Ultimatum

Voici le genre de lettre anonyme que peut recevoir en 2021 une mairie accusée de trop en faire contre les automobilistes…

David Belliard, adjoint à la maire de Paris en charge de la transformation de l’espace public, des transports, des mobilités, du code de la rue et de la voirie, a mis en ligne sur Twitter le 17 août dernier, la lettre anonyme suivante:

Avec l’en-tête d’un « Comité de Salut Parisien » (sic!), la lettre, qui se présente comme un ultimatum, profère des menaces très graves à l’encontre de David Belliard, de son équipe et de leurs proches. On parle ici de menaces physiques.

Il s’agit donc de faire peur à l’équipe municipale en les menaçant de « frapper sans limite de durée » pour la seule raison qu’ils mèneraient une politique trop délibérément défavorable aux automobilistes. On croit rêver, mais on en est là en 2021.

Des tarés et des radicalisés de la bagnole s’autorisent à menacer physiquement des gens pour pouvoir continuer à voiturer tranquillement. Et quand on dit qu’ils sont tarés, on est encore loin du compte, car il n’y a pas grand chose qui va dans leur lettre. Déjà, ils accusent David Belliard, un écologiste, de « dénaturer » Paris avec ses aménagements réduisant la place de l’automobile… En gros, si on comprend bien, la ville de Paris, à « l’état naturel, » est une sorte d’écosystème composé principalement de voitures. Limiter la place de la voiture en ville revient donc à « dénaturer » la ville et à menacer la biodiversité parisienne, voire même à nous « conduire » vers la septième extinction massive (l’extinction de l’automobile après celle de la plupart des espèces vivantes…).

Ensuite, ces tarés accusent David Belliard « d’empoisonner » les automobilistes… Là, pour le coup, on se demande si ce n’est pas carrément de l’humour de la part d’automobilistes qui passent leur temps à empoisonner les gens, en particulier les piétons et les cyclistes, avec leurs gaz toxiques…

Après, arrive la « mise en demeure »… d’arrêter la transformation de l’espace public et de faire disparaître les aménagements provisoires… Pourquoi seulement les aménagements provisoires? Mystère… Pourquoi ne demandent-ils pas de supprimer les pistes cyclables existantes, de réduire la taille des trottoirs, d’augmenter les files de circulation automobile, voire même de revenir à l’aménagement de l’espace public des années 1970, quand la bagnole était reine? Ils sont petits joueurs ces radicalisés de la bagnole!

Ou alors, c’est qu’ils ont déjà inconsciemment intégré l’idée qu’on ne reviendra pas en arrière… L’aménagement automobile de la ville était une erreur historique, une parenthèse de folie dans l’orgie de consommation des 30 glorieuses, mais le sens de l’histoire va désormais vers la fin programmée de l’automobile en ville et donc l’aménagement de la ville en privilégiant les piétons, les vélos et les transports en commun.

En fait, ils ont compris…

15 commentaires sur “Ultimatum

  1. mat b

    POISSON D’AVRILLLLLLLLLLLLLLL

    Sauf que le facteur a livré le courrier en voiture et il vient d’arriver. Heureusement que Paris se vide en aout sinon, il serait arrivé pour le 31 mars prochain

  2. Jean

    Vous avez certainement remarqué que l’agressivité à l’égard des transports non-motorisés augmente nettement au lendemain des échéances électorales, quel que soit le résultat : rage de la défaite ou euphorie de la victoire … 4×4, SUV, chauffeurs-livreurs … bref tous ceux qui se sentent propriétaires de l’espace public (« moi, j’travaille ! »).

    Vous avez aussi remarqué que la baisse la plus spectaculaire de la mortalité routière est à mettre au crédit de la décennie Sarkozy (4 ans à l’Intérieur, 5 ans à l’Élysée) et de sa politique répressive. Curieusement, la droite se vante assez peu de ce beau succès, et cela pour 2 raisons :

    1) la cible naturelle de cette politique répressive recouvre assez largement l’électorat qu’elle dispute au RN *

    2) par comparaison, il souligne l’échec de sa politique répressive dans les autres domaines. L’explication est simple : le délinquant routier n’est pas forcément marginal, ni bronzé ; cela peut être un M. Tout-le monde parfaitement intégré à la société. On en conclut assez logiquement que la répression, ça marche très bien contre les gens qui ont quelque chose à perdre.

    Pendant la campagne de 2012, un sondage s’était intéressé aux motivations des électeurs de Marine Le Pen. Si tous se plaignaient des « incivilités », ils étaient au moins 25 % à dénoncer les radars et le permis à  points ! Donc ils appelaient à une plus grande fermeté contre les incivilités des autres, mais à une indulgence totale contre les leurs !

  3. Pédibuspedibus

    la meilleure riposte aux bas du front évoqués c’est le recrutement d’ASVP et de policiers municipaux supplémentaires, pour traquer toute cette merde motorisée – motards et scootards compris… – qui n’a toujours pas honte de ses pratiques quotidiennes…

    à Bordeaux, après le changement politique écolo de juin 2020, le recrutement rencontre toujours beaucoup de difficultés, du seul fait de la cherté du logement :

    avec la modestie du salaire ou du traitement attendu une fois le loyer payé, si les candidats prétendent loger dans la commune de travail, il ne reste plus grand-chose :

    il faut absolument que les édiles les bichonnent en prévoyant le logement ad hoc, quitte à réserver du logement social pour eux…

     

    démanteler le système automobile pour mettre à la place les modes de déplacement actifs combinés aux transports en commun demande déjà de remettre les pendules à l’heure pour la plupart de ses bénéficiaires qui ne respectent pas les règles sociales, rien que celles du code de la route/rue…

  4. HdkwHdkw

    Dénaturer, empoisonner.. C’est vraiment l’inversion des valeurs quand une société n’a plus de sens.

  5. Danny Letard

    Bonjour à tous,

    J’ai presque la certitude que l’automobiliste s’empoisonne à son volant et pas de temps en temps, mais dès qu’il est à son volant.

    Une peuve serait donnée par l’état des bas de caisse, il n’y aurait pas seulement de la rouille, due l’oxyde de fer, mais ils seraient attaqué de l’intérieur par de l’acide nitrique issus des oxydes d’azote ou sulfurique,  issu des oxydes d’azote de soufre provenant de pot d’échappement.

    Ces acides formeraient des sels, des nitrates ou des nitrites ou des sulfates ou des sulfites.

    Il resterait toujours des oxydes d’azote ou de soufre en permanence dans l’habitacle des voitures qui pourraient être respiré par l’automobiliste ou ses passagers.

    Il serait même possible aujourd’hui d’en mesurer le taux en ppm, particules par million par des appareils de mesures portables.

    A votre service.

     

  6. Pédibuspedibus

    ah mon vieux Danny… !

    keskédi M’dame Irma, sur la date où ils seront tous empoisonnés nos amis crotorisés… ? avant celle où l’on cuira en régime vénusien de cocotte-minute à la sauce giécoise… ?

    en attendant bisous à mon vieux gérant de station-service…

  7. Danny Letard

    Bonjour à tous et toutes,

    Le bas de caisse, signifie, pour moi, le bas de la caisse, le bas de la carrosserie de l’automobile attachée au châssis.

    A votre service.

  8. Danny Letard

    Bonjour à tous et toute,

    J’ajoute que, pour les monocoques, cela ne serait pas mieux, l’acide nitrique, nitreux, sulfurique ou sulfureux pourrait rester en bas du monocoque et il y aurait toujours des vapeurs invisibles de gaz fait d’oxyde d’azote ou de soufre respirable et toxique dans l’habitacle dans un aérosol de particules ultrafines invisibles et de gaz.

    A votre service.

    Danny

  9. Pédibuspedibus

    hein… ? Ste-Gnognole exhibe son châssis en bas résilles… ? encore une élection… heu une érection du pape en perspective…

    allez mon vieux Danny, une simple housse pour prévenir les pollutions nocturne et ça devrait le faire…

    smak… !

     

    boaaaaaaa

  10. Letard

    Bonjour à tous et toutes,

    Bref, pour ce qui est d’empoisonner des automobilistes, ils ne semblent avoir besoin de l’aide de personne pour nous empoisonner et s’empoisonner eux-mêmes.

    A votre service.

    Danny dit « zone 30 ».

  11. midnight-star

    « Ne craignez pas de vous faire des ennemis,

    Si vous n’en avez pas, c’est que vous n’avez rien fait » 

    Dixit Georges Clémenceau.

     

    Tout mon soutien à cet élu, et courage, ne lâchez rien face à ces excités du volant qui semblent ne plus avoir aucune limite. Les nostalgiques du Carmageddon des années 60 et de l’ordre Pompidolien devront se faire une raison : nos villes deviendront plus paisibles, plus silencieuses, plus respirables et plus agréables à vivre car l’histoire va dans ce sens.

  12. vince

    Voilà Paris passe entièrement à 30 km/h demain lundi 30 août 2021. Le débat est sans fin mais en attendant, la caravane passe.

    Au fond ils savent qu’ils n’ont pas d’arguments autres que leur convenance personnelle, eux-mêmes ne voudraient nullement que l’on roule à 150 devant leur porte.

    ils sont juste verts d’avoir cru en la voiture.

     

  13. Danny Letard

    Bonjour à  tous et toutes,

    Taux maximal d’oxyde d’azote jugé admissible par l’union européenne, 400 microgrammes par mètre cube en une heure, d’oxyde de soufre 40 à  69 microgrammes par mètre cube en une heure.

    A votre service.

     

Les commentaires sont clos.