Sauvons les riches contre les gaz de schiste !

Aujourd’hui mardi 1er février et demain, les maîtres du monde se réunissent à l’hôtel 5 étoiles Marriott, 70 Avenue des Champs-Elysées, Paris, France. Pour discuter de leur nouvel Eldorado, qui est notre nouvel Enfer : les gaz de schistes. Le Collectif « Sauvons les riches » vous invite mercredi 2 février 8h (!) devant le 22 avenue de Matignon (8ème). Dresscode Costume (texan) ou casque de chantier selon les goûts.

L’encre du texte Grenelle II est à peine sèche (et les décrets toujours en attente) que l’esprit du texte est déjà mort…

Avec les forages des gaz de schiste, on l’enterre définitivement !

Chers à extraire, sales et polluants, dangereux pour la santé, les gaz de schistes et les schistes bitumineux (pétrole) sont le nouvel eldorado des compagnies pétrolières… qui ont obtenu en toute discrétion des permis de forage de prospection sur un territoire équivalent à 10% de la France !

En Ile de France, c’est en Seine et Marne que va démarrer (ce mois-ci !) les forages d’exploration.

Tel un chiffon rouge pour Sauvons les riches, Toreador Resources, dirigée par Julien Balkany (frère cadet)  est dans les starting blocks pour faire de la Seine et Marne un nouveau Texas, rempli de derricks et saturé de camions (il faut un ballet de 200 camions par forage), mais avec moins de réserve en eau (puisque chaque forage mobilise 3 piscines olympiques, sans compter les adjuvants et autres produits chimiques).

Sauvons les riches (qui aime bien aller au fond des choses) vous invite à une remise des prix un peu particulière, suivie d’un forage pédagogique.

Objectif : rappeler à nos amis les prospecteurs que la spéculation sur les ressources premières est une valeur qu’ils doivent définitivement abandonner s’ils veulent un jour être sauvés…

Venir en costume (texan) ou muni d’un casque de chantier.

RDV à 8h au 22 avenue Matignon, Paris, Texas France

La pétition : http://www.petitions24.net/gaz_de_schiste__non_merci

Plus d’infos :

En très court et en images : http://app.owni.fr/gaz/

En un peu plus long :

http://owni.fr/2010/12/07/gaz-de-schiste-le-tresor-empoisonne-du-sous-sol-francais/

En vidéo, le documentaire de référence, sous-titré en français :
http://www.dailymotion.com/playlist/x1in97_LesInsoumis_gasland#videoId=xg7g0q

Et en texte sur le site du collectif: http://sauvonslesriches.fr/

Nuit Grave

A propos de Nuit Grave

Rédacteur du site Carfree France, spécialisé dans les questions relatives à la destruction de la santé et de l'environnement

2 commentaires sur “Sauvons les riches contre les gaz de schiste !

  1. Pascal Lluch

    Bonjour,
    Ci-après la réponse du Ministère de l’Ecologie (SIC majuscule) à ma signature d’une pétition contre les l’exploitation des gaz de schistes.
    « Dormez brave gens, vous voyez bien que vous ne craignez rien, puisque les barrrières administratives sont trop nombreuses. ». Les grandes firmes pétrolières seraient donc prêtes à dépenser des fortunes pour rien ?… A vous de voir.
    « Madame, Monsieur,

    Vous m’avez fait connaître vos préoccupations quant aux problèmes environnementaux posés par l’extraction de gaz de schistes et vous avez demandé que soit mis en place un moratoire sur ce sujet.

    Actuellement, plusieurs permis d’exploration de gaz de schistes ont été accordés en France. Ces permis ont pour objectif une meilleure connaissance du sous-sol. Les forages à réaliser sont des puits de reconnaissance faisant appel à des techniques classiques. Les entreprises doivent néanmoins déposer une demande d’ouverture des travaux avec un dossier comprenant notamment une notice d’impact, un document indiquant les incidences des travaux sur la ressource en eau et une étude de danger. Ces dossiers seront instruits et feront l’objet, le cas échéant, d’un arrêté préfectoral encadrant les travaux.

    Aucune demande n’a été faite pour une phase d’exploitation qui pourrait faire appel aux techniques qui vous inquiètent. Une éventuelle demande se ferait en deux temps : demande de titre minier d’exploitation (aussi appelé concession) et demande d’ouverture des travaux (cf. ci-dessus). L’obtention de la concession ferait l’objet d’une instruction locale et d’une enquête publique, puis d’un avis du Conseil général de l’industrie, de l’énergie et des technologies et ensuite du Conseil d’Etat avant un éventuel décret du Premier ministre. L’instruction des dossiers se ferait selon la réglementation en vigueur (code minier et code de l’environnement) qui exige notamment que soient maîtrisés les impacts environnementaux. »

    Jean-Marie Durand
    Directeur adjoint du cabinet
    MEDDTL

  2. MOA

    Merci, me voilà rassuré. ouf.
    …. ils nous prendraient pas pour des jambons par hasard?

    Allez, actualité toulousaine : les rocades sont moins saturées depuis que le prix de l’essence augmente. (comment ça?? je pensais que c’était impossible de faire autrement que de prendre la bagnole??).. je le répète vive le pétrole à 18 euros le litre!

    Bon sinon, avec les gaz de schistes qui arrivent en midi-pyrénées, normalement on devrait retrouver des rocades saturées.. vite vite le gaz de schiste !!

    Gaz de schistes : l’opposition s’organise en Midi-Pyrénées, un moratoire réclamé

    Rocades : trafic en baisse de 7%

    Et pendant ce temps là, les gens se révoltent… ailleurs… parcequ’ils ne peuvent plus manger sans que ça leur coûte un bras.
    Courage amis Tunisiens, Egyptiens… en attendant les autres qui ne vont pas tarder à se révolter aussi.

Les commentaires sont clos.