La tyrannie de l’économie pétrolière

Selon le classement des Nations unies, le Nigeria et l’Angola, les deux principaux producteurs africains de pétrole se trouvent actuellement au rang des nations les plus pauvres, plus précisément les plus appauvries par trois décennies d’exploitation pétrolière. Au Nigeria, le PNB/hab était de 1000 $, en 1970. Il n’était plus que de 320 $ en 1996. Lire la suite…

Combien d’Erika pour rouler en 4×4 ?

De canicule en marées noires, le recours inconsidéré à des véhicules de grandes dimensions, lourds et énergivores nécessite des importations de pétrole, générant effet de serre et pollutions marines. Lire la suite…

Nourriture contre carburant

Les prix du pétrole étant en hausse, les carburants alternatifs paraissent de plus en plus dignes d’intérêt. Mais certains critiques attirent l’attention sur le fait que l’utilisation de l’éthanol d’origine végétale comme carburant de remplacement pourrait conduire à une importante réduction des terres de cultures alimentaires. Lire la suite…

Vivement le baril de pétrole à 380$!

Le baril à 380 US$ en 2015, je pense raisonnable de s’en réjouir : enfin, on va pouvoir glisser vers une réduction de la consommation pétrolière, enfin on va commencer à dépolluer, enfin on va s’inquiéter de développer de nouvelles énergies, mais pour quoi faire ? au fond! Lire la suite…

Dollars pour Dictateurs

Quand le Wall Street Journal s’intéresse à la corruption au Congo. Une action en justice soutient l’existence au Congo d’une corruption similaire à celle du Programme Pétrole contre Nourriture. Lire la suite…

Les gangsters du pétrole

Les gangsters du pétrole vont faire cette année plus de 100 milliards de dollars de profits. C’est en effet le montant cumulé des bénéfices que s’apprêtent à dégager les cinq plus grandes compagnies pétrolières mondiales (ExxonMobil, Chevron, Total, BP et Shell) cette année grâce, en très large partie, à l’explosion des prix du baril. Lire la suite…

Pétrole contre nourriture

« Pétrole contre nourriture »

Décidément, le scandale du programme « pétrole contre nourriture », mis en place en Irak entre 1996 et 2003, n’en finit pas d’alimenter les médias. La mise en garde à vue d’un ambassadeur de France et son inculpation, la mise en cause de diverses personnalités impliquées dans des transactions illégales avec le gouvernement irakien, ont confirmé l’existence d’un petit lobby favorable à M. Saddam Hussein. Pourtant, une fois encore, les médias ont fait l’impasse sur l’essentiel. D’un côté le soutien total au régime irakien des partis de droite comme du parti socialiste, dans les années 1980, à l’époque où « notre ami Saddam » était le défenseur du monde libre contre la révolution islamique iranienne. D’autre part, le véritable scandale de « pétrole contre nourriture », fut l’embargo de plus de dix ans contre l’Irak, qui réduisit le pays à la misère et à la faim, qui détruisit ses structures sociales, qui affaiblit son Etat, qui devait s’effondrer sous les coups de l’intervention américaine du printemps 2003. L’Irak n’a pas fini de payer le prix de cet embargo inhumain, pour lequel personne n’a été jugé.

http://www.monde-diplomatique.fr/

Pétition pour se libérer du pétrole

Les Amis de la Terre proposent une pétition à télécharger, à faire signer et à envoyer aux candidats à l’élection présidentielle de 2007. Elle demande aux candidats d’inscrire dans leur programme quelques actions fortes susceptibles de participer à une libération de notre société de la dépendance pétrolière. Lire la suite…

Plus de 100 milliards de profits pour les majors du pétrole

Plus de 100 milliards de profits pour les majors du pétrole
par Christine Lagoutte

Le chiffre donne le vertige : c’est le montant des destructions provoquées par le cyclone Katrina dans le sud des Etats-Unis. C’est aussi le coût d’une année de guerre en Irak pour l’économie américaine. Lire la suite…

Le Grand Don fête la fin du pétrole

La coordination permanente d’offrandes publiques qui carbure au don vous propose de fêter dignement la fin du pétrole.

Rendez-vous vous est donné au lieu et à l’heure dite afin de céder vos pétrolettes et autres babioles à essence. Vous aurez ainsi l’occasion d’éviter un sacré coup de pompe du aux dérapages des cours.

Qu’on se le dise : arriver en voiture serait du plus mauvais effet …

Source: l’Amusoire

Dépasser la ville-campagne

L’ancienne relation ville/campagne associait deux termes nettement distincts par leur forme autant que par leur fonction. Or la fonction agricole n’étant plus exercée que par une fraction minime de la population totale, des populations au genre de vie urbain ont remplacé dans les campagnes la paysannerie d’autrefois, tandis que, sous l’effet du desserrement, de l’étalement et de la dissémination périurbaine, la définition morphologique de la ville devenait de plus en plus floue. Lire la suite…

Les flux pétroliers

Au moment même où le baril de pétrole tend à devenir de plus en plus cher, il semble intéressant d’observer quels sont les principaux flux pétroliers à l’échelle de la planète. Lire la suite…

L’automobiliste de l’année

La monarchie saoudienne, la famille Ben Laden, les militaires du Nigéria, les paramilitaires de Colombie et les mafias russes vous remercient pour votre soutien.