Il y a quelque chose qui ne tourne pas rond au royaume du tout-voiture

La nature automobilistique reste et demeure insondable… (vous pouvez remplacer « nature » par « bêtise », ça marche aussi…). Quand un automobiliste grille la priorité à un aveugle… et descend de voiture pour le frapper!

Aujourd’hui, on découvre en effet qu’un automobiliste parisien est tranquillement capable de refuser la priorité à un aveugle sur un passage piéton. Vous me direz, un grand classique le refus de priorité sur passage piéton, mais à un aveugle! Il ne faut vraiment pas être bien fini pour griller la priorité à un aveugle avec sa canne blanche.

Sauf que cela ne s’arrête même pas là! Comme sa voiture a frôlé l’aveugle sur le passage piéton et a même touché sa canne blanche, celui-ci a osé protester. Erreur à ne pas commettre! L’aveugle a osé la ramener… Évidemment, l’automobiliste a pilé net, est descendu de sa voiture et a cherché à frapper l’aveugle!

On inventerait une telle anecdote que l’on nous accuserait d’être dans l’exagération, la stigmatisation ou la caricature. Mais la réalité dépasse la fiction!

Il y a quelque chose qui ne tourne pas rond au royaume du tout-voiture. Quand ce n’est pas un automobiliste sans permis qui tue un enfant et s’enfuie comme un gros lâche à Lorient, c’est un automobiliste drogué qui renverse deux enfants de 2 et 5 ans à Grenoble.

Mais à part ça, y’en a marre des cyclistes qui grillent les feux rouges!

Quelle sera la prochaine ligne blanche? Un automobiliste qui percute un enfant en fauteuil roulant sur un passage piéton et qui fait marche arrière pour lui rouler dessus plusieurs fois afin d’effacer toutes les traces?

AutoMinus

A propos de AutoMinus

Rédacteur de Carfree France, spécialiste des questions psychologiques de l'automobile, en particulier concernant le 4x4, les courses de formule bourrin, le paris-dakar, les courses de quad, la moto et toutes les conneries motorisées qui polluent la vie

11 commentaires sur “Il y a quelque chose qui ne tourne pas rond au royaume du tout-voiture

  1. Etienne

    C’est situation est intolérable, je suis moi même automobiliste mais pas nombriliste. Je le reconnais, je grille parfois la politesse aux piétons, que je peux être, mais c’est souvent à cause de la non visualisation par defaut de ma vigilance 😱😱 vivement la généralisation des caméras de surveillance, afin de pouvoir verbaliser se genres de mise en danger d’autrui. Et pouvoir repérer les auteurs de deli de fuite…… Au législateur de doter la justice de moyens à la hauteur de la tâche à accomplir. Cela devient risqué et dangereux de circuler sans voiture, alors que cela devrait être le contraire. 👿👿👿

  2. Marcheoureve

    Etienne, cela a toujours été risqué et dangerueux de se déplacer en voiture.

     

    Quant à vos cameras de surveillance, elle seront d’une maigre consolation pour ceux qui se sont fait écrasés. Et elles ne sont jamais utilisées pour verbaliser des manquements au code de la route. Je ne pense d’ailleurs pas que tout le monde soit enthousiaste à l’idée d’etre perpétuellement sous surveillance.

  3. jol25

    Le sujet de la vidéosurveillance a été abordé lors d’un conseil de quartier dans ma commune. Il faut savoir que la vidéo verbalisation nécessite un opérateur assermenté pour constater l’infraction en temps réel (peu de communes peuvent se permettre de dédier un agent à cette tâche). Ensuite, quand bien même on se place dans ce cadre « idéal », il s’avère que les procédures engagées aboutissent rarement. En réalité, les seuls PV effectivement appliqués sont ceux du stationnement (et encore, vraiment abusif)… La vidéo surveillance est utile a posteriori, dans le cadre d’enquêtes, mais le mal est fait!

    J’aimerais bien avoir un chiffrage des infractions verbalisées concernant la mise en danger d’autrui, et en particulier sur les législations de 2016 et 2018. J’ai cherché sans trouver. Je ne connais personne qui ait jamais été verbalisé pour refus de céder le passage à un piéton, ou non respect de sas cycliste (sans parler des stationnements abusifs sur pistes cyclables)

  4. Céline

    « Je ne connais personne qui ait jamais été verbalisé pour refus de céder le passage à un piéton »

    En effet, jamais en France, mais à San Diego oui. Il y a plus de 15 ans nous avons été verbalisés pour n’avoir pas respecté le passage piétons à l’aéroport, alors que nous arrivions en trombe pour ne pas rater l’avion…

    Partout dans le monde occidental, le piéton est davantage respecté qu’à Paris (verbalisations dans les pays nordiques, respect du code de la route par les allemands,…).

    Quelques témoignages de touristes à Paris :

    http://www.leparisien.fr/societe/circulation-les-pietons-ne-se-sentent-pas-en-securite-19-06-2019-8097117.php

    Honte internationale pour la France, pays des droits de l’Homme.

  5. ETIENNE JOSSE

    il est de notoriété publique que le conducteur Français est le plus indiscipliné d’Europe.

    entre les squatters de bande centrale à une vitesse de sénateur afin d’éviter les radars ou l’inverse extrême, bien plus nombreux que les allochtones dans un rapport de deux pour un, principalement dans les travaux.

     

     

  6. jol25

    Pour pratiquer l’Allemagne de temps à autres (aussi un pays de la bagnole), la différence est flagrante: les piétons et cyclistes sont en général prioritaires et respectés. Notre côté latin en France, sans doute… La loi c’est la loi, mais moyennant quelques zones floues/de tolérance. Et la loi du plus fort (gros) a la vie dure!

  7. vince

    @ Céline

    Entre votre perception et les chiffres il y a manifestement un gouffre car aux Etats-Unis malgré leur apparent respect le nombre de décès de piétons a explosé pour revenir à celui d’il y a trente ans.

    http://usa.streetsblog.org/wp-content/uploads/sites/5/2019/03/ped-deaths-graph-1.jpg

    Plutôt que d’incriminer telle ou telle nationalité ou telle catégorie de personnes faisons plutôt le constat de l’échec de la civilisation de la voiture et à ses nombreuses nuisances.

     

  8. ETIENNE

    n’oublions pas que l’Allemagne doit avoir au minimum 40 ans  de pratique dans le domaine.

    pour l’avoir vécu début des années 80, tous conducteurs qui ne ralentissait pas à l’approche d’un passage pour piéton, ou des personnes étaient présentes sans vouloir traverser ou en approches pour traverser, étaient susceptible d’être verbalisé.

  9. Florent

    J’ai rencontré un type sympa sur la route mardi dernier…
    8h30. Dépassement à 15/20 cm (alors qu’il y avait plein de place – le précédent juste devant m’avait d’ailleurs dépassé de très très loin…)
    Je le rattrape au feu suivant qui avait la bonne idée d’être au rouge… et me porte à hauteur de sa fenêtre.
    D’emblée ce monsieur me présente ses excuses à sa manière: menaces de mort répétées devant témoins, insultes, sort de sa voiture (2 fois) pour lever ses poings et montrer ses gros bras, remonte pour faire mine de faire pareil avec son gros moteur…
    Tout ça bien sur devant les yeux ahuris de nombreux automobilistes et d’une chauffeur de bus (qui est la seule à avoir tenté de le calmer, je la remercie)
    C’est un véhicule de société. Le type m’a dit que je pouvais appeler son employeur car il s’est vanté être le patron…

    Arrivé à mon propre bureau, j’envoie un mail à l’employeur à tout hasard…
    Le lendemain, réponse du DRH de l’entreprise en question… qui me confirme que ce sympathique monsieur n’a jamais été patron de la boite ni même responsable d’agence (!), et qu’il faisait partie de leur effectifs depuis octobre dernier mais qu’il terminera ses fonctions début juillet… parce que justement c’est pas la première fois qu’on leur remonte de tels agissements… je ne sais pas si c’est la goute d’eau qui a fait déborder le vase ou si il avait déjà débordé… mais au moins, ce gars finira par apprendre que nos actes ont des conséquences…

  10. ETIENNE

    la surveillance vidéo par les autorités permet de faire comprendre à tous, que leur impunité est compromisse grâce à la toile de camera 

  11. Pédibuspedibus

    …de toutes façons on peut garder l’espoir qu’un jour viendra – pas trop lointain… juste au stade limite, un peu avant d’être cuit à la vénusienne… – où aura totalement dégringolé dans les systèmes de valeurs divers et variés, dominant compris, l’objet culte, symbole de Ste-Gnognole, désormais détaché – antinomique même… – d’autres vertus ou qualités, dont la liberté :

    dès lors pour réduire à néant les derniers comportement indésirables, asociaux et géocides, un système de traque automatique des véhicules motorisés individuels ne devrait plus scandaliser, horripiler, inquiéter :

    à l’instar d’un vulgaire radar automatique une balise installée sur le toit de la carrosserie permettrait de connaître en permanence localisation (prévention du stationnement sur trottoir, pistes et bandes cyclables, espaces verts… ), vitesse et respect de la signalisation routière (prévention accidentologique et environnementale…)…

    le tout sous la surveillance  (!) ultra vigilante de la CNIL, voire avec le renforcement d’une autre instance ad hoc, que le législateur et les groupes de pression se feront un plaisir de sécréter, pour la protection des libertés et d’autres valeurs concurrentes…

     

Les commentaires sont clos.