Dix mille signatures pour le Pacte contre le Hulot

contre-hulot

Le 1er juillet 2010, La Décroissance organise une grande manifestation à bicyclette pour aller remettre 10.000 signatures du « Pacte contre Hulot » à la Fondation Nicolas Hulot. Nous partirons de la Fondation Nicolas Bertrand, 52 rue Crillon, Lyon 6e, et roulerons à vélo jusqu’à Paris.

Le voyage durera une semaine, l’occasion de recueillir les ultimes signatures. La manifestation se conclura à Boulogne-Billancourt où siège l’hélicologiste. Nous avons déjà réuni près de 9000 signatures dans un silence médiatique quasiment complet.

Aidez-nous à récolter les 1000 dernières signatures pour déclencher le départ de cette épopée contre le développement durable, la croissance verte et pour la décroissance et l’antiproductivisme. Tous les renseignements, les étapes, les conférences, bientôt sur le site du Pacte contre Hulot.

Que mille signatures fleurissent pour sauver la planète des écotartufes !

Décroissance

A propos de Décroissance

Actualité de la décroissance

41 commentaires sur “Dix mille signatures pour le Pacte contre le Hulot

  1. la Blanche

    Vous pensez vraiment que c’est sur Hulot qu’il faut taper en ce moment ? Vous vérifiez vraiment le dicton « protégez-moi de mes amis, je me charge de mes ennemis. » C’est vraiment le moment de faire une épuration ?
    Vous avez un sens des priorités vraiment incroyable.
    C’est piteux.
    Typique de « la Décroissance », journal aigre et agressif dans lequel je cherche toujours « la joie de vivre ».

  2. Christophe N

    C’est contre productif. Le NH que vous visez est celui d’il y a 10 ans. Aujourd’hui NH est un des seuls à pouvoir parler de sobriété et caser le mot décroissance dans des grands medias et aux heures de grande écoute. C’est un allier, qui ne peut être aussi radical que Carfree car il veut/doit continuer à parler aux politiques et aux médias dominants et en ce sens, je le trouve plus efficace que carfree pour un effet à grande echelle.

  3. CarFree

    Et quel effet « à grande échelle » SVP (mis à part la vente de shampoings)? Depuis le temps que les YAB et NH occupent le terrain médiatique et « parlent aux politiques », on devrait vivre dans un monde merveilleux et sans problèmes écologiques… Perso, je trouve que Nicolas Hulot est plus radical que Carfree, mais tendance radical-capitaliste…

  4. Tom34

    9000 signatures ? Ca ne vous suffit pas ?

    Désolé, mais ce « Aidez-nous à récolter les 1000 dernières signatures… » me rappelle « Il me manque 2 Euros pour acheter mon billet de train ».
    Cela sent le désespoir. Et si je pardonne les mensonges des mendiants, le votre ressemble à une manipulation désespérée.

    Il y a plein de monde qui fait du mal à l’environnement. Trouvez une cible utile pour mobiliser votre énergie négative. Cela vous rendra moins pathétiques.

    A+
    TOM.

  5. Serge Rochat

    Lorsque la fondation Hulot m’a contacté récemment je lui ai répondu que je ne savais pas si Hulot était la solution ou une partie du problème. Je pense maintenant en effet qu’il fait parti du problème et qu’il gêne la possibilité d’une solution en distrayant plutôt qu’en faisant réfléchir.

  6. Florent Durrey

    Je suis d’accord avec La Blanche et Christophe N:
    La fondation Nicolas Hulot, ce sont avant tout des chercheurs, des scientifiques et des ingénieurs reconnus dans leurs domaines et qui travaillent dans le sens qui est prôné par CarFree et la Décroissance. Je pense en particulier aux membres du comité de veille écologique, dont Jouzel, Grandjean, Jancovici (pour ne parler que de ceux que je connais).
    Alors oui, c’est vrai, Hulot est un homme très médiatique et qui utilise trop l’hélico… Mais je suis pas d’accord que son crédo soit « Consommer pour sauver la planète ». Avant de promouvoir un pacte contre lui, lisez plutôt son pacte (écris d’ailleurs non pas par lui mais par le comité de veille écologique justement – certains chapitres sont du Jancovici tout craché !). C’est beaucoup plus proche de la Décroissance et des messages que l’on souhaite faire passer qu’on ne pourrait le croire.
    Alors se battre contre lui me paraît complètement contre-productif.

  7. Christophe N

    @Carfree : ne serait-ce que faire comprendre aux gens que l’ère du tout voiture est révolu pour des questions énergétiques. Je ne crois pas que vous ayez eu l’occasion de le dire sur TF1 à 20h30. Lui oui.
    Il était aussi sur ce plateau de Claire Chazal auquel je pense avec JM Jancovici (mais je sais aussi ce que vous en pensez) qui a répondu assez crument à une question sur la voiture en disant : « les voitures seront bientot plus rares, plus petites, plus lentes et plus chères ! »

    Avec ce genre de déclaration de la part de gens écoutés (que ça vous plaise ou non), à 21h sur TF1, même si ça n’en fait pas vos amis, vous pouvez au moins considérer qu’il n’est stratégiquement pas intelligent de chercher à les décrédibiliser.

    Vu de la ménagère qui achète du shampoing à l’hyper en monospace, la pétition contre Hulot, ça doit ressembler à des militants du PS qui font un congrès du parti en se mettant sur la gueule.

    Enfin à grande échelle, on doit notamment à NH l’entrée dans la fiscalité d’une pénalité liée aux énergies fossiles (bien que son application soit encore non satisfaisante, de l’avis de NH aussi, mais il faut commencer).

    Et le qualifier de « radical-capitaliste », c’est tout simplement ne pas l’avoir écouté ou être volontairement de mauvaise foi.

  8. Le dje roch

    Ça y est ! Quand Carfree veut déchainer des commentaires elle parle de Nicolas Hulot. Et ça marche ! En dénonçant une fois de plus les gels douche et autre produits dérivés.Vous préférez peut être Claude Allègre ?

  9. Tassin

    Hulot est juste là pour apprendre aux pauvres qu’il va falloir se serrer la ceinture, mais avec l’argument de « c’est pour le bien de la planète ». Quand il parle de décroissance c’est pas dans l’optique de réduire le mode de vie des riches pour que les pauvres puissent consommer un peu. La décroissance d’Hulot c’est le TGV, la taxe carbone, les péages urbains etc…
    Un homme qui dialogue avec NKM, Sarkozy etc pour insérer l’écologie dans un programme anti-humaniste basé sur la loi du plus fort (le libéralisme) est un imposteur.
    Ceci dit je trouve aussi que La Décroissance se trompe parfois de cible. Une manif en vélo contre le TGV aurait été plus intéressante.

  10. franck

    entendre dénigré NH a cause des ventes de gel douche et aussi trés stupide, je rappelle que NH n’a rien a dire quand aux produit de marque U…A la marque appartient a une société et pas a lui, il a d’ailleurs crié haut et fort son désaccord a ce niveau la.

    et effectivement cette pétition c’est ce qui s’appelle scier la branche sur laquelle ont est assis

  11. PHI

    Le but de la Fondation Nicolas Hulot est de réfléchir aux transformations nécessaires pour rendre notre mode de vie soutenable et de donner des pistes de réflexion et d’action aux décideurs et aux citoyens.

    Ceux qui l’accusent d’anti-humanisme et d’écologie bobo se trompent, ça fait depuis quelques années qu’il introduit le facteur humain dans les réflexions sur le développement durable. C’est un aspect que beaucoup d’écolautistes omettent dans leurs réflexions ; ils oublient qu’un travail intellectuel important est nécessaire si on veut arriver à convaincre un auditoire pas forcément sensible aux questions environnementales.

    La force des membres de la FNH, c’est de savoir parler économie, finances et de présenter le développement durable sous un angle pragmatique. Et c’est ce pragmatisme qui donne tant de portée à leur discours, quand on prend la peine de les écouter.

    Malgré cela, pour prendre un exemple qui vous parlera, une grande partie des Français continuent à prendre leur voiture quand les transports en commun ou le vélo offre une alternative satisfaisante. Les discours vantant l’avantage des alternatives à la bagnole, mais la plupart sont paresseux et ne changeront leurs habitudes que quand nécessité fera loi.

  12. jlb

    En 2007,Nicolas Hulot avait défrayé la chronique avec le fameux pacte écologique pour les présidentielles que les « principaux » candidats s’empressèrent de signer.La ville de Marseille,en la personne de M Jean Claude Gaudin, fut la première à le signer (ah bon! elle était candidate?). http://www.actu-environnement.com/ae/news/incinerateur_marseille_pacte_2272.php4
    Depuis la signature de ce pacte, quelles bonnes résolutions prises par môssieur gaudin? Un incinérateur, donc(,chez nos voisins de Fos sur mer qui n’en demandaient pas tant), quasiment obligatoire vue l’absence de tri sélectif jusqu’à récemment, un palais de la glisse( une patinoire, quoi!) non desservi par les TC, un projet de tunnel routier de 1.6 km et quelques centaines de millions d’€, alors que les finances de la ville et de la communauté urbaine accusent plus d’un milliard d’€ de déficit chacunes. Cerises sur le gâteau, un projet de prolongation de 800 m de tram (doublonnant les bus et le métro) à 40 millions d’€, pris sur le budget des Bus à Haut Niveau de Service et une absence totale de politique cyclable ces 15 dernières années…
    Finalement, le pacte de M hulot: cache misère ou green-washing? Au secours!

  13. printemps

    J’avoue que là, je suis vraiment atterrée… comment mettre autant d’énergie sur mauvaise cible…
    mais peut-être que votre objectif est d’être associés à tous ceux qui ont critiqué Nicolas Hulot car justement (et dans son film en particulier) il dénonce le système de surconsommation

    A quoi peut servir une telle action – si en 3 ans vous n’avez eu que 8800 signatures c’est que votre action ne soulève pas l’enthousiasme… ne devriez vous pas vous reposer la question en ces temps de scepticisme contre les écologistes de plutôt défendre vos idées au lieu de continuer cette guéguerre stérile.
    On sent tellement de haine personnelle dans vos propos que l’on ne voit même plus ce que vous cherchez à obtenir.
    Dommage

  14. Florent Durrey

    Dire que Gaudin a signé le pacte écologique de Nicolas Hulot mais qu’après il a fait plein d’investissements sans queue ni tête au regard de l’écologie tel que nous la défendons, donc ça veut dire que le pacte écologique c’est un cache misère ou du greenwashing est un non-sens voire une preuve de mauvaise foi !
    Si Gaudin l’a signé (mais l’a-t’il lu ?) mais va à son encontre dans ses actes, cela n’engage que lui. Pas NH. Si je demande à quelqu’un de faire quelque chose, qu’il me répond « oui je vais le faire » et qu’il fait le contraire au final, en quoi puis-je être tenu pour responsable ?
    Je défendrais le pacte écologique. Il a été écris par des gens compétents, honnêtes et spécialistes de leur domaine. Il propose de vraies solutions (qui vont dans le sens d’une décroissance choisie). Comment reprocher à NH d’utiliser son aura médiatique (certes acquise par les moyens du bord, aujourd’hui, difficile de faire autrement) pour véhiculer des idées avec lesquelles nous sommes d’accord ?
    Effectivement, à la place on peut préférer Allègre (qui utilise une compétence qu’il prétend avoir alors que c’est faux mais le quidam lambda n’y voit que du feu) ou bien notre cher gouvernement (qui lui fait bel et bien du greenwashing à toutes les sauces).
    Bref, je suis pas d’accord pour vilipender NH et de nombreux autres lecteurs sont d’accord avec moi visiblement. Il n’est pas parfait, mais il va dans le bon sens.
    Je préfère être un mouton noir dans la bergerie plutôt qu’un ermite seul dans son coin. En général, ça fait plus avancer les choses

  15. stoppeur

    Nicolas Hulot ne laisse pas indifférent,c’est certain…Mais alors,comment « expliquer » au super consomm’acteur qui s’endette avec sa maison à créd it,sa voiture à crédit,ses vacances à crédit,son home-cinéma à crédit,son PC à crédit,son tél portable à crédit,ses fringues à crédit,etc…que c’est lui qui fait au moins 50% de la consommation de la Planète;que ça pollue tan t que + ;et que c’est ça qui rend les capitalistes très très joviaux:riches de l’Hyper dépendance de ces chers super consomm’acteurs,qui leur bourren t les poches des produits importés de Chine ou d’ailleurs(fabriqués par de pauvres humains aux salaires de misère…)et vendus à CREDIT!!!Voilà le NERF DE LA GUERRE!!!Quant à vouloir abattre NH pour ce qu’il fait ou ce qu’il ne fait pas,pourquoi ne pas parler d’Emmaüs et du recyclage?

  16. jlb

    @FLORENT DURREY
    bien évidemment, NH ne peut etre tenu pour responsable de la politique d’un Gaudin, ni de celle des 337 députés ou 52 sénateurs signataires de son pacte.Ce n’était pas mon propos. Mais accepter toutes les signatures sans aucun discernement pose un problème…celui de permettre à un élu de se donner une image médiatique « verte », tout en faisant le contraire au quotidien( et le palmarès des méfaits du Dingau n’était pas exhaustif, loin de là!).
    Je ne critiquerai pas, sur le fond, le contenu du pacte de NH car je le connais trop mal. Quelle que soit sa valeur, le laisser signer par un tel Tartuffe revient à le déprécier gravement, à faire peu de cas des « compétences, de l’honnêteté des spécialistes de leur domaine ». Désolé, Florent, mais le goût de green washing, l’impression de cache misère est tenace pour qui vit à Marseille…
    signé: un autre mouton, ni blanc, ni ermite qui essaie aussi de faire avancer les choses. amicalement

  17. Florent Durrey

    @ JLB
    Désolé, je reste convaincu que si Gaudin signe un engagement qu’il ne tient pas, ce n’est qu’une chose de plus à lui reprocher à lui. NH allait pas dire: ah… toi non… tu n’es pas digne de prendre cet engagement ! Le greenwashing, il est dans l’action de Gaudin (et plein d’autres), pas dans ce que dit et défend NH. Le contraire n’a aucun sens

  18. CarFree

    Bon, j’ai lu les commentaires et je reste sur ma faim… On m’oppose Claude Allègre ou d’autres infréquentables « bien pire » que nicolas Hulot… mais là n’est pas le problème: le cas allègre se règle de lui-même, qui aujourd’hui s’en réclame mis à part quelques négationnistes climatiques ou quelques médias en mal de provocation?
    Le cas nicolas hulot est à mon sens bien plus intéressant… et vos commentaires le prouvent. Car sur le fond, je pense qu’on est tous d’accord sur l’essentiel, moyennant sans doute quelques variations ou divergences mineures. Sauf que je persiste à croire, avec d’autres, que nicolas hulot fait plus de mal que de bien aux principes que nous défendons. Franchement, je trouve sa soupe écologique plutôt indigeste quand elle est assaisonnée de sponsors comme Autoroutes du Sud ou Norauto… Certains disent que ce n’est pas trop grave si cela lui permet d’avoir une influence importante… mais quelle influence, pour faire quoi exactement? Personnellement, je ne connais personne qui ait changé de mode de vie grâce ou à cause de NH… Et du côté des entreprises, je vois surtout ceux qui ont flairé la bonne affaire, un peu de sponsoring pour se donner une belle image écolo et pouvoir continuer les profits et le business as usual…
    Pour moi, NH ou YAB, c’est du canada dry, cela ressemble à de l’écologie, ça a l’odeur de Belle des champs, mais ce n’est pas de l’écologie.

  19. Pim

    Carfree : « Personnellement, je ne connais personne qui ait changé de mode de vie grâce ou à cause de NH… »

    Peut etre que personne n’est vraiment devenu écolo en écoutant NH, mais pour le quidam qui regarde TF1 (je ne parle pas de l’émission ushuaia) en bouffant les chips sponsors de la série du soir, qui ne connait que la voiture présentée pendant le match sponsorisé par XYZ, etc… et qui croit par dessus tout que les seuls écolos, c’est rono-eco2, c’est une vraie sensibilisation au(x) problème(s). NH est un des seuls à être passé du stade « je montre qu’il y a un problème dans le monde, mais je ne remets pas en cause mon mode de vie » à un discours assez proche de la décroissance, à la critique de nos sociétés de consommation, à la possession déraisonnée du bien matériel.
    La critique de NH sur la société qui s’adresse au beauf, est hélas noyée dans le greenwashing ambiant des marques publicitaires, et elle passe donc assez inapercue si l’on n’est pas déjà sensibilisé au problème.

    Bref, je pense en effet que critiquer NH c’est de l’énergie de gaspillée… Il me semble plus important d’essayer de réclamer moins pour la bagnole et plus pour les TEC et vélos à nos mairies/départements/régions/états que de créer un site « pacte anti hulot ». Contre NH, on verra après quand tout ira mieux

  20. Pim

    Carfree : « Personnellement, je ne connais personne qui ait changé de mode de vie grâce ou à cause de NH… »

    Peut etre que personne n’est vraiment devenu écolo en écoutant NH, mais pour le quidam qui regarde TF1 (je ne parle pas de l’émission ushuaia) en bouffant les chips sponsors de la série du soir, qui ne connait que la voiture présentée pendant le match sponsorisé par XYZ, etc… et qui croit par dessus tout que les seuls écolos, c’est rono-eco2, c’est une vraie sensibilisation au(x) problème(s). NH est un des seuls à être passé du stade « je montre qu’il y a un problème dans le monde, mais je ne remets pas en cause mon mode de vie » à un discours assez proche de la décroissance, à la critique de nos sociétés de consommation, à la possession déraisonnée du bien matériel.
    La critique de NH sur la société qui s’adresse au beauf, est hélas noyée dans le greenwashing ambiant des marques publicitaires, dans le flux d’informations inutiles etc. , et elle passe donc assez inapercue si l’on n’est pas déjà sensibilisé au problème.

    Bref, je pense en effet que critiquer NH c’est de l’énergie de gaspillée… Il me semble plus important d’essayer de réclamer moins pour la bagnole et plus pour les TEC et vélos à nos mairies/départements/régions/états que de créer un site « pacte anti hulot ».Contre NH, on verra après quand tout ira mieux

  21. Florent Durrey

    Carfree : “Personnellement, je ne connais personne qui ait changé de mode de vie grâce ou à cause de NH…”

    Ben, moi j’en connais pas mal, à commencer par moi-même, qui ont changé de mode de vie en lisant et écoutant les personnes qui font partie du comité de veille écologique de la fondation NH. Pas en regardant Ushuaia (la touche « 1 » de ma télé doit pas marcher…), mais malgré tout, un des apports de NH, c’est d’avoir rendu ces personnes audibles, notamment en publiant le pacte écologique.

  22. Tassin

    Je rejoins PIM sur toute la ligne.
    Il est sain et indispensable de critiquer Hulot et ses appels à l’écologie au delà des clivages politiques (c’est à dire faire croire que l’écologie est un paramètre indépendant qui peut être intégré dans un programme UMP ou PS par exemple), ses pubs pour les plus gros pollueurs qui se servent bien de lui pour s’acheter une image verte.

    Par contre le type d’action à vélo contre Nicolas Hulot présenté ici est contre-productif. Une marche contre la relance et pour l’emploi aurait été plus judicieuse.

  23. Legeographe

    Je vois qu’on a profité de mon absence pour se lancer dans un gros débat…

    Je vais rejoindre PIM aussi. Critiquer avec un recul nécessaire (critiquer n’est pas forcément démolir, il faut se garder de nous casser nos propres jambes).

    De fait, Nicolas Hulot a énormément changé, dans ce qu’il propose, dans son discours (chez Drucker ou au JT, il est sérieux et grave alors qu’il fut tout sourire et insouciant sur TF1 pendant de nombreuses années), dans l’esthétique qu’il projette, dans son idéal (ce monsieur extrêmement représenté dans les médias connaît le mot « décroissance » et l’a prononcé assez souvent dans ses dernières apparitions TV. Il y a 5 ans, NH n’était pas du tout celui qu’il est aujourd’hui : tant mieux.

  24. Legeographe

    Je vois qu’on a profité de mon absence pour se lancer dans un gros débat…

    Je vais rejoindre PIM aussi. Critiquer avec un recul nécessaire (critiquer n’est pas forcément démolir, il faut se garder de nous casser nos propres jambes).

    De fait, Nicolas Hulot a énormément changé, dans ce qu’il propose, dans son discours (chez Drucker ou au JT, il est sérieux et grave alors qu’il fut tout sourire et insouciant sur TF1 pendant de nombreuses années), dans l’esthétique qu’il projette, dans son idéal (ce monsieur extrêmement représenté dans les médias connaît le mot « décroissance » et l’a prononcé assez souvent dans ses dernières apparitions TV. Il y a 5 ans, NH n’était pas du tout celui qu’il est aujourd’hui : tant mieux.

    Quand un enfant nous montre qu’il n’est plus irresponsable et qu’il peut commencer à parler sans gros mensonge et à interpeller certains de ses interlocuteurs, on constate ses progrès et on ne le descend pas devant ses autres éducateurs. Bien au contraire, le papa doit dire à l’instituteur les progrès qu’il a faits. En gros, continuons la pédagogie. Soyons patients et reconnaissons que NH fait aussi très efficacement de la pédagogie (et il en faut pour le téléspectateur TF1, je crois que tout le monde le dit ici).

  25. Tassin

    @ Lécolomobile :

    On s’en fout de la planète et de sa sauvegarde élevée au rang de religion.
    C’est l’Homme qui compte.

  26. Gilles ChomelLécoLomobiLe

    Ok Tassin, l’homme est prioritaire, mais, protéger son environnement, c’est indirectement le protéger lui-même! Il ne faut pas opposer la défense de l’homme et la défense de son environnement !

  27. printemps

    @Tassin
    Est-ce de l’idéologie de reconnaitre que nous vivons grâce à l’environnement ==> tout ce que nous mangeons, ce que nous consommons, toute l’énergie, etc… viennent de la nature.
    Nous avons donc tout intérêt à la préserver, n’est-ce pas ???

  28. Legeographe

    Oui, c’est bien là la notion d’environnement (ce qui environne), et même de celle d’écologie : car éco-logie, étymologiquement, est la discours sur la maison, comme l’éco-nomie veut parler de la gestion et de l’organisation (nomos = la loi) de la maison.

    Cette maison, elle est bleue comme une orange et il faut penser au vert… couleur de l’espoir, ne l’oublions pas.

  29. Tom34

    @TASSIN
    Les vendéens sont témoins que respecter et préserver la nature, c’est aussi respecter et préserver l’Homme.

    A+
    TOM.

  30. Tassin

    @ Tom34 & Printemps

    Bien sûr, je suis tout à fait d’accord avec vous. Je répondais simplement au petit Staline-mobile infiltré qui nous servait une petite tournée de « je prend mon vélo pour sauver la planète » . Par contre les pauvres qui dorment dans la rue eux on s’en fout. Ce qui compte c’est le destin des pauvres ours blancs…

    L’écologie est par définition Humaniste. Attention à ne pas basculer dans l’éco-centrisme ou l’animisme.

  31. CG94

    Bonjour,
    Pas d’énergie à gaspiller contre NH, il fait un premier gros boulot de sensibilisation en touchant un public que ni CARFREE ni les écolos
    ni… sont encore très loin de toucher. Surtout toujours se garder du « moi j’ai raison les autres sont des c… »
    Amicalement.

  32. lebail

    je suis presque persoidé que la personne qui cherche a dementelé nico ne c’est pas fabriquer son propre lait lui meme !!!
    c’est dingue cette personne depuit que je suis né m’inspir un voyage fait decouvrire ce qu’il voie et me fait comprendre l’impact de l’homme sur la planette , alor ouai aujourd’hui effectivement tous le monde ce rend compte de la situation catastrophique que presente NICOLAT !! et meme si nico ne dit rien il sufit de sortir en ville de respiré un grand coup avec ces poumons et de ce rendre compte que effectivement ,ca sent la merde !! alor ca c’est facile de critiquer les autres quand ont est pas capable de vivre par soi meme en priorité !!! j’ai pas envie d’etre capitalisme et ca c’est aussi pour le bien de l’environement , mais qui ‘ le dit et qui le fait ? personne apart quelque tribut aujourd’hui ou l’homme capital na pas ete metre ca trufe !! moi meme je ne peut m’offrir cette vie car vous serier sur la meme planette a detruire en continue avec la prise de consience que le capitalisme a fait deouvrir et c’est contre ca qu’il faut que tous le monde ce mobilise !!

  33. larger

    Voici un extrait des dernières déclarations de James Lovelock, le père de la théorie dite Gaïa, le pape des environnementalistes.
    ca laisse rêveur pour la défense des libertés…

    « Nous avons besoin d’un monde plus autoritaire. Nous sommes devenus une sorte de monde égalitaire et effronté où chacun a son mot à dire. Tout ça c’est très bien, mais il y a certaines circonstances -une guerre est un exemple typique- où nous ne pouvons pas faire ça. Il vous faut quelques personnes qui ont l’autorité, auxquelles vous faites confiance et qui se chargent de l’affaire. Et ils devraient aussi, bien sûr, rendre des comptes.
    Mais cela ne peut pas se faire dans une démocratie moderne. Ceci est un des problèmes. Quelle est l’alternative à une démocratie ? Il n’y en a pas. Mais même les meilleures démocraties sont d’accord pour que quand une guerre majeure approche, la démocratie soit suspendue pendant le temps nécessaire. J’ai le sentiment que le changement climatique pourrait être aussi sévère qu’une guerre. Il est peut-être nécessaire de suspendre la démocratie pour quelque temps. »

  34. stoppeur

    Il me semble que peu de gens libres de consommer comme il leur plaît au jourd’hui,n’imaginent pas ce que sera la liberté,lorsque la Nature imposera ses « 4 volontés »,et qu’il n’y aura rien de mieux à faire qu’à s’y soumettre… Comme en Vendée,par exemple…Pour moi,je souhaite que ce soit le + tôt possible,pour éviter que l’irréparable ne soit commis,au nom de la Liber té « générée » par la soif de « démocratie participative » ou « raisonnée »que tout-un-chacun appelle de ses voeux…alors même que tant de peuples su bissent les écarts climatiques brutaux sur divers continents:Afrique,Asie, Australie,Amérique…et l’exploitation de l’Homme par l’Homme.

  35. Serge Rochat

    Non,larger. Il faut convaincre. Sinon comment savoir que l’on a raison ?

  36. larger

    écarts climatiques brutaux ? ah oui, ouragans, cyclones, tempêtes etc…rien de bien nouveau quoi !
    je remarque que ce qui est un véritable drame pour certains (Afrique, certains pays d’Asie etc.. est souvent une aubaine pour les boursicoteurs des pays riches, et quand une catastrophe arrive dans un pays riche que croyez vous qu’il se passe ? on reconstruit, ça relance l’économie et donne plein de travail à tout un tas de gens… c’est ça aussi le capitalisme, on pleure un bon coup à la télé pour la bonne image et on se gave encore plus.
    Quand au pseudo réchauffement climatique, c’est un super coup ! après avoir crée le besoin les pays de l’ONU vont vendre les solutions aux pays en voie de développement (à leurs propre concitoyens aussi d’ailleurs ) ! Ça c’est le capitalisme vert d’Al Gore et M. Strong.

  37. CarFree

    Pour Franck qui semble croire que les shampoings Ushuaïa et Nicolas Hulot sont deux choses différentes, voici un extrait des derniers Dossiers du Canard (en kiosque actuellement) « Les profiteurs du bizness écolo »:

    « Outre ce que lui rapporte “Ushuaïa”, via sa société Eole Conseil, Hulot empoche de coquettes royalties sur les produits dérivés (5,25 % du pactole, soit 700 000 euros par an). Il y a des gels douche Ushuaïa, des lunettes Ushuaïa et même un très vert tout-terrain Peugeot Ushuaïa ! » Ushuaïa aïe aïe aïe !

Les commentaires sont clos.