Non au retour de la F1

La Décroissance, le mensuel des objecteurs de croissance, sort un numéro qui semble particulièrement intéressant au mois de juin 2018.

Avec une couverture qui annonce la couleur, « Non au retour de la F1« , le journal propose plusieurs articles susceptibles d’aiguiser votre curiosité, dont « Saloperie : Le scooter« , par Raoul Anvélaut, « Les bagnoles volantes par Bernard Charbonneau » et un débat sur le thème « Comment éradiquer les motards en colère ?« , avec Didier Porte, Le Postillon, Pascal Coulan et Raoul Anvélaut.

Bonne lecture!

http://www.ladecroissance.net/?chemin=journal&numero=150


N° 150 – Non au retour de la F1

Page 2 : Courriers – dessins – F1, l’aberration redémarre
Pages 3 : Éditorial : Assignation à résidence, par Bruno Clémentin
Page 4 : Chronique d’Alain Accardo : Crésus président !
Page 5 : Ministre de transition
Page 6 : Saloperie : Le scooter, par Raoul Anvélaut – Écotartufe : Amory B. Lovins, par Pierre Thiesset
Page 7 : Simplicité volontaire : Creuser son sillon
Pages 8 : Les bagnoles volantes par Bernard Charbonneau – Lectures
Pages 9 : Bouli Lanners : « Nous devons à tout prix réduire », par Bernard Legros
Page 10 : Chronique de François Jarrige : Réprimer l’écologie – Bédé : David le décroissant
Page 11 : Le Petit économiste : L’aliénation des consciences, par Denis Baba – Casseurs de pub : Louons Volvo, par Jean-Luc Coudray
Page 12 : Soyons des « messagers de la Limite entretien avec Daniel Pendanx
Page 13 : Professeur Foldingue : « Make our planet great again »
Pages 14 : Lectures – Débat : Comment éradiquer les motards en colère ?, avec Didier Porte, Le Postillon, Pascal Coulan et Raoul Anvélaut
Pages 16 : La chronique antinucléaire de Stéphane Lhomme : Nucléaire : eau secours !

Décroissance

A propos de Décroissance

Actualité de la décroissance

3 commentaires sur “Non au retour de la F1

  1. Pierre Virlogeux

    Éradiquer les motards en colère : je connais un spécimen du genre, il n’y aura pas trop à se fatiguer pour l’éradiquer : il va le faire lui même tout seul ! C’est juste une question de temps, je lui souhaite de tomber sur un bon  cardiologue au bon moment ! le gars en question méprise les cyclistes et le vélo, mais il n’est même pas foutu de faire plus de 100 m à pied et ne fait AUCUN exercice physique si ce n’est s’asseoir dans sa voiture ou enfourcher sa moto …. Même pour un étage, il prend l’ascenseur. Au restaurant d’entreprise (c’était un ancien collègue, mais je suis maintenant en retraite) son plateau était chargé de pâtisseries, de crème chantilly et glacées et de plats en sauce …. alors qu’on avait le choix avec des fruits yaourts et repas allégé avec des légumes et du poisson. En  plus il fumait comme un pompier (il a peut être arrêté mais je n’en suis pas sur, il avait arrêté au moins 10 ou 20 fois quand je travaillais encore … ) Si il arrivait à monter sur un vélo; il lui faudrait un cadre et des roues renforcés. Je lui déconseille de prendre Easyjet, ils risquent de le refuser à l’embarquement ou de lui faire payer une surcharge « pondérale » ( ça ne doit pas être très légal mais bon je crois qu’il y a déjà eu ce genre de litige avec certaines compagnies aériennes). Voilà le tableau, il est plus à plaindre qu’autre chose … Il ignore le bonheur de rouler à vélo.

  2. Pédibuspedibus

    bah…! mon bon vieux Pierrot…! commençons par éradiquer les moteurs…!

  3. Vince

    Pierre, les tout mous sont légions mais ne nous y trompons pas, parfois ils pédalent sur un vélo sans roues ou  courent sur un tapis comme les hamsters dans des lieux fermés dans lesquels ils se rendent en voiture.

     

Les commentaires sont clos.