Le Baromètre des Villes Cyclables 2021

Le baromètre des villes cyclables est l’indice de satisfaction des usagers du vélo en France. En 2021, vous avez à nouveau la possibilité de remplir le questionnaire et de compléter la carte numérique pour évaluer si vous vous sentez en sécurité lorsque vous faites du vélo et si des mesures suffisantes sont prises pour améliorer vos conditions de déplacement.

L’enquête est réalisée par la Fédération des Usagers de la Bicyclette (FUB) qui regroupe les associations pro-vélo en France. La dernière édition en 2019 avait permis de récolter plus de 185 000 réponses dans plus de 5 400 communes partout en France ce qui en fait l’une des plus grandes enquêtes vélo dans le monde.

Les résultats du Baromètre des villes cyclables fournissent aux services techniques des collectivités et aux responsables politiques un retour d’information concret sur l’accueil de leur politique vélo par les usagers et des indications utiles pour les accompagner dans la prise de décision.

Vous pouvez participer à l’enquête jusqu’au 30 novembre 2021 (temps estimé de réponse : 5 à 10 minutes)
https://barometre.parlons-velo.fr

5 commentaires sur “Le Baromètre des Villes Cyclables 2021

  1. vince

    C’est fait pour ma part. Je reconnais que des avancées ont été faites dans ma ville mais cependant tant qu’on ne limite pas beaucoup plus la place de la ouature, on est loin de pouvoir y laisser des enfants seuls.

  2. Alexandre Oberlin

    Ce baromètre semble se concentrer sur l’agglomération urbaine. En existe-t-il un autre pour estimer la qualité de la circulation à vélo d’une commune à l’autre ?

  3. mat b

    @Alexandre Oui, le baromètre se concentre sur les villes et c’est une bonne chose. Pour les routes de liaison, il existe des référencements de routes plus cyclables que d’autres trouvables sur des sites, des livres, plans et applis. Les plans sont par région, et j’ai géovelo sur mon téléphone qui me rencardera sur les voies les mieux cyclables. Il y a bien entendu des GPS vélo

  4. Alexandre Oberlin

    @mat b. Certes mais je pense qu’il serait bon que les autorités aux échelles intercommunale, départementale et régionale soient sensibilisées à la qualité globale des liaisons interurbaines à vélo dans leur zone. Les routes même secondaires sont encore trop souvent anxiogènes pour les cyclistes.

  5. Olivier

    Dans ma commune, il est assez facile de circuler à vélo car il y a pas mal de pistes cyclables. Les points noirs sont les intersections où l’on croise les voitures car c’est forcement la loi du plus lourd (plus gros, plus fort, etc…) même lorsque que l’on a la priorité (passage piéton avec bande cyclable) que ce soit à pied ou à vélo d’ailleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Question anti-spam * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.