La moitié des salariés travaillent à moins de 10 kilomètres de chez eux

En incluant les personnes qui résident et travaillent dans la même commune (27 % des salariés), pour lesquels la distance domicile-travail et le temps de trajet sont conventionnellement considérés comme nuls, la distance domicile-travail moyenne est de 25,9 km. Pour la moitié des salariés, la distance est inférieure à 7,9 km (Cf graphique). Lire la suite…

TOD ou le développement de la ville autour du transport public

Le développement de noyaux urbains autour de pôles de transports collectifs voit le jour, sous l’appellation de TOD, Transit Oriented Development. C’est à Peter Calthorpe, un des fondateurs du Nouvel Urbanisme, que l’on doit le concept de TOD. Ce concept se retrouve sous d’autres appellations comme le Transit Village, le Transit Focused Development, le Transit supportive urban, le Transit Related Development ou encore le Transit Friendly Development.(1) Ce retour au village urbain, au smart growth, remet l’être humain au centre des préoccupations des planificateurs, de même qu’au centre de nouvelles formes urbaines. Lire la suite…

Plaidoyer pour un premier quartier exemplaire et sans voiture à Paris

Serons-nous tous des réfugiés climatiques ?

Les conséquences du réchauffement climatique provoqué par les pays industrialisés seront dramatiques. En 2040, l’ours polaire risque de ne plus avoir de glace à sa disposition pour conserver son mode de vie. L’humanité sera aussi touchée. La montée progressive des océans inondera une partie du Bengladesh et des Pays-Bas. Des précipitations trop fortes ou des sécheresses trop intenses obligeront des peuples, en particulier les plus pauvres, à migrer. L’ONU a chiffré à 110 millions le nombre de réfugiés climatiques en 2010. Ces mouvements de populations ne se feront pas sans conséquence. Face à ces enjeux climatiques, il nous apparaît qu’au plan national et local, votre réponse manque de réalisme et d’ambition. Lire la suite…

La fin de la voiture à hydrogène

adios-h2

Parmi les multiples tentatives dérisoires pour faire perdurer le mythe automobile (voiture à eau, voiture électrique, voiture à air comprimé, voiture à l’huile de friture, etc.), la voiture à hydrogène apparaissait jusqu’à aujourd’hui comme le must absolu: à la différence du pétrole, l’hydrogène (H2) peut être produit en quantité illimitée et n’émet, en théorie, que de la vapeur d’eau lors de la combustion. Lire la suite…

Le livre d’un été sans voiture

Voici en téléchargement gratuit le livre d’un été sans bagnole, écrit par Marcel Robert afin d’en finir avec la société de l’automobile. Cet ouvrage, édité numériquement par CarFree France, constitue une “mise en cohérence” de tout un ensemble d’articles et d’idées développés depuis 2004. Lire la suite…

Journée du Transport Public le 17 septembre 2008

Les préoccupations actuelles en matière d’environnement, d’approvisionnements énergétiques et de modes de vie font de la mobilité durable une question cruciale. Face à ces enjeux, les transports publics apparaissent comme une solution de déplacement pour un avenir viable. Lire la suite…

L’île Seguin sera une île sans voitures

L’île Seguin, ancien bastion de Renault à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), sera probablement une île sans voitures. Un siècle après la sortie de la première voiture des chaînes Renault, le nouveau maire (UMP) de Boulogne-Billancourt a présenté le projet urbain qu’il entend défendre pour l’île Séguin, un projet résolument « sans voitures ». Lire la suite…

Pour un droit à l’accessibilité sans voiture

droit-accessibilite

Je suis sans voiture et j’habite Paris. Je constate que si je veux visiter des lieux touristiques le weekend, et sortir de Paris, ils ne sont pas toujours desservis par les transports en commun surtout le dimanche. Exemple : Le château de Pierrefonds, au départ de Compiègne, est inaccessible sans voiture, le château de Courson et ses jardins également, il faut prendre un taxi. Ne s’agit-il pas d’une discrimination par rapport à l’accès au patrimoine et à la culture? Ne peut-on tenter des actions en ce sens, ou au moins utiliser cet argument? Lire la suite…

Il faut sauver la voiture potager

Peut-être connaissez-vous la voiture potager, qui était sur le boulevard Anspach à Bruxelles pendant la semaine de la mobilité en 2007, et sur la place de la Bourse pendant le dimanche sans voitures. Peut-être que si vous voyez les photos, ça vous dirait quelque chose. Cette vraie « voiture du futur » constitue la partie la plus essentielle du projet de sensibilisation auto-suffisance (voir L’espace public urbain, le climat et les voitures) Lire la suite…

La voiture électrique n’est pas « propre »

voiture-electrique-nucleaire

Le 3 juillet dernier, Nicolas Sarkozy annonçait la construction en France d’un deuxième réacteur nucléaire de troisième génération EPR (réacteur pressurisé européen). Le réseau Sortir du nucléaire, qui s’oppose déjà à Flamanville 3, la tête de série du réacteur de troisième génération en construction dans la Manche, a appelé à une grande manifestation, le 12 juillet, à Paris. Lire la suite…

Vivre sans voiture dans une zone non urbaine : c’est possible même en famille ?

Notre famille tente l’expérience et vit sans voiture depuis plus de 6 mois ! Au moment de la rencontre de ma compagne, nous avions chacun notre véhicule et nous avons vécu ainsi pendant plusieurs années avec 2 voitures pour le ménage de 4 personnes (2 adultes et 2 jeunes enfants). L’éveil progressif à l’écologie nous a amenés à revendre un véhicule en choisissant un prix de vente égal à celui d’un bon vélo pour ma compagne : c’était donc auto contre vélo… et le vélo a gagné ! Lire la suite…

De l’utilité du trépied pour bloquer une rue

Bloquer une rue en érigeant un trépied au sommet duquel est suspendu un-e militant-e est une idée de Reclaim the Streets, organisation britannique aux actions festives et revendicatives (plantation d’arbres dans le bitume d’une autoroute, création sauvage de pistes cyclables, organisation de fêtes de rue [1], etc.). Lire la suite…

Voiture électrique : mythe technologique et arnaque écologique

« La voiture électrique est indirectement émettrice de CO2, parfois plus que la voiture à essence.» (Jean-Marc Jancovici)

Depuis quelques temps, gouvernements et industriels jouent à qui soutiendra le plus la voiture électrique, solution miracle à la montée des prix de l’essence, à la disparition attendue de la ressource en pétrole et à la pollution croissante des villes. Récemment, même le candidat à la Maison Blanche John McCain a lancé son concours d’idées, doté d’une bourse de 300 millions de dollars, pour la meilleure batterie pour voitures électriques, celle qui dépassera en efficacité tous les modèles existants (1).

« L’avenir appartient à la voiture électrique », clame même le patron de Volkswagen (VW) , Martin Winterkorn, dans une interview au tabloïd allemand Bild-Zeitung du 16 juin dernier. Il promet ainsi une Golf « hybride » qui consomme « 3 à 4 litres aux 100 kilomètres ». La version la plus économique du best-seller du constructeur allemand consomme aujourd’hui 4,3 litres. (2) Passer de 4,3 litres à « 3 à 4 litres » au cent kilomètres, cela ne ressemble pas vraiment à une révolution qui va sauver la planète… Lire la suite…

Mondial de l’Auto-Destruction 2008

mondial-auto-destruction-2008

Mondial de l’Auto-Destruction 2008
Paris, Porte de Versailles
4-19 octobre 2008

Cette année encore le Mondial de l’Auto aura lieu à Paris en octobre 2008 pour faire fonctionner la machine à rêve des consommateurs dans une période ou généralement tout le monde est au régime, prix de l’essence en hausse et pouvoir d’achat en berne.

Lire la suite…

Propositions pour une ville moins motorisée

Il s’agit d’abord de faire valoir dans la planification des transports urbains d’autres logiques que celles qui s’exercent depuis des décennies sans que leurs effets aient été correctement analysés. Ainsi Richard Gilbert, du Centre pour les Transports Durables de Toronto, propose-t-il (cf Entretiens Jacques Cartier, 1998) de mettre en avant d’autres principes, notamment un principe qu’il nomme EANO (« Equal Advantage for Non-Ownership »), qui poserait que « chaque région urbaine devrait être aménagée de telle sorte qu’en tout point de la région les avantages de ne pas posséder de voiture soient au moins égaux aux avantages de posséder une voiture ». Lire la suite…