou de la mauvaise foi? De la paresse? »

    Peut être parce que :
    – ça se voit
    – ça ne rapporte rien
    – ça coûte de l’argent
    – …

  21. URB

    @PIM
    Minou ne peux pas péter un rétro, mettre un mot et s’enfuir en même temps, voyons il pourrait être vu.

    Le courage à ces limites.

  22. Legeographe

    assez de l’avis de PIM (et l’humour destiné aux conducteurs de 4X4 est assez bon).

  23. MinouMinou

    Si je pète les rétroviseurs de ma toute petite rue, c’est parce que les bagnoles sont garées devant ma porte et que c’est légal.

    C’est légal qu’à 6h30 du matin, un connard mette 15 minutes à se dégager d’entre deux autres connards et que le diesel de sa bagnole monte jusque dans ma chambre; et qu’ainsi je sois poétiquement réveillé par une odeur de diesel.
    Donc, je nuis à leur « liberté » comme ils nuisent à la mienne, c’est tout.

    URB, selon toi je suis lâche, je devrais expliquer mon point de vue aux cons. Non, j’ai autre chose à faire, ils sont des millions. De plus, je ne pars pas en courant, je fais ça en chemin, naturellement, mon pied vient heurter leur rétro de haut en bas, c’est comme ça que je me défoule. Et je suis conscient que ça ne sert à rien. Peu importe.

    Je te le répète, URB: les automobilistes me nuisent, alors je leur nuis.

    Qui est lâche, le connard à l’abri dans sa bagnole parce qu’il a la norme de son côté, cette fameuse liberté? Vous n’avez jamais entendu que la liberté s’arrête la où commence celle des autres?
    Eh bien ma liberté commence par ne pas me réveiller avec du diesel DANS MA CHAMBRE. Elle commence là où je refuse de supporter la vue et l’odeur d’un con qui met TROIS QUARTS D’HEURES à faire son créneau pour finalement ne pas y arriver, et repartir bêtement; c’est du Beckett, du Camus, mort bêtement contre un platane. Mais vous n’avez sûrement jamais réfléchi à l’absurde, à la question Technique.

  24. goupilette

    On se doutait déjà que les écolos n’étaient pas des gens responsables et soucieux du bien être de chacun, maintenant on en a la preuve écrite.

    Vos préoccupations écologiques ne sont en fait que de vulgaires querelles de voisinage !

    Avec des gens comme vous, pas étonnant qu’il y ai tant de guerres dans le monde, et que le sommet de Copenhague soit un échec !

  25. goupilette

    On vous apprend à compter que les rétroviseurs à la Fac ?
    Pourquoi ne levez-vous jamais les yeux sur le ciel de France où des millions de litres de kérosène sont brulés chaque jour, avec 3857 vols internationaux par ex. le 27/06/08 record absolu, ce seul jour 9975 avions, partis de France ont atterri en France ou ont survolé la France soit 4436 survols du territoire, 1683 vols intérieurs et 3857 vols à l’international. Essayons d’analyser et dégageons avec quelques approximations la quantité nécessaire de kérosène à tous ces transferts et transit aériens, Un avion moyen-courrier (type aibus A320) consomme en moyenne, en vol intérieur, environ 4500 litres à 5000 litres de kérosène pour 1 vol de 1000 km, avec 175 passagers, voir 7000 litres et plus aux 1000 km pour un gros-porteur. Prenons en compte les 9975 mouvements d’avions sur le territoire français du 27 juin et….nous arrivons à l’incroyable quantité de kérosène consommé en 1 journée sur notre territoire français : 53 983 000 litres (soit 54 millions de litres) qui ont nécessité pour ce seul 27 juin, de 2000 camions citernes de 27 000 litres pour les acheminer de la raffinerie aux aéroports. Votre raison l’emportera-t-elle sur votre inconscience ? Pendant que vous perdez notre temps à nous faire supposer du danger de quelques 4×4, ne cherchez-vous pas aussi à oublier la probabilité d’un tchernobyl Français, il sera alors trop tard pour savoir à qui la faute… On peut tromper tout le monde une fois mais on ne peut pas tromper tout le monde tout le temps.

  26. CarFree

    Goupilette devient une critique acerbe du système aéronautique… c’est bien, on est aussi nombreux sur ce site à conchier les avions, les charters et autres aéroports bruyants et polluants…
    Sauf que tes chiffres goupilette, désolé de te le dire, mais c’est du pipi de chat… tu arrives à une consommation totale de carburant destiné aux avions de 54 millions de litres sur une journée… Au passage, tes chiffres prennent aussi en compte les vols en transit sur la France…
    En faisant le calcul pour l’essence et le diesel vendu chaque jour en France pour les voitures et les camions, on obtient une moyenne de près de 140 millions de litres… (Source: DAEI)
    La bagnole a battu les avions!

  27. Legeographe

    Ce qu’il faut retenir (merci à Goupilette d’avoir abordé le sujet), c’est que les véhicules motorisés de 4 roues et plus et les avions émettent à peu près autant de CO2 par personne transportée (à kilométrage égal, sachant que les avions font des trajets plus longs que les navettes quotidiennes des voitures). Ce qui nous amène à la constatation suivante : les avions ne sont pas non plus des transports doux.
    Je ne sais pas si c’était clair pour tout le monde sur ce site ; j’espère que tout le monde en est maintenant conscient. Je ne me fais pas de souci pour les cerveaux de Carfree et des mes confrères, je pense qu’ils n’ont pas appris grand-chose dans mes dernières lignes. Pour les autres, j’espère aussi que vous n’avez rien appris. Sinon, tant mieux…

  28. cycliste alcoolique

    @Goupilette:

    Quand on te conseillait, en debut de page, de rediriger le tuyau d’echappement dans l »habitacle de ta voiture…on deconnait!
    Ouvre vite les fenetres.

    Dans le meme registre, on pourrait commencer a re-jetter dans detritus directement dans les rivieres, puisque les les bateaux degaze en mer!

    Je terminerai par:
    Face a une situation qui necessite une action collective, l’individu a tout interet a ne rien faire, car si l’action reussie, il en tire les benefices, si elle echoue il ne se sera pas fait chier pour rien.
    Est-ce en accord avec votre logique?

  29. cycliste alcoolique

    Il est vrai qu’en prevision du Tchernobyl Francais imminent, je ferais bien mieux de m’equipper d’un Hummer plutot que de lire des livres debiles.

  30. MinouMinou

    « Pendant que vous perdez notre temps à nous faire supposer du danger de quelques 4×4, ne cherchez-vous pas aussi à oublier la probabilité d’un tchernobyl Français, il sera alors trop tard pour savoir à qui la faute… »

    Goupilette, croyez-vous vraiment que je ne m’en prenne qu’aux voitures ou même qu’aux 4×4? Je maltraite surtout des vieilles Renault et Citroën diesel, et ce n’est pas une question de voisinage; c’est une question d’air pur et de paysage. Je tenais à donner des arguments pour les cons.
    Merci de m’informer que la voiture n’est pas notre seul fléau. N’ai-je pas évoqué moi-même qu’il fallait réfléchir à la Question de la Technique, et non pas réfléchir en terme de « utile/inutile »?

    Prenons l’exemple de ces sociétés qui encouragent leurs clients à « choisir » la facture par Internet plutôt que la facture en papier: elles rejettent en partie la responsabilité de la pollution sur leurs clients, en leur faisant croire qu’ils « peuvent-agir-ensemble-tout-devient-possible ensemble-together ». Or facture Internet = électricité qui ne se fabrique pas par magie= nous sommes bien d’accord sur la question du nucléaire et nous ne nous leurrons pas sur ce point.

    Mais est-ce que parce que je m’attaque à un ennemi à un moment précis, cela signifie que j’oublie les autres? En parlant de la Question de la Technique, j’ai visé bcp plus large, j’ai évoqué un questionnement sur l’ESSENCE de la Technique. Je ne prétends pas maitriser ce concept. Cependant, il est évident que ce concept se situe au-delà de « qu’est-ce qui pollue le moins? »: (voir les textes de Heidegger à propos de la centrale électrique sur le Rhin ou sur le danger du nucléaire, textes qui questionnent l’Essence de la Technique).

  31. goupilette

    Minou and co coupez vite vos ordinateurs qui flirtent avec le risque nucléaire à chaque fois que vous les branchez.

  32. stoppeur

    En ce qui concerne les « carburants verts »,il paraît que les produits aromati ques introduits dans l’essence sont hautement cancérigènes…Mais après la combustion,aussi?A la sortie du pot d’échappement,ça donne quoi?Et si on faisait des carburants avec des pétales de fleurs,ça devrait au moins sentir moins mauvais…On pourrait se parfumer gratos aux abords des rue et des routes,non?Là où il faudrait vraiment faire des efforts,c’est à la sorti e des réacteurs d’avions au décollage ou à l’atterrissage:on est enveloppé de gaz chauds,mais ils sentent pas bon…Placez-vous sur la trajectoire des jets qui approchent l’aéroport d’Orly,sur l’autoroute qui relie l’A6 à l’A 10,au sud de Paris;un peu comme les champs de cultures de la Vallée de Chevreuse.On a l’impression d’être dans un bain chaud bouillonnant…

  33. goupilette

    Les automobilistes sont à la nappe de pétrole ce que sont sont les crottins de cheval au cocher, tandis que les écolos sont aux transports ce qu’est la dame mouche du coche :

    Dans un chemin montant, sablonneux, malaisé,
    Et de tous les côtés au Soleil exposé,
    Six forts chevaux tiraient un Coche.
    Femmes, Moine, vieillards, tout était descendu.
    L’attelage suait, soufflait, était rendu.
    Une Mouche survient, et des chevaux s’approche ;
    Prétend les animer par son bourdonnement ;
    Pique l’un, pique l’autre, et pense à tout moment
    Qu’elle fait aller la machine,
    S’assied sur le timon, sur le nez du Cocher ;
    Aussitôt que le char chemine,
    Et qu’elle voit les gens marcher,
    Elle s’en attribue uniquement la gloire ;
    Va, vient, fait l’empressée ; il semble que ce soit
    Un Sergent de bataille allant en chaque endroit
    Faire avancer ses gens, et hâter la victoire.
    La Mouche en ce commun besoin
    Se plaint qu’elle agit seule, et qu’elle a tout le soin ;
    Qu’aucun n’aide aux chevaux à se tirer d’affaire.
    Le Moine disait son Bréviaire ;
    Il prenait bien son temps ! une femme chantait ;
    C’était bien de chansons qu’alors il s’agissait !
    Dame Mouche s’en va chanter à leurs oreilles,
    Et fait cent sottises pareilles.
    Après bien du travail le Coche arrive au haut.
    Respirons maintenant, dit la Mouche aussitôt :
    J’ai tant fait que nos gens sont enfin dans la plaine.
    Ça, Messieurs les Chevaux, payez-moi de ma peine.

    Ainsi certaines gens, faisant les empressés,
    S’introduisent dans les affaires :
    Ils font partout les nécessaires,
    Et, partout importuns, devraient être chassés.

    Jean de La Fontaine, Fable X, Livre VII.

  34. goupilette

    Le 9° Sommet international du Pétrole a eu lieu au Méridien Etoile, à Paris. Réunis en forum exceptionnel, les ministres du Pétrole des principaux pays producteurs et les dirigeants des grandes sociétés pétrolières ont exposé leurs points de vue sur des sujets d’actualité touchant à l’avenir de leur industrie et à la stratégie de leurs groupes.

    Un panel d’orateurs hors du commun
    Parmi les personnalités ayant participé au sommet :

    S.E. Dr Chakib Khelil, Ministre de l’Energie et des Mines, Algérie, Président de l’OPEP
    S.E. Abdullah Bin Hamad Al-Attiyah, Vice Premier Ministre et Ministre de l’Energie et de l’Industrie, Qatar,
    S.E. Ali I. Naimi, Ministre du Pétrole et Ressources minérales, Arabie Saoudite
    M. Nabuo Tanaka, Directeur exécutif, IEA
    M. Christophe de Margerie, Président-Directeur général, Total
    M. Malcolm Brinded, Président-Directeur général E & P, Royal Dutch Shell
    M. Olivier Appert, Président, IFP
    M. Yves-Louis Darricarère, Directeur général E & P, Total
    M. Pietro-Franco Tali, Président, Saipem
    M. Thierry Pilenko, President-Directeur général, Technip
    M. Nordine Ait-Laoussine (Nalcosa)

    Et Jean-Louis BORLOO, Ministre de l’Écologie, du Développement et de l’Aménagement Durables

  35. CarFree

    Merci pour l’info goupilette, mais tu n’as pas bien compris je pense, si borloo était à cette conférence, c’est qu’il a un grand projet grenellesque de « verdir le pétrole », en y mettant des colorants verts de synthèse, afin de le rendre propre et écolo-compatible…

  36. MinouMinou

    Tiens, les « experts » projettent de brûler la nappe, mais ils ont peur de transformer une pollution marine en une pollution atmosphérique. Pourtant, chaque jour, dans le monde, combien de millions (de milliards?) de tonnes de pétrole partent en fumée depuis le pot d’échappement des bagnoles? Je n’arrive toujours pas à comprendre où se situe la nuance…

    Au lieu d’oiseaux et de poissons mazoutés en un endroit précis, verrait-on une pollution égale, mais disséminée dans l’air? Cela ferait une différence? L’air et la mer ne seraient pas la même chose? Absurde…

  37. URB

    @MINOU
    « Je n’arrive toujours pas à comprendre où se situe la nuance… »
    Et ben tu es en pleine crise de réflexion, dis donc.
    T’essaye d’en comprendre des choses.
    Mais bon à l’allure ou tu vas, avant d’y arriver tu aura fini tes études, tu seras au boulot voir limite à la retraite.

  38. MinouMinou

    toi supérieur à moi. moi comprendre. moi soumettre à ta supériorité. toi content satisfait?

  39. goupilette

    Des scientifiques pensent que les nappes pétrolifères et les gisements de gaz naturel seront pratiquement épuisés d’ici les 50 prochaines années. L’industrie pourra alors avoir recours au charbon, dont les émissions de gaz carbonique par unité d’énergie sont supérieures aux autres combustibles. Résultat : les niveaux de CO2 dans l’atmosphère pourraient s’accroître encore plus rapidement.

    Et Minou enfin à la retraite n’arrivera toujours pas à saisir la nuance !

Les commentaires sont clos.