Le Tour de France de la bagnole

Je vous communique ce reportage vidéo sur le Tour de France ce samedi à Lyon. Il est réalisé par un ami, Marc Chinal. J’ai tenu 5 minutes sur 16.

Tout ça alors que le maillot jaune développe le même nombre de watts que Lance Amstrong en 2003.

Bien amicalement
Vincent

Source: http://www.lyonvideos.fr/spip.php?article289

Vincent Cheynet

A propos de Vincent Cheynet

Fondateur de l'association et de la revue Casseurs de pub. En 2003, il crée le journal La Décroissance, le journal de la joie de vivre, un mensuel dont il est le rédacteur en chef.

18 commentaires sur “Le Tour de France de la bagnole

  1. Pédibusjacques dutheil

    merde il est parti tout seul: je disais donc: à quand un concours avec le nom des principaux fabricants de Taupette dans le dos des fusées à pédales?

  2. Thomas

    J’en ai ras le bol des pubs qu’il faut se taper obligatoirement avant de voir une vidéo. Maintenant, quand je tombe sur une pub, je ferme la page sans attendre et me dis que je peux me passer de voir la vidéo.
    L’ironie c’est que c’est Vincent Cheynet, fondateur de « Casseurs de pubs », qui nous l’envoie…

    Thomas
    (fidèle lecteur du journal de Vincent Cheynet)

  3. alain

    C’est dur d’arriver jusqu’au bout de la vidéo. Autant de bagnoles pour si peu de vélos. Par contre, ca va trop vite, j’ai pas eu le temps de voir la voiture qui transporte les seringues.. C’était laquelle?

  4. Nico

    Bien vu Vincent! J’ai tenu 2 minutes mais par contre, la foule applaudit ce défilé de centaines de bagnoles publicitaires. Une foule vraiment heureuse.

  5. TOUTGRATOS

    Merci encore pour cette vidéo; je pense que celà va m’éviter de me déplacer . Je ne pense pas en voir plus! Et merci aussi pour l’accélération, on a rien loupé, à part peut-être la pub pour la potion magique du maillot Jaune!!!

    Finalement, on voit se manifester en même temps 3 tares de notre société dite moderne: la pub, le sport pro et la bagnole. Ce serait intéressant de faire le ratio entre le nombre de véhicules motorisés et le nombre de coureurs…

    Il va en falloir du gaz de schistes pour faire avancer cette caravane…

  6. Le cycliste intraitable

    J’ai sauté directement de la cinquième à la quatorzième, quand les premiers coureurs apparaissent.

    Treize minutes de pub avant de voir arriver les premiers coureurs qui passent tous en moins de deux (minutes)… et on ose encore appeler ça une course cycliste !

  7. olivier

    moi j’ai été le voir en 2010 et ça m’a servi de leçon ! tu parles d’une caravane !! ils sont passés devant moi à 80 km/h en plein centre ville et ont jeté que dalle ! rien à voir avec les années 30 que l’on nous vente chaque année à la télé ! la caravane du tour c’est du pipeau ! autant être à l’arrivée pour voir tous les chars stationnés ce sera plus sympa….

  8. Virtuous cycle

    En 2011, le tour c’était déjà 2400 véhicules ( sans les vélos …), ça n’a pas dû s’arranger cette affaire…c’est le rallye de l’été…génial !

  9. Anne-Lise

    Mais… Je ne savais pas qu’on jetait de la nourriture aux gens derrière les barrières !!! C’est particulièrement immonde.
    Ma grand-mère m’a raconté qu’elle courait avec d’autres gosses de son village derrière les bagnoles des américains après la guerre (la 1ère) parce qu’ils leurs lançaient des chewing-gums. Elle avait l’excuse d’avoir eu faim et de n’en avoir jamais goûté.

    Mais dans cette vidéo j’entends crier « là, là, là » pour qu’on leur jette des madeleines ou je ne sais trop quelle merde de l’industrie agro-alimentaire, je suis atterrée. J’ai arrêté de regarder après le passage des 2CV défigurées aux couleurs d’un saucisson pseudo-paysan.

    Ne croyez pas que je joue l’étonnement, je suis allée voir plusieurs fois l’arrivée du tour à Paris, et je ne me souviens pas avoir vu passer 2400 bagnoles et camions plus moches les uns que les autres avant les coureurs.

    Alors répondez-moi : la caravane publicitaire s’arrête avant la capitale ou c’est moi qui suis arrivée trop tard à chaque fois ?

  10. bikeman

    Et bien, il aurait été intéressant de compter précisément le nombre de véhicules motorisés et d’annoncer le nombre à la fin de la vidéo…

    En gros, il y en a combien qui servent réellement à qq chose?? 5% à tout casser??
    Sérieux, cette débauche de pollution est insoutenable!
    Qu’on ne me parle plus de tour de France, ça donne vraiment trop la gerbe.

  11. Vincent

    Je n’ai regardé que le début : les labos qui fournissent la dope sont-ils sponsors du Tour? 🙂

  12. Jean-Marc

    Merci Lynx pour ton lien

    Sous l’image 19 du diaporama, sur l’historique, on peut lire :

    « À la fin du XIXe siècle, le rédacteur en chef de « Vélo », Pierre Giffard, soutenait Dreyfus, ce qui n’était pas du goût de ses financiers de l’industrie automobile et cycliste qui sont partis créer un autre journal « L’Auto » qui avait bien besoin d’un événement pour se vendre. D’où naquit le Tour. Dingue, hein ? »

    Le tour de france.. à Vélo, créé par des anciens de « Vélo », qui lancent « Auto »… déjà c est pas un super signe de cohérence.

    Mais en fait, ils ont des circonstances atténuantes :
    vu les 2200 véhicules motorisés, pour moins de 200 cyclistes, celà se comprend : il s agit plus d’une tournée en autos qu’en vélos…

    Mais en plus, dès le départ, ils ont choisi leur camps :
    Par le choix du titre, l auto plutôt que le vélo, et aussi anti-dreyfusards et à la botte de la grosse finance* plutôt que dreyfusards et indépendant des puissances de l’argent…

    * »ce qui n’était pas du goût de ses financiers de l’industrie automobile et cycliste« 

  13. admiratif

    D’accord avec toi Jean Paul mais que diable vient faire le Capitaine Dreyfus dans cette galère ?

Les commentaires sont clos.