« Votre croissance, nous n’en voulons plus ! »

Discours de François Ruffin, député La France Insoumise, à l’Assemblée Nationale le 26 septembre 2018 à l’occasion de la présentation de la loi Pacte (« Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises »).

« Vous m’écoutez comme un original, Monsieur le Ministre, bien assis que vous êtes sur vos certitudes. Mais un vent se lève. Un orage, même, peut-être. Qui viendra balayer votre assurance, qui verra s’imposer une évidence: les fous, c’est vous. Les fous qui prônez une croissance infinie dans un monde fini. Les fous qui menez l’humanité à la catastrophe. Les raisonnables, c’est nous.« 

Retrouvez le discours sur la loi Pacte en intégralité :
https://francoisruffin.fr/discours-croissance-assemblee/

Décroissance

A propos de Décroissance

Actualité de la décroissance

3 commentaires sur “« Votre croissance, nous n’en voulons plus ! »

  1. vince

    Dans un monde fini, la croissance des uns se rapporte à l’accaparement de se que possède les autres.

    Accaparement au sens large :  des services publics, du temps libre, du sommeil, de la santé, de la nature, de l’avenir…

    Tout ce qui peut se transformer en argent maintenant.

    Et ils n’ont pas encore tout pris.

     

     

     

  2. Adrien L.

    La réponse de notre bien-aimé Fantoche de la Coconomie Cacapipitaliste monsieur Le Maire est purement et simplement dogmatique. « La croissance c’est merveilleux, ça aide à tout faire ». « La question c’est quelle croissance nous voulons ». « Soutien aux entreprises bla bla bla »

    Pauvre imbécile…

    En quoi le soutien aux entreprises de Frooooonce a-t-il servi à augmenter le bien-être des citoyens ces 40 dernières années ?

    Pathétique baudruche !

    La croissance verte étant une imposture (ça été suffisamment dit ici), la croissance est donc automatiquement l’ennemi de la planète. Et les miracles technicistes qui n’y peuvent rien sont même toxiques.

    Petit escroc du langage, clown en cravate, tu ne m’amuses même plus.

    L’insurrection viendra, tôt ou tard, signer la fin du Business as usual.

  3. Letard

    Bonjour,

    La croissance indispensable? Non.

    Je réponds, avant de penser ou de parler croissance, respirons et ensuite, pensons croissance. Nous nous rendrons compte que respirer est indispensable pour vivre, mais la croissance, telle qu’elle est souhaitée par nos responsables, pas.

    Mais s’il faut une croissance, la seule que j’estime valable, c’est l’amélioration de la qualité de l’air, pour mieux respirer.

    A votre service.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Question anti-spam * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.