Le pouvoir de nuisance du beauf automobile

Le beauf automobiliste, ça existe! Vélomaxou en a débusqué un dans les colonnes du Midi Libre. Celui là sait au moins écrire… Sait-il tout le bien qu’il fait à ses coreligionnaires?

C’est en lisant dans le journal Midi Libre (édition du 17 février) un article intitulé « pour les cyclistes » que l’on découvre qu’il ne faut pas sous estimer le pouvoir de nuisance des automobilistes. On devrait parler de « l’esprit beauf » en ce qui concerne ce lecteur qui réagit sous le pseudonyme de matou34 (ça ne s’invente pas!)

« Pouvoir de nuisance » des automobilistes et motards dites-vous. Que dire alors du cycliste qui se pavane au milieu des deux voies d’une rue à sens unique aux heures de pointe ? C’est lui qui méprise les autres usagers naturellement plus rapides du haut de sa qualité surestimable de protecteur de la planète. Idem pour le même au volant qui squate la file du millieu sur l’autoroute sous prétexte qu’à 110 on pollue moins qu’à 130…. Je ne parle pas des feux rouges ou des stops brulés avec des regards style « je suis faible, ne voyez-vous pas ? » Pour moi le vélo est totalement inadapté en ville hors des pistes pour véhicules spéciaux. Tant qu’on ne peut pas s’adapter à la vitesse moyenne des autres véhicules, on gène.

Source: http://velomaxou.sportblog.fr/

Vélomaxou

A propos de Vélomaxou

Cyclo-citoyen, cyclo-randonneur depuis 1976. Venant du cyclotourisme "la tête dans le guidon", je me dirige vers le déplacement doux de l'écocitoyen à Mulhouse, dans les Vosges, en Alsace et dans la Forêt Noire.

7 commentaires sur “Le pouvoir de nuisance du beauf automobile

  1. aldo

    A Ouagadougou, au Burkina Faso, la voiture est totalement inadaptée; car, elle ne peut pas s’adapter à la vitesse moyenne des vélo motorisés ou non, elle gène.

  2. LGV

    Cela lui là, il est grave mais je suis sûr qu’il représente un nombre certain d’automobiliste qui ont facilement oublié que la voiture à pris le pouvoir en ville depuis peu (100 ans) et qu’elle a totalement transfiguré nos ville. S’était l’insurrection des voitures ! Ces temps sont révolus, est venu le jour de la contre-insérruction de la vie

  3. Vélops

    Ce qui pose problème dans la cohabitation motorisés/cyclistes, c’est quand le différentiel de vitesse dépasse 15 ou 20 km/h et que le dépassement est rendu difficile par la configuration de la chaussée (sens unique étroit, double-sens très fréquenté )

  4. Legeographe

    Merci VéloMaxou, pour ce bijou.

    Et tant qu’on ne peut pas s’adapter au QI des autres, on est inadapté au point qu’on doit être éliminé de la société, matou34 ? Son concept de « gêne », qu’il orthographie d’ailleurs « gène » (lapsus ?) fait affreusement penser à l’eugénisme nazi (qui éliminait des personnes handicapées bien trop lourdes à supporter pour la société et bien trop loin des têtes blondes de la race aryenne).

  5. LAGWAGON

    Il ne reste qu’à souhaiter à ce cher monsieur de perdre un de ses enfants ou un membre de sa famille, fauché par un automobiliste – trop pressé de rentrer chez lui pour se mettre devant la télé – ou de se retrouver lui-même paraplégique ou amputé des deux bras suite à un accident de voiture provoqué par une trop faible distance de freinage, pour voir s’il défend toujours son point de vue sur la vitesse au volant, dans son fauteuil roulant.

Les commentaires sont clos.