Le point de vue des économistes atterrés sur la SNCF

Les économistes atterrés, qui sont une association de chercheurs, universitaires et experts en économie opposés à « l’orthodoxie néo-libérale », viennent de publier une note d’une vingtaine de pages sur les débats actuels concernant la SNCF et le transport ferroviaire.

Écrite par Léo Charles et Sabina Issehnane, cette note a pour objectif de déconstruire certaines idées reçues sur la libéralisation du transport ferroviaire, le statut des cheminots et la situation de la SNCF ainsi que de tirer les leçons de ce qu’il en est résulté chez ses voisins européens.

Les deux auteurs analysent, dans un premier temps, les transformations récentes de la SNCF qui posent les jalons de son ouverture à la concurrence, puis dans un second temps, interrogent le déséquilibre financier de la SNCF, puis l’enjeu crucial du rail dans la transition écologique.

Enfin, ils étudient spécifiquement les exemples britannique et allemand, qui sont mis en avant par les partisans de la libéralisation et de l’ouverture à la concurrence. Ils montrent ainsi qu’en Allemagne et au Royaume-Uni, la privatisation du système ferroviaire n’a pas tenu ses promesses.

La note est téléchargeable sur le site internet des économistes atterrés:
http://www.atterres.org/article/sncf-derri%C3%A8re-le-statut-des-enjeux-%C3%A9conomiques-sociaux-et-environnementaux

Carfree

A propos de Carfree

Administrateur du site Carfree France