Duel Avion vs Vélo ce week end en Californie

On connait les duels vélo/bagnole en ville, c’est du classique et à tous les coups c’est le vélo qui gagne. Là c’est du plus couillu: vélo contre avion, ça se déroulait ce week end en Californie et ça demande un doigt de contexte.

Pour sortir de Los Angeles la route Interstate 405 (qui pour les habitués du coin relie la 101 à la 10) est un pur cauchemar. Une sorte de périphérique parisien à 2×4 voies. C’en est à un point que les locaux l’ont rebaptisée Carmageddon.

Jet Blue une compagnie aérienne, flairant le bon coup, propose donc pour 4 dollars seulement d’effectuer le trajet en avion.

Le pari est né sur Twitter, sur la base suivante : Jet Blue annonce effectuer les 48 kilomètres de Burbank à Long beach en 20 minutes de vol, mais si on additionne le temps d’attente, d’embarquement, de trajet, de débarquement etc avec la sécurité afférente, un vélo doit arriver à faire mieux que l’avion sur le trajet.

Ce week end, un groupe de cyclistes locaux a donc tenté de relever le pari.

MSNBC et Slate ont un sujet sur le thème écrit par le gars qui a lancé le pari, Tom vanderbilt, un journaliste auteur fan de vélo.

Le résultat des courses est ici

Vélofun

A propos de Vélofun

Le site du vélo urbain et de loisir.

12 commentaires sur “Duel Avion vs Vélo ce week end en Californie

  1. Jean-Marc

    Avant les airs, le vélo avait déjà vaincus sur les eaux :

    http://www.secouchermoinsbete.fr/sport/franck-cammas-le-marin-qui-hisse-ses-voiles-a-velo-a6292

    le vainqueur de la course du rhum 2010 (franck cammas) a utilisé un vélo pour tirer des bords.
    donc changement de bords plus rapides (bateau qui ralentit moins avant de reprendre le vent), et fait avec moins d efforts (skipper en meilleur forme… important sur un long trajet).

    d ailleurs, certains s etaient même demandé si le vélo sur un bateau n était pas de la triche
    http://seasailsurf.com/seasailsurf/actu/6272-le-velo-de-franck-cammas-est-il.html

    mais en fait… non, pas sur son bâteau (mais sur d autres bateaux, d autres catégories, oui).

  2. MOA

    « Jet Blue une compagnie aérienne, flairant le bon coup, propose donc pour 4 dollars seulement d’effectuer le trajet en avion.

    On est vraiment dans le grand n’importe quoi.
    A vomir.
    En pleine gueule, on va se « le » prendre.
    Et après on va chialer comme des gosses.
    C’est beau.

  3. Paul

    Pourquoi prendre en compte la durée des contrôles pour ceux qui prennent l’avion et pas la durée du changement de fringues + la douche pour les cyclistes ?

  4. Legeographe

    @ Paul :
    Il me semble que je ne prends pas plus de douches si je fais du vélo que si je n’en fais pas… sauf gros jour de pluie où il pourra m’arriver de prendre une deuxième douche si je me suis fait surprendre et que je ne veux pas attraper de bronchite !

    Essayez !

    Je précise même que le bien-être qui suit une douche elle-même successive à une phase sportive est tout simplement de l’ordre d’une jouissance !

    Essayez ! (Si je vous ai menti, alors désolé d’avoir ce privilège de ressentir autant de bien-être.)

  5. apanivore

    Ah ah ça montre bien la fumisterie qu’est l’avion sur les courtes distance. L’illusion de vitesse qu’il donne.

    Je connais un commentateur régulier qui pourrait aussi nous expliquer que le train est plus rapide que l’avion pour faire Paris-Toulouse, pourtant mal desservie en train.

    Enfin je me demande comment à ce tarif JetBlue espère être rentable, ça fait quoi ? 5 centimes d’euros le km ? En gros le prix du train en Europe de l’Est.

  6. Greentif

    Génial!

    « On connait les duels vélo/bagnole en ville, c’est du classique et à tous les coups c’est le vélo qui gagne »
    Par contre ça ce n’est malheureusement pas toujours vrai, notamment à cause du fait que les villes ne s’adaptent pas aux vélos…exemple Bruxelles, une vrai catastrophe dans certains quartiers, j’ai abandonné et opté pour le métro…

  7. apanivore

    C’est un peu ce que je reproche à inhabitat.com en général. Ils mettent un peu trop facilement des eco- et des green- devant n’importe quoi. Même des tucs intrinsèquements nuisibles comme des bagnoles, des croisières, des villes en plein désert …

  8. Zanas

    Paul a écrit :

    « Pourquoi prendre en compte la durée des contrôles pour ceux qui prennent l’avion et pas la durée du changement de fringues + la douche pour les cyclistes ? »

    Peut-être tout simplement parce que le fait de prendre une douche ou de changer de fringues après avoir fait du vélo et transpiré sont une obligation d’ordre social dont on a vite fait de se détacher lorsqu’on a entamé une démarche de changement de mode de vie, tandis que les contrôles à l’aéroport sont une obligation de sécurité légale dont on ne peut se départir sans commettre une infraction.

    Ce n’est pas du tout la même chose.

    Les motorisés ont oublié qu’un effort fait transpirer et peut engendrer de la sudation et émettre une légère odeur corporelle. Qui peut certes être un tantinet désagréable, mais qui n’est au contraire de l’odeur sortant de leur pots d’échappement pas nocive pour deux sous.

    Ce sont les avions, les voitures, les motos qui puent et qui tuent. Pas les cyclistes. Je préfère dix dessous de bras qui puent, au moins on aura une odeur naturelle et de toute façon notre nez a un mécanisme qui masque les nouvelles odeurs au bout d’une minute, plutôt qu’un pot d’échappement qui tue.

Les commentaires sont clos.