Pour une Journée nationale du transport public gratuit

Le 18 septembre prochain, comme chaque année à l’occasion de la Semaine européenne de la mobilité, c’est la Journée du transport public partout en France. Durant cette journée, de multiples initiatives ont pour but de promouvoir les transports en commun (transports collectifs urbains, départementaux et trains TER). Mais ne manque-t-il pas à cette journée la seule véritable mesure susceptible de dynamiser les transports en commun, à savoir la gratuité totale des réseaux de transports collectifs?

Si on regarde quels sont les objectifs de cette Journée du transport public, on constate qu’il s’agit de « toucher le public, en particulier les non-utilisateurs et les utilisateurs occasionnels, pour qu’ils testent les transports publics près de chez eux, à l’occasion de la Journée, et qu’ils les adoptent sur la durée ».

Le problème, c’est que les mesures proposées par les autorités organisatrices des transports urbains ainsi que par les Conseils Généraux (pour les réseaux départementaux de bus) et Régionaux (pour les trains TER) sont à la fois très différentes et le plus souvent assez éloignées de la gratuité.

Quand on regarde dans le détail, on trouve à peu près de tout: il y a déjà beaucoup de réseaux qui ne font rien (ceux qui n’apparaissent pas dans la liste), il y a ceux qui font la journée à un euro ou même seulement l’aller-retour à un euro ou même des offres hyper compliquées du style l’aller-retour à 1 euro 50 au lieu de « on sait pas »…

Il y a aussi ceux qui font des promotions de toute sorte dont l’intérêt pour convaincre le grand public reste à prouver. Ainsi, on peut voir par exemple le réseau de la Roche-Sur-Yon (Vendée) proposer « la carte Impulsyon + 10 unités de voyages au prix promotionnel de 12 € au lieu de 15€ ».

Vous me direz, il n’y a pas de petites économies, mais on peut déplorer à la fois le maquis des promotions diverses et variées selon les territoires et l’absence d’une mesure forte et symbolique appliquée partout. Certains réseaux vont même très loin dans l’innovation tarifaire. Ainsi, on peut décerner une mention spéciale pour Limoges qui propose « 2 places du club de rugby l’USAL offertes pour l’achat de tout titre annuel de la gamme tarifaire de la STCL ».

A vrai dire, qui sait vraiment quelle sera la mesure appliquée dans sa ville ou dans sa région? Et quand la situation est obscure, le plus probable est que les gens s’abstiennent.

A l’inverse, si l’objectif est de faire une énorme pub aux transports en commun dans le cadre d’une grande journée nationale, le mieux serait sans doute de mettre en place une journée « Portes ouvertes » partout (transports collectifs urbains, départementaux et trains).

Certains réseaux, peu nombreux, vont malgré tout proposer le 18 septembre prochain la gratuité totale de leur réseau ce jour-là:

Réseaux urbains: Colmar, Dax, Mont de Marsan, Marmande, Riom, Argentan, Beaune (mention spéciale: la gratuité s’appliquera toute la semaine!), Le Creusot-Monceau (mention spéciale: la gratuité s’appliquera toute la semaine!), Pleine-Fougères, Saint-Malo, Guingamp (mention très spéciale: la gratuité s’appliquera du 2 au 21 septembre!), Lannion, Vierzon, Vesoul, Pontarlier, Lons-le-Saunier, Bolbec, Fécamp, Vernon, Béziers, Lunel, Amélie-les-Bains, Bassin de Pompey, Tarbes, Rodez, Monaco (oui! le pays de la Formule 1!), Cambrai, Saint-Omer, Meru, Noyon, Cognac, Angoulème, Draguignan, Grasse, Sophia Antipolis, Arles, Carpentras, Saint-Jean-de-Maurienne, Annecy, Annemasse, Annonay, Belleville (Rhône), Grenoble, Vienne, Voiron.

Réseaux départementaux: Landes, Pyrénées-Atlantiques, Haute-Loire, Orne (mention spéciale: la gratuité s’appliquera toute la semaine!), Saône-et-Loire, Cher, Haute-Saône, Doubs, Jura, Seine-et-Marne, Hérault, Gard, Sarthe, Hautes-Alpes, Haute-Savoie.

Pour les trains TER (qui relèvent des Conseils Régionaux), les offres se font plus rares et tout aussi compliquées, mais on ne parle plus du tout de gratuité: en général, le pass journalier est proposé en tarif réduit, ou à un euro dans le meilleur des cas. A voir au cas par cas selon les régions.

Et la SNCF, elle propose le TGV à un euro? Non, faut pas déconner quand même! En fait, elle ne propose rien, peut-être parce qu’elle n’a plus grand chose à voir avec du transport public?

Pourquoi alors ne pas envisager une grande journée nationale de la gratuité des transports publics? Ne parlons pas du coût éventuel d’une telle mesure car si de nombreux réseaux le font, pourquoi la totalité des réseaux ne le feraient-ils pas? Cela aurait un impact autrement plus important pour faire connaître et apprécier le transport public.

Vous me direz, chaque collectivité s’administre librement et c’est bien là le problème. Ils font ce qu’ils veulent et le résultat, c’est que personne ne fait pareil que l’autre. Pourtant, ils sont tous censés faire partie du GART (Groupement des Autorités Responsables des Transports), une instance qui pourrait éventuellement leur permettre de mettre en place une mesure commune pour la Journée « nationale » du transport public… Étrangement, 15 jours seulement avant la Journée nationale du transport public, on ne trouve pas grand chose sur le sujet sur leur site internet… mis à part une pauvre brève signalant l’évènement.

Et dans le même ordre d’idées, tous ces réseaux ont décidé de faire leur journée du transport public le 18 septembre. Il faudrait juste leur rappeler qu’il y a un évènement (antérieur au leur) qui s’appelle la Journée mondiale sans voitures et qui a lieu tous les 22 septembre depuis de nombreuses années, mais le lien entre développement des transports en commun et diminution du nombre de voitures doit sans doute leur échapper…

http://www.journeedutransportpublic.fr/

livre-gratuitéMarcel Robert, auteur du livre « Transports publics urbains: Textes sur la gratuité« , 158 pages, 10 euros.

Marcel Robert

A propos de Marcel Robert

Fondateur du site Carfree France et auteur des livres "Vélogistique", "Pour en finir avec la société de l’automobile" et "Îles sans voitures".

3 commentaires sur “Pour une Journée nationale du transport public gratuit

  1. moukimiintana

    je suis au ministere des transports terrestres du congo brazzaville et nous sommes enntrain d’organisé notre journée nationale du transport public le 18 novembre 2013 d’ou je demande votre concours pour les prospectus

Les commentaires sont clos.