La Mairie de Toulouse contre la Vélonomie

A l’heure où la communauté scientifique mondiale affirme que notre consommation d’énergies fossiles nous conduit vers une catastrophe écologique; quelques jours après le drame d’une cycliste renversée par un camion en pleine ville; et tandis qu’Olivier, le fondateur de la Vélorution ToulouZen, doit se battre contre la maladie, les autorités trouvent la conjoncture suffisamment plaisante pour expulser notre Labo du 6 rue Bénezet à Toulouse, plus grand atelier vélo et recyclerie de France.

Le Jeudi 15 Novembre à 6h30, sans préavis, ce sont quatre camions de CRS et la police municipale qui viennent expulser Karim, notre salarié, hors de son lieu de travail et ferment derrière lui les portes du Labo en installant leur propre serrure gardée par deux agents de sécurité. Tall-bikes, swing-bikes, rosalies, tri-porteurs, tandems et tout notre bestiaire de biclous folkloriques se retrouvent donc kidnappés par les pouvoirs publics.

Au moment où le gouvernement utilise l’argument écologique pour augmenter les taxes prélevées sur les carburants on peut bien voir que la volonté politique de développer les alternatives n’est pas là. Au contraire, une association non-violente proposant un vélo populaire à la portée de tous les budgets grâce au ré-emploi et à l’apprentissage de la vélonomie, sans toucher de subventions et portée par la passion de ses bénévoles, semble déranger les pouvoirs publics. Faute de grand local, la Vélorution ne peut pas reprendre ses activité de soudure, métallerie, réalisation de vélo spéciaux et charrettes, et les possibilités de récupérations et ré-emplois sont limités. Mais nous ne nous avouons pas vaincu!

Nous allons rencontrer la responsable du patrimoine de Toulouse-Métropole Lundi 19 à 14h pour réclamer notre espace légitime.

Venez-nous soutenir sur le parvis de Toulouse-Métropole lundi dès midi, à coté de la médiathèque José Cabanis.

En attendant, les permanences du 6 rue Bénezet sont reportées vers le 6 rue Joubert.

https://velorution-toulouse.org

Vélorution

A propos de Vélorution

La Vélorution (mot-valise mêlant vélo et révolution) est un mouvement dont l'un des buts est de promouvoir l'utilisation des moyens de transports personnels non polluants (bicyclette, patin à roulettes, planche à roulettes).

7 commentaires sur “La Mairie de Toulouse contre la Vélonomie

  1. Pédibuspedibus

    Toulouse c’est l’enfer des modes actifs de déplacement et le paradis de la bagnole…

    Le maximum des ressources de l’interco a été englouti dans deux lignes de métro léger et une troisième est programmée ; résultat, avec seulement une ligne de tram – qui s’arrête aux limites du centre-ville, et qui diverge au-delà de la ceinture autoroutière au NW, avec deux antennes – tout l’espace public est monopolisé par les besoins du système automobile local, circulatoires ou de stockage…

    Dès lors tout ce qui peut ressembler à un début de contre-système qui prône la bicyclette est accueilli comme un chien dans un jeu de quilles…

  2. Anne-Lise

    Je suis très déçue que Carfree ait validé ci-dessus un commentaire contenant un lien qui renvoie vers un site usurpateur du beau projet de toutes les vélorutions.

    l’article est diffamatoire, et le principal intéressé n’est pas en état de poursuivre, circonstance aggravante. Je remercie le modérateur de Carfree de bien vouloir faire disparaître ce lien et d’envoyer plutôt les personnes désireuses de retracer l’historique d’aller là : https://velorution-toulouse.org/

    qu’on se le dise, les seuls adresses vélorutionnaires sont les adresses en velorution.org

    Les autres sont des pillages à basses visées commerciales.

  3. CarfreeCarfree

    J’ai supprimé le commentaire en question, désolé mais je ne contrôle pas tous les liens surtout quand ils viennent de personnes qui ont déjà posté sans souci.

  4. jol25

    Désolé, j’avais surtout vu le courrier de 2016 qui semblait intéressant en l’espèce… Pas toujours facile de trier le bon grain.

  5. David

     

    Nouvelle affligeante, qui ne fera encore pas les unes de la « presse libre ».

    Soutien total.

  6. galafe

    Je reproduis ici cette triste nouvelle.

    —–

    C’est avec une très grande tristesse que nous avons appris le décès, ce mardi, d’ Olivier Théron , fondateur de l’association. Depuis un an déjà, il était aux prises avec la maladie qui aura eu raison de ces dernières forces.

    Nous ne reviendrons pas ici sur tout ce que la cause des cyclistes à Toulouse doit à cet infatigable militant depuis le projet vélorutionnaire jusqu’aux interventions toujours remarquées dans les débats publics. Depuis les débuts de la Vélorution, il est resté un défenseur intransigeant de notre indépendance vis-à-vis des diverses institutions.

    Sa famille, sa compagne , ses amis et la Vélorution vous invitent à participer à son hommage.

    Une veillée aura lieu le Dimanche 25 novembre à la Chapelle (36 Rue Danielle Casanova, 31000 Toulouse) à partir de 18h30 (ramenez de quoi manger (sucré ou salé)

    Un espace scénique sera libre pour les personnes désirant lire ou dire un témoignage, chanter ou jouer de la musique, de façon improvisée ou préparée. Si vous le souhaitez, vous pouvez nous contacter d’ici samedi soir au mail suivant : bismuthcremeux@gmail.com
    Si vous avez des photos d’Olivier sous format numérique ou déjà scannées, nous souhaitons les rassembler au préalable pour constituer un album, vous pouvez les communiquer au mail suivant : bismuthcremeux@gmail.com (avant samedi 16h si possible).

    La levée du corps aura lieu le lendemain, Lundi 26 à 13h00 à l’hôpital Purpan et on prendra la route du crématorium du cimetière de Cornebarrieu.

    Il sera possible d’accompagner Olivier à vélo sur tout ce chemin, le trajet du cortège sera consultable sur le site web de la Vélorution https://velorution-toulouse.org
    La cérémonie pour la crémation se déroulera à partir de 14h15. Pour un dernier hommage sonore, nous vous proposons d’amener avec vous une sonnette de bicyclette.
    La cérémonie sera suivie d’une dernière rencontre autour d’un verre à la Chapelle ( toujours 36 rue danielle Casanova, 31000 Toulouse).

    Pour l’ensemble de ces cérémonies, nous ne souhaitons ni de couronne ni bouquet structuré, des fleurs coupées toutes simples si vous le désirez.

    Une cagnotte circulera par ailleurs pour subvenir aux frais de ces deux journées.

    Merci a toutes et à tous.

    La famille, la compagne , les amis et la Vélorution

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Question anti-spam * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.