Un Loto Vélo pour créer des aménagements cyclables

Face au succès attendu du Loto patrimoine de Stéphane Bern pour « sauver le patrimoine en péril« , Emmanuel Macron réfléchirait à un Loto Vélo pour créer des aménagements cyclables et lancer en grande pompe le plan vélo dont la France a besoin.

L’idée est simple: à force de donner tout l’argent public aux riches et aux entreprises, il n’y a plus rien dans les caisses. Comme on a un plan vélo en or massif destiné à changer la France, il va falloir le financer sans que cela coûte un rond.

C’est pourquoi, on pourrait faire un grand Loto Vélo pour créer des aménagements cyclables, ce qui permettrait au passage de sauver le plan vélo en péril…

La Française des Jeux organiserait donc un tirage spécial dont les recettes bénéficieraient à un nombre restreint d’aménagements cyclables. On pourrait envisager un tirage et un jeu à gratter spécial pour un tarif de 15 euros. Par exemple, un jeu à gratter où il faut trouver 3 vélos pour gagner. Selon la Française des Jeux, cela pourrait rapporter quelques dizaines de millions d’euros.

Tout cet argent ne pourrait bien entendu pas aller directement aux aménagements cyclables en péril. Il faut bien que la Française des Jeux gagne sa vie et rémunère ses actionnaires et elle doit reverser en outre une partie de l’argent à l’Etat qui n’a plus de sous pour construire les autoroutes, ce qui fait qu’il pourrait rester au bout du compte une belle somme comme 10 ou 12.000 euros à tout casser.

Comme il y a des dizaines de milliers d’aménagements cyclables à réaliser, on pourrait dans un premier temps dresser une liste de 5 ou 6 aménagements prioritaires pour lancer le grand plan vélo dont la France a besoin.

1. La bande cyclable de la rue de la Bièvre à Bourg-la-Reine

Cette magnifique bande cyclable inexistante depuis 1972 mériterait sans aucun doute d’être créée. Un bon coup de peinture permettrait de sauver cet aménagement cyclable en péril. Budget: 2.500 euros (voire moins si la mairie de Bourg-la-Reine a du stock de peinture).

2. La piste cyclable de la rue Grosjean à Vesoul

Cet aménagement prioritaire nécessite un très gros investissement de la Nation française eu égard au rôle de Vesoul dans la chanson française. Budget: 17.500 euros (mais avec moins de 10.000 cela devrait passer).

3. Le parking vélo de l’Eglise Saint-Hilaire de Montcuq

Cette magnifique paroisse de la joyeuse cité de Montcuq attend son parking vélo depuis 1905. Budget: 999 euros (chez Bricomarché, mais on peut trouver moins cher sur Internet)

4. La voie verte de Nantes à Montaigu

Cet itinéraire historique de la chanson française est en attente de l’aménagement d’une voie verte pour développer le vélo-tourisme à destination des cyclistes Danois, Hollandais et Allemands. Budget: 1,2 million d’euros. (C’est cher, mais il y a des difficultés techniques eu égard au fait que la voie verte passe sur une digue)

5. Le Sas Vélo de la rue Karl Marx de Bezons

Les Bezonnais attendent depuis trop longtemps un sas vélo digne de ce nom sur la rue Karl Marx de Bezons, en particulier pour tous les élèves scolarisés au Lycée de Bezons juste à côté. Budget: 29,90 euros de peinture verte ou 0 euros dans le cadre d’un atelier arts plastiques du Lycée.

Vélove

A propos de Vélove

Rédacteur du site Carfree France, spécialiste des questions relatives au vélo et aux aménagements cyclables.

2 commentaires sur “Un Loto Vélo pour créer des aménagements cyclables

  1. Adrien L.

    Je propose aussi le balisage des futures pistes cyclables à l’aide de ventouses à latrines, ça évitera assurément les bouchons occasionnés par des caisseux molassons tendance « limace – J’en ai pour 5 minutes » qui se gareraient dessus comme des merdes. 😉

  2. Pierre Virlogeux

    Ah quelle bonne rigolade en lisant l’article !!!

    Des sous mais si il es reste dans les caisses pour distribuer des primes pour acheter … des caisses à roulettes ! Et même faire une campagne de com sur les ondes pour demander le prime « à la conversion énergétique ou écologique » (sic) En même temps (suivant l’expression consacrée) on supprime la prime à l’achat d’un VAE sous des prétextes fallacieux. En théorie, elle n’est pas supprimée mais les conditions sont telles pour l’obtenir depuis le 1er février que ça revient à sa suppression. « Make our planet great again » qu’il disait ! Chercher l’erreur !

Les commentaires sont clos.