Très chères voitures…

Selon un nouveau rapport de chercheurs des universités d’Oxford et de Bath en Grande-Bretagne, la pollution de l’air causée par les voitures et les camions fait grimper les factures de santé de près de 6 milliards de livres sterling chaque année au Royaume-Uni (environ 6,7 milliards d’euros).

Les coûts pour le système de santé britannique et la société en général sont les plus élevés dans les villes, et les véhicules diesel sont les pires contrevenants en termes de polluants nocifs.

Chaque voiture à Londres coûte au système de santé et à la société 9000 € à cause de la pollution

Au total, les scientifiques ont conclu que le coût de santé d’une voiture moyenne à l’intérieur de Londres au cours de la durée de vie du véhicule était de près de 8 000 £ (environ 9 000 euros). Pour les voitures diesel, ce chiffre est presque le double.

Les polluants émis par ces véhicules, comme le dioxyde d’azote et les particules, ou PM2,5, ont été associés à toute une gamme de risques pour la santé, y compris le cancer du poumon et les maladies cardiaques.

Le rapport a été publié avant la Journée de l’air pur le 21 juin, un événement lancé par l’organisation caritative environnementale Global Action Plan pour sensibiliser le public à la pollution atmosphérique et aux dommages qu’elle cause.

La pollution atmosphérique provoque environ 40 000 décès prématurés chaque année au Royaume-Uni, contre 98 000 décès par an attribuables au tabagisme, selon le rapport. Selon les chercheurs, environ un quart du problème de la pollution de l’air est causé par les voitures et les camions.

Près de 90 % de tous les coûts de santé associés à la pollution des voitures et des camions sont imputables aux véhicules diesel.

« Notre recherche illustre pour la première fois le coût individuel que chaque voiture et camion a sur le système de santé et la société en général« , a déclaré le Dr Alistair Hunt de l’Université de Bath, l’un des auteurs du rapport.

Le Dr Christian Brand, de l’Université d’Oxford et du UK Energy Research Centre, déclare quant à lui que « les voitures et les camions sont responsables de 10 000 décès prématurés chaque année, et les véhicules diesel sont malheureusement le principal problème. »

Le Plan d’action mondial a constaté que Londres est en tête des pires villes du Royaume-Uni en ce qui concerne les coûts pour le système de santé de la pollution des voitures et des camions, pour un total de 605 millions de livres sterling, tandis que les véhicules de Birmingham coûtent environ 150 millions de livres sterling.

Alison Cook, directrice des politiques à la British Lung Foundation, déclare: « Nous connaissons les effets de la pollution de l’air sur la santé, et maintenant les arguments économiques pour assainir l’air que nous respirons ont été mis à nu. L’air vicié cause le cancer du poumon et des maladies cardiaques et respiratoires. Tout le monde est en danger. Si ce n’est pas une preuve suffisante que nous avons besoin d’une action urgente, le coût financier de la pollution de l’air pour la société devrait l’être. »

Source: https://www.independent.co.uk/environment/cars-air-pollution-cost-nhs-vans-vehicles-health-bills-lung-disease-a8384806.html

Nuit Grave

A propos de Nuit Grave

Rédacteur du site Carfree France, spécialisé dans les questions relatives à la destruction de la santé et de l'environnement

3 commentaires sur “Très chères voitures…

  1. Pédibuspedibus

    et si on ajoutait le coût sanitaire de l’inactivité physique induite par la dévotion à Ste-Gnognole – obésité, diabéte, cancer, hypertension, psychopathologies, perte d’autonomie des seniors… – ce ne seraient pas les « yeux de la tête » que vaudraient ces sales habitudes de déplacement… mais la tête entière…

  2. jol25

    On crèvera aussi sans la croissance, mais on crèverait en bonne santé 🙂 Tout le monde espère que la situation va s’améliorer sans impact sur le mode de vie industriel. Faut se réveiller, personne n’apportera de solution miracle. L’action individuelle est le seul point de départ possible. Malheureusement, si la connerie humaine semble contagieuse, le bon sens semble l’être beaucoup moins…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Question anti-spam * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.