Le vélotrain, un TGV à pédales

velotrain

Je lance l’idée. Des fois qu’on puisse faire un prototype sur une voie ferrée désaffectée. Rêvons, sans retenue! On est dans le futur, après la grande crise écologique, on se sert à nouveau de la propulsion musculaire…

Le Tube Grande Vitesse (appelé aussi vélotrain) existe à 4 en version routière mais est limité par son encombrement à emprunter seulement certaines pistes. Il est une discipline de concours et de jeu et enseigne la conduite du TGV sur rail qui exige de posséder une carte d’abonnement et un permis préalable. Lire la suite…

Quand la météo n’est pas un obstacle à la pratique du vélo

Voici une vidéo assez impressionnante sur la pratique du vélo à Copenhague (Danemark).  Ces images prises en hiver permettent de voir comment la météo n’est pas un obstacle pour les 400.000 cyclistes d’hiver recensés à Copenhague. Qu’il pleuve, qu’il neige ou qu’il vente, les vélos sont omniprésents dans la ville. De bien belles images qu’on aimerait voir plus souvent… en France! Lire la suite…

Après la bagnole… la voiture?

Bagnole? Disons pour résumer que « la bagnole », est un mot légèrement négatif, « c’est plein de bagnoles »… la pollution, et un certain caractère ostentatoire des automobilistes qui se plaisent à exister par « la bagnole ». La bagnole est une « automobile »… La voiture, ce n’est pas seulement « la bagnole », c’est un engin de transport confortable, le terme s’applique en fait à tout ce qui permet de se déplacer à l’abri des intempéries: la voiture existait avant les moteurs, et peut-être sur rail (c’est un wagon passager). L’automobile n’est qu’un cas particulier de voiture, c’est une voiture qui se meut elle même… Circuler en voiture, c’est-à-dire avec sécurité et confort EST À RÉINVENTER. Lire la suite…

METZ, première ville française à mettre en oeuvre des zones de rencontre

Depuis le 19 janvier 2009, la ville de Metz a aménagé et adopté sur 5 places de la ville des zones de rencontre (dites aussi zones 20). Après avoir développé les zones 30, Metz a souhaité étendre ce principe sur d’autres quartiers. Cette volonté a conduit les services de la ville à réfléchir sur la mise en oeuvre d’une nouvelle hiérarchie de la voirie en articulant les aires piétonnes, les zones 30 et de rencontre. Lire la suite…

La marchemobile pour lutter contre la primauté accordée à l’automobile

L’ingénieur civil autrichien Hermann Knoflacher a inventé en 1975 la gehzeug, ou « marchemobile », pour permettre au piéton d’occuper l’espace que prend approximativement un automobiliste. Sa marchemobile est idéale pour protester contre la primauté accordée à l’automobile dans la ville, ou simplement pour se promener au milieu de la circulation. Lire la suite…

Une idée lumineuse: la bande cyclable de nuit

Ces derniers mois la pratique du vélo se développe de plus en plus au sein des villes françaises, en particulier à l’initiative des villes et agglomérations (Velo’v, Velib’, Bicloo, etc…). La bande cyclable reste un des moyens les plus sûrs de protéger les cyclistes dans les villes comme dans les campagnes. En effet, elle matérialise au sol un espace réservé à la circulation des vélos. Les cyclistes vous le diront, il n’y en a jamais assez. Lire la suite…

Un passage piéton très inhabituel

Des activistes de Lisbonne (Portugal) ont imaginé une façon originale d’attirer l’attention sur le fait qu’un nombre important des victimes d’accidents de voitures ne sont pas elles-même dans une voiture.

Exceptionnel, intrigant et inspirant, ce passage piéton vaut vraiment le coup d’œil – comme l’ont attesté les piétons qui le regardaient en le traversant. Peut-être devrions-nous mettre en place, à grande échelle, de tels passages dans d’autres parties du monde ?

À VÉLO CITOYENS !

“À vélo citoyens !” est un projet qui a pour objectif de “valoriser le vélo comme alternative aux moyens de transport polluants en ville”. Avec le photographe François Canard et les bénévoles de l’association La boîte à outils, ils réalisent des portraits de cyclistes urbains sur le bord des pistes cyclables de la ville de Toulouse. Toutes ces photos paraitront ensuite dans un livre qui sera édité en 2009. Lire la suite…