La gratuité du transport public à Tallinn fait baisser le trafic automobile de 10%

Tallinn, la capitale de l’Estonie, a mis en place la gratuité des transports en commun depuis le 1er janvier 2013. Quel premier bilan peut-on tirer du passage à la gratuité après seulement un mois de transports publics gratuits?

En mars dernier, nous parlions du choix historique de la ville de Tallin (419.000 habitants), première capitale au monde à passer à la gratuité du transport public. C’est un choix historique également car c’est la première fois qu’une ville de cette taille passe à la gratuité.

En effet, parmi les arguments avancés par les opposants à la gratuité des transports publics, il y a la taille des villes concernées: selon eux, la gratuité des transports publics est seulement envisageable pour les petits réseaux, à savoir dans des villes de 10.000 à 20.000 habitants. Au-delà, les recettes liées à la vente de tickets seraient trop importantes pour assurer la gratuité.

Le passage à la gratuité dans la ville de Tallinn fait donc figure de test grandeur nature pour envisager la passage à la gratuité au sein des grandes villes. Bien sûr, il s’agit d’un premier bilan après seulement un mois de gratuité, il faudra faire un bilan complet au bout d’un an.

Toujours est-il que le département des transports de la ville de Tallinn a déclaré que, selon les données de flux de trafic, le nombre estimé de véhicules à Tallinn a diminué d’environ 10% de Décembre 2012 à Janvier 2013.

Selon la ville, l’intensité du trafic automobile dans le tunnel Kristiine a été estimée à 66.500 véhicules par jour à la fin de Janvier 2013, soit 7.600 véhicules de moins qu’en Décembre, un mois plus tôt.

Talvo Rüütelmaa, le chef du département de la gestion du trafic a déclaré que ce chiffre inclut les véhicules de transport public, mais puisque leur nombre est resté le même, cela signifie que le nombre total de véhicules en circulation a diminué notablement.

Rüütelmaa considère que « la diminution du flux automobile de 10% à Tallinn constitue un excellent résultat« .

Comme indiqué, 419.830 personnes vivaient dans Tallinn au 1er Janvier, soit 0,9% de plus qu’il y a un an, ce qui pourrait être lié à l’introduction du transport public gratuit pour tous les résidents de Tallinn.

L’augmentation du nombre de la population a été plus rapide dans les derniers mois de l’année, de 366 en Octobre, 475 en Novembre et 1248 en Décembre.

Le budget de la ville de Tallinn de 2013 prévoit d’augmenter l’impôt sur le revenu des particuliers de 17,5 millions d’euros.

A l’occasion du passage à la gratuité, la ville de Tallinn a mis en place un nouveau système de billetterie.

Depuis cette année, tous les habitants de Tallinn peuvent utiliser les transports publics gratuitement, mais ils doivent acquérir une carte de transport personnalisée publique et l’enregistrer en entrant dans le véhicule de transport public. Tous les élèves estoniens jusqu’à l’âge de 19 ans ont également le droit au transport gratuit à Tallinn.

livre-gratuitéMarcel Robert, auteur du livre « Transports publics urbains: Textes sur la gratuité« , 158 pages, 10 euros.

Source: http://www.baltic-course.com/eng/transport/?doc=70175

Marcel Robert

A propos de Marcel Robert

Fondateur du site Carfree France et auteur des livres "Vélogistique", "Pour en finir avec la société de l’automobile" et "Îles sans voitures".