40 km/h sur le périphérique parisien

A partir de ce vendredi 10 janvier 2014, la vitesse sur le périphérique parisien sera limitée à 70 km/h au lieu de 80 km/h. Pour Carfree France, cette mesure est largement insuffisante et la vitesse sur le périphérique doit être abaissée à 40 km/h.

Communiqué de presse

Que ce soit en matière de baisse de la pollution, de diminution du bruit ou de l’accidentologie, la baisse de 10 km/h sur le périphérique parisien n’aura quasiment aucun impact. Alors que plus de 200 villes européennes se sont déjà dotées de dispositifs restreignant l’accès des voitures, où sont notamment bannis en permanence les véhicules les plus polluants, la Ville de Paris cherche à masquer son inaction en la matière en mettant en place une diminution symbolique de la vitesse sur le périphérique parisien.

1,3 million de véhicules empruntent chaque jour cette voie « rapide », ce qui représente environ 40% de la circulation automobile à Paris, et roulent en réalité la plupart du temps au ralenti en raison des embouteillages. La vitesse moyenne des déplacements domicile-travail sur le périphérique ne dépasse par ailleurs même pas les 40 km/h (37 km/h) !

Dans ces conditions, une vitesse autorisée de 40 km/h sur le périphérique parisien représente pour Carfree France une vitesse acceptable susceptible d’avoir un véritable impact sur la diminution de la pollution, du bruit et de l’accidentologie.

Si la Ville de Paris souhaite faire baisser la vitesse sur le périphérique, il faut que cette baisse soit réellement significative, à la fois symboliquement et en termes de conséquences attendues.

Enfin, une vitesse autorisée de 40 km/heure représenterait un chiffre facile à retenir pour tous les automobilistes, qui seraient, selon les tenants du lobby automobile, « 40 millions ». Nous tendons donc le pied au lobby « 40 millions d’automobilistes » pour lancer tous ensemble une grande campagne nationale intitulée : « 40 km/h pour 40 millions d’automobilistes », sur le périphérique et ailleurs.

Les risques de la mesure

Avec un abaissement de la vitesse autorisée de seulement 10 km/h sur le périphérique, l’automobiliste aura l’impression de faire un geste pour la planète alors que cela ne changera strictement rien à la pollution générale de l’agglomération parisienne. « Cette décision ne trouve aucun fondement, ni en termes de pollution, ni en termes de sécurité ! Alors quel est le véritable objectif? » souligne Marcel ROBERT, délégué général de « Carfree France».

Selon lui, « on peut s’interroger sur cette décision prise à deux mois des élections municipales, qui pourrait satisfaire un micro-électorat d’automobilistes dépendants, mais qui sanctionne les 10 millions de parisiens chaque jour ».

Télécharger le communiqué

Carfree

A propos de Carfree

Administrateur du site Carfree France

28 commentaires sur “40 km/h sur le périphérique parisien

  1. Jean-Marc

    Plutôt que 40, qui n est pas une vitesse habituelle,
    45 (ou 30) me semble mieux,

    avec surtout UNE modif fondamentale :

    actuellement, le périph est autorisé aux 2RM,
    MAIS INTERDIT aux vélos ! ! !

    Alors qu’il s agit d’une route plate,
    sans AUCUN carrefour dangereu,
    la plus directe pour aller du N-E au N-W ou du N-W au S-W de Paris, ou autres portions de 1/8 du périph,
    est interdite à ceux qui sont physiquement exposés aux carrefours, et qui ont le plus de difficultés à parcourir les pentes…

    Un non-sens complet…

  2. houlouk

    Personnellement, je n’ai aucun mal à rouler à 40 km/h en voiture

    Autoriser le périphérique aux vélos?
    Sans rien aménager ou en remplaçant une voie voiture par une voie vélos?

    A voir si ça ne pourrait pas être fait pour d’autres périphériques en France

  3. Jean-Marc

    « Sans rien aménager ou en remplaçant une voie voiture par une voie vélos? »

    sauf les accès-sorties à légèrement aménager;
    en particulier les accès en montées, avec une voie pour le vélos (véhicules lents en montée), il n’y pas d aménagemetn à faire :

    aucun autre aménagement sur le périph en lui-même :
    avec des véhicules motorisés roulant à 45km/h, ils ont le temps de voir le cycliste, et de le doubler en passant sur la voie de gauche

    celà ne pose aucun pb :
    les cyclistes restent sur la voie de droite (sauf séparation des voies), comme les voitures voulant sortir/venant d entrer ou « lentes ».


    Les autres villes ?

    Pourquoi pas (d ailleurs, c est surement deja le cas dans certaines villes),

    mais chaque ville est unique :

    ainsi, chez moi, la route de contournement de l agglo est une autoroute… donc impossible de l autoriser aux cyclistes…

  4. pierre

    Même si le périf était ouvert aux vélos je n’irai pas m’y flinguer les poumons ou me frotter aux poids lourds qui y circulent…
    Et attention, le périf n’est absolument pas plat, rien que les rampes d’accès font de véritables côtes et porte de versailles, porte d’italie, porte des lilas ça grimpe fort!
    Circuler à vélo sur des voies rapides larges et ennuyeuses comme le périf n’a d’intérêt que si on veut aller très vite, comme en peloton ou en vélo couché ou caréné. C’est quand-même plus sympa de rouler dans des rues vivantes.

  5. Struddelstruddel

    De JEAN-MARC « Les autres villes ?

    Pourquoi pas (d ailleurs, c est surement deja le cas dans certaines villes),

    mais chaque ville est unique :

    ainsi, chez moi, la route de contournement de l agglo est une autoroute… donc impossible de l autoriser aux cyclistes… »

    A Nantes, une piste cyclable suit plus ou moins le périphérique sur tout le long (en passant parfois au dessus ou en dessous pour des facilités d’aménagement), et c’est vraiment appréciable : cela évite de revenir au centre de la ville pour traverser la Loire quand on habite sur les côtés, car il y a très peu de ponts.

    Mais cette route est agréable car elle est bien séparée du trafic du périph et que c’est une véritable véloroute sur la majeure partie de l’itinéraire : http://goo.gl/maps/R569z (ici les voitures sont autorisées en accès très restreint)

    Par ailleurs, il me semble que Strasbourg souhaite aménager un périphérique cyclable : http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/02/20/strasbourg-deploie-son-peripherique-pour-velos_1835324_3244.html

  6. Jean-Marc

    (précision, je ne suis pas parisien, et je n ai jamais conduis ni voiture ni vélo dans Paris…
    donc c est des a priori par rapport à ce que j entend dire)

    C est plus sympa, SSI ces rues ne sont pas encombrées de parisiens à voitures, camions et scooter…
    Ne pas avoir de carrefour ni de feux, ne pas avoir de piétons, permet de rouler de façon plus sereine.

    [c.f. rouler sur départementale en vélo, ou rouler en centre ville non ou mal aménagée (comme la majorité des centre ville en france), qui est faisable (je le fais tout les jours), mais qui nécessite une attention supérieure à la départementale]

    rien que les rampes d’accès font de véritables côtes

    c est pour celà que j ai précisé qu’il faut amenager les entrées, avec une voie vélo

    et porte de versailles, porte d’italie, porte des lilas ça grimpe fort!
    ? tu parles de l accès au perif par ces portes,
    ou du périf en lui même ?

  7. Frafffraff

    Mais pourquoi faut il que vous vous ridiculisiez a chaque fois ? Vous auriez proposé 50 km/h, ca restait crédible puisque le reste de la ville est limité a 50 km/h, mais 40 … Vous allez encore passer pour des « khmers verts » et personne ne vous écoutera.

     » … cette décision … qui pourrait satisfaire un micro-électorat d’automobilistes … » Je n’ai jamais vu un automobiliste se réjouir de devoir rouler moins vite. Cherchez donc plutôt du cotes des 100 000 riverains qui vivent à moins de 200 m du periph.

    Pour finir, il n’y a pas 10 millions de parisiens, mais « seulement » 2, même en comptant les habitants de la petite couronne, on reste loin du compte.

  8. Struddelstruddel

    Il y a en fait environ 10 million d’habitants dans l’agglomération parisienne.

    Le périph à 50 et la ville entière à 30 ne me semblerait pas choquant.

  9. apanivore

    Je ne vois pas l’intérêt qu’aurait les cyclistes à rouler sur le périph. J’habite pourtant tout près (moins d’1km) et je circule presque exclusivement à vélo et je n’ai jamais besoin de longer le périph sur plus de quelques centaines de mètres. Par définition ces voies contournent… alors qu’à vélo on peut couper et aller tout droit, parce qu’à vélo, contrairement à en voiture, aller tout droit va plus vite.

  10. psychelau

    les boulevard des maréchaux font le tour de paris et la piste cyclable est de qualité…

  11. Pédibuspédibus

    40 ou 50 km/h ne nous bouffons pas le guidon, la semelle ou le ticket de tram – gratuit ou à 1€ symbolique… – le principal c’est que le chiffre fasse sens: une vitesse de ville – hélas encore trop motorisée – et non d’infrastructure autoroutière, boulevard grand ouvert alors à une mutation de la symbolique viaire : des rues et non pas des routes…

    Un rêve : si toutes les rocades de province pouvaient être traitées de la sorte. Même limitée à 70 je vois un énorme chemin à réaliser encore dans les représentations cognitives des habitants de l’agglomération bordelaise par exemple…

  12. apanivore

    @Psychelau : je ne dirais pas que la piste (ou plutôt les pistes tellement c’est discontinu) des maréchaux est de qualité :

    – le revêtement n’est pas lisse (en tout cas par rapport à la route et au trottoir c’est le moins bon),

    – à chaque traversée de route il y a une petite bordure de trottoir qui secoue bien,

    – entre la piste et le trottoir il y a une micro bordure hyper dangereuse (je connais plusieurs personnes qui ont déjà chuté à cause d’elle) et comme la piste est très très souvent sur le trottoir il y a souvent des piétons dessus qui oblige à franchir cette bordure.

    – la piste change plusieurs fois de côté du boulevard (donc 2×2 voies + le tram à traverser) dès lors qu’on la longe sur plus d’1km. Et avec des virages à angle droit bonjour la lisibilité de l’itinéraire.

    – certaines grosses intersections ne sont pas aménagées.

    Non vraiment ces pistes sont bourrées de défauts.

  13. psychelau

    @ apanivore
    A bien y penser… vous avez raison!
    Disons que malgré les défaut, on doit reconnaître que l’intention y était.
    J’habitais toute ma jeunesse porte d gentilly, je me souviens dans les années 80, il y a 2*3 voies (rien pour les bus, ni pour les vélos); les embouteillages étaient pires qu’aujourd’hui; une fois j’ai mis 1h30 pour aller porte de saint cloud, à la fin de je préférais faire un énorme détour en métro pour aller au Parc des Princes plutôt que de prendre le bus qui s’appelait PC…
    De l’espace a été repris aux bagnoles lorsque les voies de bus ont été faites, puis ensuite encore plus de place lorsque le tram a été mis en place et la piste cyclable.
    Malgré tous les défauts… les maréchaux sont plus carfree friendly qu’auparavant…

  14. Michael Knight

    Y’aurait matière à aller beaucoup plus loin que ça.
    Les bagnolistes se plaignent qu’il y a trop de répression mais c’est le contraire:la France n’est touours pas assez sévère contre ces fous motorisés.Aujourd’hui on préfère emmerder l’automobiliste sérieux qui ne paie pas son parcmètre,plutôt que de mettre une bonne fois pour toutes hors de la circulation ces débiles de délinquants routiers.Combien de fois j’ai vu des gens se faire arrêter en ville pour un simple cache de clignotant cassé,alors qu’au même instant un taré file à 80 tout près des agents,sans que ceux-ci ne daignent partir à leur poursuite!!!!!
    De qui se moque-t-on?

    Pourquoi ne pas inscrire les débiles de la route dans un fichier National de la délinquance routière,comme cela se fait pour les délinquants sexuels?Et les interdire À VIE de repasser le permis en cas de récidive,d’augmenter la sévérité des peines de prison!
    Pourquoi n’instaure-t-on pas tolérance zéro pour l’alcool?La limite est de 0,50g dans le sang alors qu’il y a déjà danger dès 0,30…
    De qui se moque-t-on?

    Et pourquoi ne pas interdire de circulation sur TOUT le territoire,les merdes de grosse cylindrée,quand on voit les dégâts que ça fait,surtout dans les mains du petit pisseux post-pubère de 20 ans sans expérience,et qui vient juste d’obtenir son papier rose?
    Bin oui excusez-moi du terme,mais les bolides puissants du genre Ferrari,Porsche,BM et j’en passe…..c’est vraiment de la merde,et je ne parle pas des 4×4,ces gros porcs de Hummer et cie……

    Franchement y’aurait matière à instaurer un véritable régime de DICTATURE au niveau de la voiture…

    C’est de l’utopie,certes mais ne nous voilons pas la face:tant que la voiture existera,des catastrophes humaines seront à déplorer.

  15. Michael Knight

    P.S: Je ne dis pas qu’il faut retourner à l’âge de pierre pour se déplacer,mais le plus beau moyen de transport sur la terre est et restera à tout jamais: LE VÉLO

  16. Frafffraff

    Michael Knight … c’est pas le conducteur de K2000 ?

    Drôle de surnom pour quelqu’un qui fréquente carfree.

    Je suis néanmoins d’accord avec les idées, vendre des voitures qui atteignent plus que 130 km/h est une aberration, il faut limiter le volume et la vitesse des voitures (et leur nombre, évidemment).

  17. Michael Knight

    Oui,c’est bien le conducteur de KITT ( K 2000 )

    Je reconnais que c’est paradoxal d’adopter ce genre de pseudo en fréquentant ce site 🙂

  18. Jean-Marc

    « il faut limiter le volume et la vitesse des voitures (et leur nombre, évidemment). »

    limiter le nombre ?

    celà s est fait en ex-europe de l Est :
    les dirigeant avaient des Volga (graaannnddddeee limousine) ou Volvo avec chauffeur,

    Les autres avaient 5 ans d attentes pour avoir la lada ou la traban auquel ils avaient eu le droit de souscrire.

    Mais, à part dans des régimes autoritaires, impossible de limiter le nombre voiture…

    seule chose :
    on peut en rendre l usage inutile, inefficace, et très coûteux, afin qu’il y ait bcp moins de candidats à leur possession et à leur usage.
    ainsi, le danemark ou l islande taxent largement plus les voitures que la france.
    ainsi, des rues interdites aux véhicules à moteurs en réduisent l intérêt :

    on marche sur 3-4 rues pour rejoindre son arrêt de TEC (quand ce n est pas plus….)
    mais on peut garer (théoriquement) sa voiture dans toutes les rues… et à son boulot (généralement), et sur le supermarché :

    rien que créer des racks vélo devant la 1ere place auto est une façon d inciter à un report modal :

    au lieu de marcher 100m sur le parking de l hyper, on attache son vélo à l entrée, et on entre avec ses sacoches
    (ou, encore mieux : on ne va pas dans un hyper ni un super, mais chez un petit indépendant proche de chez soi).

    L option du prix est malheureusement l option la plus facile, la moins coûteuse (au contraire, celà rapporte à létat ^^) et la plus efficace…

    mais elle a 2 énormes défauts :
    le critère de choix se fait uniquement sur les revenus… une personne riche qui veut faire 200Km pour aller s acheter des cloppes moins cheres derrière la frontière (belle absurdité… mais qu’on voit VRAIMENT o_0 ) pourra le faire;
    alors qu’un pauvre qui en aurait un besoin vital spécial aura plus de mal à le faire
    (et faire 30 ou 60km en taxi, ce n est pas recommandé ^^)

    alors que rendre son service rendu, son usage moins utile pour tous, est plus égalitaire, et permet d offrir un nouvel espace de vie
    (avec l essence à 3€ et 35% de taxe sur les véhicules neufs, il n y aura pas plus de rues piétonnes réappropriés par les riverains… il y aura moins de voitures, mais elles resteront reines sur toutes les rues…)

  19. Struddelstruddel

    Et à la fin on obtient ce genre de réflexion :

    «C’est quoi leur objectif ? Interdire les voitures ? Mais on les aime nos voitures ! » s’insurge rollerteam qui refuse qu’on lui retire ce qu’il considère comme sa «part de liberté».

    http://www.20minutes.fr/societe/1272193-20140109-baisse-vitesse-peripherique-c-quoi-objectif-interdire-voitures

    Je reste persuadé qu’outre la mise en avant de l’espace à taille humaine et le découragement de l’usage de l’automobile, il faudrait parvenir à faire prendre conscience au public des problèmes qu’engendre LEUR auto (et non pas « l’automobile », car c’est toujours celle du voisin qui est gênante)

  20. Frafffraff

    @struddel

    Il serait également judicieux de glisser quelques commentaires dans l’article que vous citez, des commentaires crédibles, diplomates, pas d’attaque frontale qui ne ferait que braquer les automobilistes.

    exemple:

    « Je pense que cette mesure est bonne et nécessaire, jusqu’alors, j’évitais d’emprunter le periph, trop dangereux, trop bruyant, et je ne parle même pas de l’odeur, espérons que cette limitation de vitesse améliore les choses »

  21. Jean-Marc

    Les commentaires REPRIS par 20 minutes…

    « Bouledefeu craint qu’un nouvel abaissement de la vitesse sature le boulevard. «Une vitesse de circulation aussi faible, ne pourra que créer des bouchons monstres et interminables. »

    Que bouledefeu craigne que le ciel lui tombe sur la tête ou toute autre idée fausse, qu’importe :
    c est un citoyen « lambda », comme vous ou moi :
    sans connaissance, sans éclairage extérieur, il a le droit de dire des anneries.

    Par contre, que des « journalistes » reprennent ce qu’il dit sans faire leur travail, sans apporter la valeur ajoutée de leur expertise… c est lamentable…

    Pour bien comprendre le non-sens complet de Bouledefeu, il faut connaitre les bouchons :

    En fait, 2 phénomènes se conjuguent sur les bouchons :

    1- la principale cause de création de bouchons… c est les changements brusques de vitesses (créée, par exemple, par une queue de poissons, ou un changement de file).

    Or, plus la vitesse est élevée, plus il y a de risques de vitesses différentes entre véhicules, donc de facilitation à la création de bouchons
    (tu zigzagues à 70km/h au milieu des voitures roulant à 50 -> tu es contraint à une freinage brutal, qui va créer un bouchon 10 à 15 minutes plus tard; mais si tu roules à 55km, quand les autres roules à 50, si jamais tu te retrouves coinçé, ton freinage sera moins brutal, il aura moins de conséquences; ainsi, sur l autoroute A31, le passage d’un max de 130 à 110 a permis de réduire le nombre de bouchons)

    2- moins on va vite, moins chaque voiture « réserve » de chaussée :
    une voiture « réserve » du bitume devant elle :
    elle devrait réserver 2 à 3 secondes de chausée pour des questions de sécu,
    mais elle réserve plutôt 1seconde.
    Mais, une seconde à 40km ou 1seconde à 120km ne représente pas la même distance… 3 fois plus de chaussée réservée à 120km
    -> plus les véhicules vont vite, moins il passe de véhicules à un point fixe par unité de temps…

    si c était l inverse, si la vitesse permettait de faire passer plus de monde… alors, il n y aurait jamais de bouchons : on accélère dès qu’on voit que la voiture de devant se rapproche, et, miracle, celà débouche la route…

    au contraire, le bouchon passe par un creux de vitesse, qui permet de faire disparaitre le bouchon, car sa vitesse ultra faible (rouler au pas…) permet à bcp plus de véhicules de passer…

  22. Struddelstruddel

    de FRAFF : « @struddel

    Il serait également judicieux de glisser quelques commentaires dans l’article que vous citez, des commentaires crédibles, diplomates, pas d’attaque frontale qui ne ferait que braquer les automobilistes. »

    Je faisais référence au commentaire en question, pas à l’article en lui-même qui a peu d’intérêt, j’ai simplement mis le lien pour que les gens puissent le replacer dans son contexte.

    Le commentaire en soi n’a que peu d’intérêt, il servait simplement d’exemple pour poser une base à ce que je voulais dire.

  23. Struddelstruddel

    De JEAN-MARC « Par contre, que des « journalistes » reprennent ce qu’il dit sans faire leur travail, sans apporter la valeur ajoutée de leur expertise… c est lamentable… »

    C’est certain, mais comme je le dis juste avant, l’article n’a que peu d’intérêt, on est sur du « 20 minutes », ça sert surtout à vendre la pub, et quelque part ça marche : ce qui m’a amené à lire cet article est précisément le commentaire que je cite.

    Mais au-delà de ça, je pense que la plupart des gens pensent réellement comme les auteurs de ces commentaires, en tout cas c’est ce qu’il en ressort des conversations que j’entends systématiquement : encore ce matin, à la pause café, tout le monde parlait bagnole et tout le monde évoquait la scandaleuse répression des automobilistes, le vol de liberté dont ils étaient de plus en plus victimes, et le scandale qui consistait à empêcher les gens de se déplacer et d’aller travailler.

    Certains ont bien sûr rappelé certaines anecdotes pour lesquelles ils étaient très fiers d’avoir enfreint les règles en passant à travers les mailles du filet.

  24. Michael Knight

    Mon petit frère,actuellement en lycée pro,section mécanique,effectue des stages chez la marque au lion.
    Et un jour il me raconte fièrement que son tuteur de stage,patron du garage,l’emmène faire un tour dans le coupé RCZ d’un client,après en avoir fait la révision,
    à 110 km/h sur les collines Niçoises!Et il s’en est vanté tout autour de lui le gamin.Pauvre idiot je lui ai dit.Et tu te laisses embarquer là dedans?
    Et le patron?Quel bel exemple pour les générations futures,franchement ils n’ont aucune face tous!!!!!!!
     » Mais ça vaaaaaaaaaaaaa,t’inquiète pas  » me répond frangin.

    Ouais ça va.On construit des merdes qui donnent le pouvoir de tuer des gens mais ça va.
    Bravo,belle conception de la vie…

  25. leszecoloauzoo!

    C’ est le RDV des clochards sur cette page c ‘ est fou!!!, le periph devrait être limité à 90 et 110 la nuit , vous n n’ avez rien compris bande de cro magnons !

  26. po2slop

    L’homme de Cro-magnon est un homo sapiens (homme moderne) … donc oui, nous en sommes.

    Par contre, pour LEZECOLOAUZOO!, j’hésite entre un Australopithèque ou un pillier de bar à 2 neurones (pléonasme).

    Petit indice: l’australopithèque a disparu.

    Ps: on aurait pu penser aussi a la mauvaise fois d’un passionné d’automobile qui est encore en plein déni … mais la ça transpire la jalousie d’un être intellectuellement limité

  27. Jeff

    Sinon le périph devrait etre entierement recouvert et on devrait faire des espaces vert avec une grosse piste cyclable dessus. Mais une vrai piste cyclable, pas ces merdes immondes des maréchaux qui sont mal pensé et qui servent plus de parking ou de voie de promenade à pieton.
    Les virages coudés, les revêtements, les transitions, la disposition des pistes cyclables parisiennes est à revoir entierement….C’est meme honteux d’avoir pondu des aménagements aussi mal pensé. A croire que les élus n’ont jamais fait de vélo.

Les commentaires sont clos.