#Tous à l’Élysée. Message d’un écolo aux gilets jaunes

Le mouvement des gilets jaunes s’est initialement mis en branle contre la cherté de l’essence qui, pour un écolo, est, à 1,60, encore sous estimée. Car si l’on devait « internaliser toutes les externalités » (coût et entretien des routes, coûts sanitaires et écologiques) une rapide analyse montre que l’on serait plus probablement entre 4 et 5 euros du litre. 

Toutefois, ne nous trompons pas de combat, l’écologie n’est ici qu’un prétexte à un changement de fiscalité en faveur de la classe possédante. Des cadeaux : CICE, suppression de l’ISF et autres boucliers fiscaux pour les uns, pourtant déjà champions de l’optimisation fiscale, et précarisation (loi Travail) et augmentation du coût des carburants pour les autres, pour ce qui concerne les mesures les plus emblématiques. Prétendre que l’on préfère taxer le carburant au travail est une ignominie quand la taxation du carburant s’applique à tous, sans considération d’assiette fiscale. Or, comme pour la TVA, tout le monde comprend qu’une augmentation de l’essence n’a évidemment pas le même impact pour un smicard de banlieue avec deux chiards sur la banquette arrière que pour un rentier en peignoir Dior des Champs-Élysées bien sous tous rapports. Ces gens ne savent de toute façon probablement pas combien coûte l’essence ni même à quoi peut bien servir un gilet jaune puisque c’est leur chauffeur qui les conduit.

De plus certains, là aussi, semblent plus égaux que d’autres face à la pollution. Les statistiques de rejet de Co2 par exemple font toujours état de moyennes nationales or, il semble évident que plus l’on possède et plus l’on pollue, il serait donc logique de commencer par taxer ceux qui polluent le plus. Et pour cela, il faudra d’abord affiner les statistiques.

Enfin d’un point de vue plus philosophique c’est bien ce que j’appelle ce « libéralisme totalitaire » et dont M. Macron représente l’ultime avatar qui est à l’origine de l’écocide planétaire. Car, c’est en effet l’application des principes de rentabilité économique dits libéraux à tous les secteurs de la vie qui engendre la mort et la destruction de tout ce qu’il y a de vivant sur notre planète. Il est donc tout à fait contradictoire de prétendre œuvrer en faveur de l’écologie quand on ne cherche par ailleurs qu’à étendre le règne de la rentabilité du capital jusque dans les moindres interstices.

Ainsi, pour un écologiste conséquent, il est manipulatoire de vouloir opposer les gilets jaunes à l’écologie. Cela ne ferait qu’en affaiblir la vitale nécessité. Et puis j’aimerais bien savoir qui d’un gilet jaune au vieux tacot ou de ces écolos en peignoir Dior pollue le plus. On risque d’avoir des surprises.

Il n’est pas anodin que cette contestation transpartisane (enfin!) se cristallise autour de l’énergie qui est le moteur du système économique.

#Tous à l’Élysée.

Source: https://commentairesengoguette.wordpress.com

AutoMinus

A propos de AutoMinus

Rédacteur de Carfree France, spécialiste des questions psychologiques de l'automobile, en particulier concernant le 4x4, les courses de formule bourrin, le paris-dakar, les courses de quad, la moto et toutes les conneries motorisées qui polluent la vie

20 commentaires sur “#Tous à l’Élysée. Message d’un écolo aux gilets jaunes

  1. Pédibuspedibus

    j’ai vu une pub d’un vendeur de kérozène à cent-cinquante balles sur le site référencé…

    … mais point de lexux-pollux-plux, cinq-cents fois plus chère ! Bon alors ça doit être assez populo l’affaire…

     

    bon, allez, « tous ensemble », « tous ensemble » on entonne :

     

    « Kronkrounette du pognon !  »

     

     » aboule !… pour ma grosse bagnole et mes vacances en zinc, comme mon futur cercueil… ! »

     

    « les cédétistes et les flics avec nous… ! »

     

    Tous ensemble ! Tous ensemble !  Ouais ! Ouais !

    https://www.youtube.com/watch?v=SLSMTvtTHt4

     

    pas boaaa du tout, mais alors pas du tout…

    … perdu mon humour à deux balles moaaaaaaaaaa

     

  2. The Flying Dutchman

     « Prétendre que l’on préfère taxer le carburant au travail est une ignominie quand la taxation du carburant s’applique à tous, sans considération d’assiette fiscale. Or, comme pour la TVA, tout le monde comprend qu’une augmentation de l’essence n’a évidemment pas le même impact pour un smicard de banlieue avec deux chiards sur la banquette arrière que pour un rentier en peignoir Dior des Champs-Élysées bien sous tous rapports. Ces gens ne savent de toute façon probablement pas combien coûte l’essence ni même à quoi peut bien servir un gilet jaune puisque c’est leur chauffeur qui les conduit. »

     

    Au contraire, c’est la taxation la plus juste qui soit! Quel que soit le niveau de revenu, celui qui pollue paye! Peu importe l’impact!

  3. vince

    C’est où qu’on abandonne la voiture dans l’article ?

    Bon ok on est d’accord que taxer dans la masse est la mesure la plus facile à mettre en place pour renflouer les caisses.

    On est d’accord aussi que le pouvoir en place n’a d’autres actions que de perpétuer l’économie libérale écolo-destructrice.

    Et pas besoin de statistiques pour savoir que posséder deux maisons secondaires, trois voitures et voyager en avion 3 fois par mois pollue bien plus que le boulot-dodo du smicard même avec une vieille tire.

     

    Mais enfin on a une petite idée chez Carfree de ce qui est au beau milieu de tous ces problèmes à la fois.

     

  4. Anthony GrégoireAnthony

    Gilets jaunes : un mouvement de bagnolards pour défendre le bagnolard !! Rien que le symbole du gilet jaune, le mot d’ordre de le poser devant son pare-brise, les manifs en bagnole, les rassemblements au péage, même si je voulais participer, je ne pourrai pas car j’ai pas de bagnole. Ce mouvement exclut les sans bagnoles, car leurs revendications ne nous concernent pas.

    Ce qui est marrant avec ce mouvement, c’est que je découvre que la France est rurale. D’un coup, tout le monde pense au pauv’ pecno dans sa campagne sans bagnole. Je pensais qu’une majorité de la population vivait en agglo.

    Moi, j’suis rural et à vélo le matin, le soir, j’ai le temps de parler aux vaches, qui me regardent passer de leur air bovin, tout comme les bagnolistes coincés au rond-point. Et les moutons, à mon passage, courent, peureux, fuyant cette étrange monture qu’ils ne reconnaissent pas, ou continuent leur vie de moutons, quand le patou est là, pour me courser à leur place.

    J’suis bien obligé de continuer à porter le gilet jaune, tant que ces cons de gilets jaunes, encore trop pleins d’argent, freinent et accélèrent pour aller plus souvent faire leur plein. Je trouvais déjà que ça donnait un air crétin ce gilet,maintenant la honte me submerge chaque fois que je l’enfile.

  5. Bertrand

    Il est essentiel de rappeler que le kérosène des avions est détaxé.
    Que le kilométrage parcouru en enclume est croissant avec les revenus.Mais que le pourcentage des revenus consacrés à l’énergie est décroissant avec les revenus.

    La taxe est profondément inégalitaire.

    Dernier rappel : le taux d’imposition global du 100eme percentile est le même que celui du premier décile. En français, ça veut dire que les 10% les plus pauvres sont imposés/taxés au même taux que les 1% les plus riches.

    La taxe ne prend en compte aucune situation particulière. Ne propose aucune solution. Bref, ce n’est pas cela qui mettra les français à pied ou à bicyclette.

    Déjà, il faudrait changer les discours. Alors que chaque bagnolard est persuadé qu’un km à pied n’est possible qu’au marathonien, le discours des politiques est que le vélo n’est une solution que quand on a moins de 5 km. Je savais que la France vieillissait, mais là, on est 60M en Ehpad !

     

     

     

     

  6. vince

    Euh Bertrand,

    Le taux d’imposition en France croît avec les revenus :

    La tranche de votre quotient familial comprise entre 0 € et 9 964 € n’est pas imposée
    La tranche de 9 964 € à 27 519 € est imposée à 14 %
    La tranche de 27 519 € à 73 779 € est imposée à 30 %
    La tranche de 73 779 € à 156 244 € est imposée à 41 %
    La tranche au-delà de 156 244 € est imposée à 45 %

     

    Pour ce qui est des taxes elles sont effectivement les mêmes pour tous, mais un litre de gasoil pollue autant qu’un autre litre de gasoil. En revanche je n’ai rien contre un relèvement des minimas sociaux.

    OK pour la fin de ton post !

     

  7. Bertrand

    @Vince,

    Je te remercie pour ton cours directement issu de « Les impôts pour les nuls ».

    Rappelons tout d’abord que la fiscalité ne s’exerce pas que par l’impot, mais aussi par les taxes. Ensuite, il y a la théorie et la pratique. La réalité toute niche fiscal et autre rescrit pris en compte est clairement décrite dans « Pour une révolution fiscale » de Thomas Piketty, Camille Landais et Emmanuel Saez.

    Tu te rendras compte que cet progressivité est vrai jusqu’au 9ème décile. Et qu’ensuite, bizarrement l’impôt appliqué baisse !

  8. eghza

    « la taxation du carburant s’applique à tous, sans considération d’assiette fiscale. »

    Ah bon ? Et quand on n’a pas de voiture, il faut quand même payer des taxes sur l’essence ? Mince alors j’ai dû rater quelque chose dans ma déclaration d’impôt, je risque un redressement ?

    Cela dit, je paie quand même l’entretien des routes, et les dommages sanitaires causés par la sacra sainte bagnole par mes impôts et cotisations sociales, alors que je n’en cause pas que je les subis.

    Finalement, je suis d’accord avec votre 1er paragraphe : le litre d’essence/gazole devrait autour de 5€ le litre, c’est ça qui serait le plus juste pour la société et le plus dissuasif d’aller polluer l’air autrui. On fait un emanif pour réclamer une augmentation ?

  9. Ludovic Brenta

    Oui, une manif pour demander une augmentation est prévue à Bruxelles ce dimanche. Bon en fait c’est une manif pour la transition énergétique en général, pas pour le prix du pétrole en particulier. Le mot d’ordre est « Le 2 décembre? Je peux pas, j’ai climat! »

    http://climate-express.be/?lang=fr

    (et les « gilets jaunes » voulaient manifester à Bruxelles samedi mais n’ont pas réussi à rassembler assez de volontaires pour le service d’ordre et ont donc annulé leur manif…)

  10. JAN

    Un appel à rejoindre les gilets jaunes dans un article de ce site ?!  La situation est encore plus grave que je le pensais. Ta passion anti-libérale t’aveugle et te fait oublier que la contribution d’un individu aux rejet de gaz à effet de serre dépend non pas de son patrimoine mais tout simplement de la quantité de carburant brulé. En cela la taxe à la pompe constitue un instrument fiscal très favorable à la transition écologique. Bien sur il faut aussi:

    -taxer tout le monde cad y compris par ex les compagnies aériennes (si possible en concertation avec nos voisins pour éviter les graves distorsions de concurrence).

    -aider les familles modestes réellement dépendantes de la voiture pendant la période de transition.

    -financer massivement le développement des énergies renouvelables et les économies d’énergie.

     

  11. Pédibuspedibus

    Kronkrounette à poil… et viiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite… !

     

     

    https://www.ouest-france.fr/societe/gilets-jaunes/les-foulards-rouges-organisent-la-riposte-face-aux-gilets-jaunes-6101488

     

    gilets Ghosn… contre la Renault-pharyngite aux particules mazout…

    foulards rouges…

    gilets jaunes…

    bonnets rouges…

     

    Ségolène et ton Ex : à poil… !

     

    on est désormais habillés pour tout l’hiver… !

     

    BOAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA

     

  12. Adri1Adri1

    La réponse de notre estimée « Secrétaire d’Etat » Madame Wargon quant à son salaire et aux « solutions » du « gouvernement » pour la « transition écologique » (argh j’ai épuisé mon forfait guillemets de la semaine) donne une idée du vide abyssal qui règne entre ces guignols et le peuple.

    Aucun relais, absence d’écoute, et infantilisation des masses. Sûr que ça fait mal quand on se retrouve soudainement face à des gens qui réfléchissent, pas vrai chère Madame W ?

    https://youtu.be/UyGaD2nPtIE

     

     

  13. Pédibuspedibus

    ça y est, j’vous l’avais bien dit… l’effeuillage commence… !

     

    Kronkrounette commence par le haut… elle enlève le péage urbain…

    … puis le bas : finies les hausses sur la carbi-gazoline…

     

    d’ici que la Ségolène nous montre l’origine du monde, pour détourner et capter Gilles et John…

     

    minable, lamentable, même pas bandable cette misérable affaire…

     

    mais alors pas boaaa du trou…

    du tout voulais-je dire…

  14. vince

    En attendant moi j’ai l’impression de voir une vraie révolution.

    Ce que je constate c’est qu’un peu partout le nombre de cyclistes augmente, lentement mais sûrement, c’est flagrant à Paris, obligeant bon gré mal gré (souvent mal gré) les municipalités à mettre en place les infrastructures nécessaires à la pratique du vélo, parfois efficacement, plus souvent en trompe-l’oeil, mais tout de même il se passe quelque chose.

    Il serait bien de voir la même chose dans les petites villes, la même chose pour la marche, plus universelle à mon avis, que ne pourrait-on marcher une heure pour aller au boulot, qu’est-ce qu’une heure quand on passe sa vie sur les écrans.

    Il faudra aussi veiller à ne pas tomber dans les travers dénoncés ici, Blaise B. souligne qu’il y a un risque de niche industrielle avec le vélo électrique, la même chose avec les trottinettes et consorts toujours plus rapides et plus grosses, finalement la sédentarité l’inactivité s’imposent à nouveau avec le risque de tankisation, de SUVisation constant des moyens de locomotion même anodins.

  15. Jan

    Le gouvernement est en train de tout céder aux automobilistes. Mais les écolos de gauche, dont certains s’expriment ici, qu’ont ils fait pour le soutenir face aux gilets jaunes ? Rien. Ils ne font que le critiquer au contraire. Alors ne vous plaignez pas svp.

  16. vince

     

    Entre des manifestants pro-bagnole et un gouvernement pro-CAC 40 (Total, PSA, Vinci, Renault,…) mon coeur balance.

  17. jol25

    Le fait est que ni les gilets jaunes ni le gouvernement n’ont « raison » (si on peut avoir raison). La population se rend compte du malaise croissant engendré par un système qu’ils ne comprennent ni ne contrôlent. Ce malaise est traduit de façon primaire (on veut vivre comme « avant »). Le gouvernement pousse des mesurettes non appropriées qui ne pallient pas le manque d’anticipation d’une situation insupportable dénoncée depuis 50 ans. Tout ceci ne peut que dégénérer tôt ou tard.

  18. Pédibuspedibus

    et après la dernière phase de l’effeuillage de ma Kronkrounette, tous ensemble, tous avec moaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa, on entonne, de façon énamourée, languissante et pâmante… : 

    – « tout pour la bagnole… !  »

    – » tout pour la bagnole… ! »

    – « tout pour la bagnole… ! »

    https://www.dailymotion.com/video/xmhdf

     

  19. AAlain

    « il est manipulatoire de vouloir opposer les gilets jaunes à l’écologie »

     

    Hahaha !!

    Quel beau retournement de veste de mon site anti-voiture préféré !

    Très très décevant.

    Les gilets jaunes, c’est un tas de beaufs qui réclament plus de « pouvoir d’achat » (haha !) pour acheter plus de bagnoles, plus de gazole, plus de i-phones et de voyages en avions, c’est tout !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Question anti-spam * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.