Solidarité avec les automobilistes: circulation alternée des vélos

Par solidarité pour nos camarades automobilistes obligés de se plier à la règle de la circulation alternée, nous demandons solennellement à tous les cyclistes de Paris et sa région de pratiquer dès aujourd’hui la circulation alternée des vélos.

Il n’y a pas de raison que seuls les automobilistes soient obligés de remiser leur voiture au garage si elle n’a pas le bon numéro pair ou impair. Nous, cyclistes, sommes aussi solidaires et lançons donc la circulation alternée des vélos dès ce jour.

Comme nous n’avons pas de plaque minéralogique, nous proposons donc la circulation alternée des vélos selon le principe suivant: un jour les vélos de course et l’autre les vélos de ville (tous les autres types de vélo sont interdits de circulation jusqu’à nouvel ordre). Dès aujourd’hui, seuls les vélos de course pourront circuler et demain ce sera le contraire.

Pour les cyclistes n’ayant pas le bon vélo, nous leur conseillons donc de prendre la voiture, si possible diesel et si possible sans covoiturage, d’autant plus qu’il y a désormais moins de voitures en circulation et que c’est donc plus facile de circuler vite et à toute vitesse en voiture dans les rues de la capitale.

Et pour ceux qui n’ont pas de voiture, nous leur conseillons de rejoindre, par solidarité, les très nombreux automobilistes qui s’agglomèrent actuellement dans les transports en commun, selon le principe « plus on est de fous, plus on rit. » Choisissez de préférence les lignes du RER B, RER D, ainsi que la Gare du Nord.

Vélove

A propos de Vélove

Rédacteur du site Carfree France, spécialiste des questions relatives au vélo et aux aménagements cyclables.

4 commentaires sur “Solidarité avec les automobilistes: circulation alternée des vélos

  1. alfred

    Moi dans un genre différent, après le paquet neutre de tabac, je propose la bagnole neutre, même dimension, même couleur (mais ça c’est presque fait puisqu’elles sont toutes  de la couleur du macadam!) et avec des images choc collées partout sur la carrosserie que je ne citerai pas tellement vous en avez en tête. Et une augmentation du prix de la voiture aussi rapide que le paquet de clopes ! J’oubliais : plus de pub à la TV et autres consoeurs.

  2. Laurent

    Je propose plutôt de ne pédaler que d’une jambe (au choix) et de ne tenir le cintre que d’une main (gauche, la droite étant occupée à saluer la foule admirative).
    Essayez ça avec des cale-pieds et un frein arrière à rétropédalage, de préférence.

  3. Pédibuspedibus

    un péage urbain autour de chaque agglo de + de 100.000 hab siouplait et viiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite…

    lot de consolation : à la centiéme obole pour Ste-Gnognole un bon pour un vélo pliant à rembourser en dix fois sur dix ans…

    et moaaaaaaaaaaa mon poids en chocolat bio à 85% pour cette suggestion, que vont immanquablement me piller tous ces bons bougres de bourgmestres…

  4. Vincent

    pedibus > un péage urbain autour de chaque agglo de + de 100.000 hab siouplait et viiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite…

    Plus démocratique : façon Loto, tirage au sort tous les soirs à 20h pour savoir si on aura le droit de rentrer en bagnole le lendemain. Ludique.

Les commentaires sont clos.