Les envahisseurs sont parmi nous

Ils sont là, à peine visibles au premier abord, et pourtant bien là. Quand on s’y attarde, on ne voit plus qu’eux. Comme une mauvaise herbe qui polluerait nos campagnes, ils s’attaquent davantage à la ville. Ils y sont bien, et nous ne sommes pas prêts à les déloger. Ils se reproduisent à vitesse fulgurante, grignotant un peu plus tous les jours notre espace vital. Ils résistent à toutes les intempéries, tous les virus, tous les cataclysmes. Pour se défendre, ils ont déjà blessé. Leur force: s’implanter doucement, discrètement, dans notre quotidien sans qu’on s’en aperçoive.

Ouvrez les yeux, vous finirez bien par les voir.

LES ENVAHISSEURS SONT PARMI NOUS !!

Lire la suite: http://benlem2.canalblog.com/

Carfree

A propos de Carfree

Administrateur du site Carfree France

12 commentaires sur “Les envahisseurs sont parmi nous

  1. MOA

    La dernière photo…. pas possible…. c’est un photo-montage hein?

    Comment empecher les automobilistes à se garer comme des cochons sur la piste cyclable tout en emmerdant les cyclistes. Chapeau bas les artistes.

    Sinon, j’émettrais quand même une réserve à ça : « (…) Ils résistent à toutes les intempéries, tous les virus, tous les cataclysmes »

    Pas à tous les cataclysmes. Car sur mon parcours quotidien, au moins 1 fois par mois, j’en vois certains -toujours les mêmes- complètement détruits suite à un impact avec une bagnole.

  2. Gwenael

    Très pratiques ces poteaux, pour y attacher nos vélos !
    On pourrait aussi y ligoter les motards et les chauffeurs le temps de leur laisser venir des fourmis dans les jambes avant de les rendre aptes à la marche à pied.
    N’en manque plus que sur la chaussée pour immobiliser les autos…
    Vive les villes-hérisson !
    Ce qui ne sera certainement pas du goût de l’auteur, qui commente sur son blog :
    « Où comment en empêchant aux voitures de se garer, on élimine EGALEMENT des stationnements payants…Il en manque déjà tellement !!… bravo ! continuez comme ça !!! »

  3. Yefka

    Non seulement c’est moche, mais en plus c’est vachement dangereux si on glisse. Quant à attacher un vélo, c’est totalement inutile puisqu’il suffit de le soulever pour le voler.

  4. CarFree

    Perso, je m’en suis pris un une fois à vélo en roulant sur une piste cyclable sur trottoir où il fallait slalomer entre les potelets à chaque sortie de garage…
    Un autre élément à prendre en compte, c’est le coût de tout cela pour les finances publiques. Car, il s’agit d’un équipement dont la seule finalité est d’empêcher les voitures de se garer n’importe où tout en gênant considérablement les déplacements des piétons, vélos et surtout poussettes et handicapés…
    Sur les photos, on voit beaucoup le modèle potelet « amsterdam », dont le coût TTC avoisine les 100 euros par unité (quand on les achète par 50). Pour une rue où on place 50 potelets de ce type, cela revient donc à 5000 euros, sans compter la pose et la main d’oeuvre… Vous multipliez cela par le nombre de rues équipées de potelets puis par le nombre de villes qui multiplient les potelets… et vous avez une idée du coût global d’un équipement destiné uniquement à pallier l’incivisme des automobilistes tout en gênant les piétons et les vélos…

  5. antec

    En plus ils ne font même pas 3 mètre de haut pour servir de point fixe pour y accrocher son U d’anti-vol !

  6. Jean-Marc

    Certains de ces poteaux ont un ou 2 trous, en haut, dans la sphère, donc peuvent effectivement servir à attacher un vélo.
    (je parle de poteaux que je connais… je n ai pas cherchais de trous dans ceux en photo)

    Sinon, ces poteaux ont 2 utilités :

    1- l anti-garage sauvage de voiture
    2- la protection anti-collision avec une voiture

    le 1 est souvent inutile :
    un PV + une fourrière marchant aussi bien… bien plus dissuasif…

    d’un coté, des poteaux qui sont un coût pour les municipalités;
    de l autre des PV et des frais de fourrière qui vont faire des rentrées…
    en temps de crise, le choix est vite fait…

    Exemple de 1 plus utile que d autre (enfin, je suppose… vu l acharnement de certains à protéger ces lieux) :
    http://benlem2.canalblog.com/images/t-blog131.jpg
    http://benlem2.canalblog.com/images/t-blog19.jpg

    Dans ces 2 cas, il s agit de protéger un regard, une grille d accès (à je ne sais pas quoi.. des vannes d eau, de gaz, de.. ?).
    Je suppose que cet accès doit rapidement être accessible, par les services de secours ou de voirie.
    donc ces poteaux peuvent se justifier (car, en cas d urgence, attendre la fourrière pourrait être préjudiciable).

    La protection anti-collision avec une voiture…

    en fait, c est une minorité des poteaux des photos choisies
    (bien que protégeant aussi contre le parking sauvage, c est un peu le cas de celle-ci, pour les voiture montant depuis la sortie de l’immeuble :
    http://storage.canalblog.com/98/27/94177/14378639_p.jpg )

    En fait, quand il y a une bande cyclable (une voie propre sur la chaussée, non séparée des autres voie), et des chicanes (pour ralentir les voitures/camions,
    2 poteaux, un à l entrée, l autre à la sortie de la chicane, éviteraient que plus du 1/3 des voitures roulent sur la bande cyclable (et bien sûr… je ne parle même pas de ceux qui se garent dessus…)

    Et ceci, même pour les non cyclistes :
    Le but de la chicane est de ralentir les voitures.. car il a été constaté qu’elles roulaient trop vite à cet endroit.
    En coupant 2 fois par la bande cyclables, les voitures ralentissent moins, donc risquent d être au-delà des vitesses légales, et au-delà de la vitesse choisie par les autorités pour une plus grande sécurité de tous.

    En fait, il y aurait même mieux que les poteaux à l entrée/sortie de la chicane : une chicane à by-pass vélo : les voitures/camions ont 2 virages opposés qui se succédent;
    mais la bande cyclable avance tout droit, grâce à un muret / îlot pour piétons mis dès le 1er virage (pour l autre coté, il faut écarter la bande progressivement, pour que les voitures puissent se déporter sur l espace ainsi libéré entre la bande et la voie auto)

  7. Gwenael

    Poélitique des potelets (un peu de symbolique dans ce monde autobolique)
    Les potelets sont une réminiscence des arbres de la forêt primaire qui se dressait à l’emplacement des villes. Une partie de cette forêt, enfouie sous terre, s’est fossilisée sous forme liquide. C’est ainsi que les nappes dormantes du pétrole sont le bain sépulcral de nos végétations primaires. En y puisant frénétiquement pour remplir les réservoirs de ses automobiles, l’homme défait cette mémoire vivante qui trouve alors refuge dans son inconscient et lui fait dresser ces petits monuments en masse que sont les potelets, litanie de bâtons d’un pétrole psychopompé, sorte de choeur de platanes épouvantant les violeurs thermiques de l’espace public.

  8. Nicolas

    Dans ma ville, j’aimerais évaluer la masse totale d’acier (ressource non renouvelable) que cela représente.

  9. apanivore

    Tiens j’aime bien un article comme ça qui montre à mon sens un des défauts principal de la voiture individuelle : sa consommation d’espace.

    Ça prend tellement de place (en mouvement comme en stationnement) qu’on en est réduit à protéger les petits bouts de trottoir qu’il reste aux hommes par force barrières et potelets.

    Oui un anti-voiture ne reproche pas que ses émissions de CO2 à l’automobile, ça c’est juste ce que les médias essayent de faire croire. L’automobile a bien d’autres tares bien pires.

  10. admiratif

    au lieu de nous emmerder avec les « potelets », ils n’ont qu’à cesser de réparer les chaussées, ils l’ont fait dans certains pays (aux usa par économie certaines « dirt roads » seront laissées en l’état, mais ce type de routes contrairement à ce qu’on croit demande de l’entretien aussi), les nids de poule ont le même effet que les dos d’ânes mais par contre ne coutent rien au contribuable piéton et cycliste.

  11. epicurien

    Ces poteaux sont dangereux en cas de chute ou glissade , d’ailleurs pourquoi leur extrémité est elle ornée d’une sphère ? : je pense que c’est pour rendre un choc moins contondant .
    De plus si une voiture heurte un piéton ou un cycliste il risque d’être écrasé entre son pare-buffle et un de ces poteaux, je n’ose pas imaginer le résultat.

Les commentaires sont clos.