« Là, ça m’arrache le cul »

Vous aimez les dialogues de Michel Audiard? Vous allez alors vous régaler avec cette conversation échangée au sein du groupe Renault le 14 février dernier au sujet de l’absence de preuves contre les trois cadres évincés de Renault suite au faux scandale d’espionnage dont Renault aurait été l’objet. Extrait.

«Le plus important, c’est qu’on retombe sur nos pattes sur la matérialité de l’existence de ces comptes. (…) Si jamais la DCRI apprenait avant nous qu’il n’y a pas la soudure (des comptes en Suisse), là, c’est la fin des haricots pour la boîte, pour Ghosn, pour tout le monde, ça part en couille mais grave ! C’est la bombe atomique ! (…) Tu vois bien le merdier : réhabilitation à grand spectacle avec cocktail au technocentre (…) Là, ça m’arrache le cul.»
Christian Husson, directeur juridique du groupe Renault, lors d’une réunion au sein de Renault le 14/02/2011 concernant le faux scandale d’espionnage dont Renault aurait été l’objet. (Le Monde)

Cette discussion, dont L’Express s’est procuré un enregistrement et dont France 2 a diffusé des extraits lundi, trahit la panique de la hiérarchie de Renault  face à l’absence de preuves contre les trois cadres évincés. On peut trouver une retranscription et de larges séquences sonores sur le site de l’Express. Dialogues savoureux…

AutoMinus

A propos de AutoMinus

Rédacteur de Carfree France, spécialiste des questions psychologiques de l'automobile, en particulier concernant le 4x4, les courses de formule bourrin, le paris-dakar, les courses de quad, la moto et toutes les conneries motorisées qui polluent la vie