Propositions pour inciter les citoyens à se passer de leur voiture en ville

Propositions pour inciter les citoyens à se passer de leur voiture en ville

par Alexandre Trajan

L’écrasante suprématie de l’automobile

Les villes n’ont jamais été aussi belles qu’aujourd’hui. Strasbourg en particulier reste une perle des villes européennes. Son patrimoine est énorme et offert dans un écrin, ses offres culturelles riches et variées, ses commerces florissants tout comme son économie. Pourtant, en vivant la ville au quotidien, un sentiment d’oppression tend à gâcher ce tableau. Partout gisent et circulent des automobiles, et ce d’une façon très éloignée des plaquettes de présentations de projets urbains qui laissent espérer une cohabitation harmonieuse entre chacun et où l’automobile est étrangement absente (voir photo précédente). L’automobile est partout. 80% de l’espace public lui est consacré(2). 80% de notre espace dédié à la circulation et au stationnement de sphères privées bruyantes, polluantes et parfois meurtrières que sont les automobiles. Et cela ne suffit pas. Les 20% restants, que se partagent tant bien que mal piétons et cyclistes sont très régulièrement, pour ne pas dire constamment envahis eux aussi par les automobiles (3). Une grande majorité des citoyens s’offusquent de cette situation : « ce n’est pas normal, ‘ils’ pourraient laisser leur voiture chez eux, ‘les gens’ sont incroyablement feignants et égoïstes ! ». Lire la suite…

Bilan d’un mandat de politique des transports à Lyon

Avec les élections municipales, jetons un œil sur les politiques « d’alternative à la voiture » menées à Lyon par l’équipe de Gérard Collomb durant ces sept années de mandat électoral. Constatons que ce fut le mandat du renoncement à la reprise de l’espace réservé à la voiture individuelle. D’ailleurs les propositions des autres candidats de grands partis n’apportent rien de plus dans ce domaine. Lire la suite…

Cittàslow: les villes lentes contre la frénésie automobile

Dans un monde en constante accélération, quelques municipalités européennes ont créé un réseau, Slow Cities, visant à ralentir le rythme de la vie. Ce réseau réunit des villes et municipalités désireuses d’améliorer la qualité de vie de leurs citoyens, notamment en matière de nourriture et d’environnement.Né en Italie, Cittaslow (« Villes lentes » en italien), est issu d’un autre mouvement: Slow Food, en opposition au Fast Food nord-américain, synonyme de mal bouffe. L’objectif de cette organisation internationale est de protéger la gastronomie et le plaisir de la table. Lire la suite…

La ville sans voitures

On connaissait les quartiers sans voitures, dont certaines expériences réussies à l’étranger montrent que la ville sans voitures est possible et souhaitable. Citons principalement le quartier Vauban à Fribourg (Allemagne) et le quartier GWL Terrein à Amsterdam (Hollande). Lire la suite…

Illichville la ville sans voitures

Illichville ou l’utopie urbaine anti-voitures

Au cours de l’histoire de l’urbanisme, les utopies urbaines ou villes idéales ont été nombreuses, depuis les projets des socialistes français dits « utopiques » au 19ème siècle (Saint-Simon, Cabet, Fourrier, Considérant) jusqu’aux théoriciens anglo-saxons (Owen, Henry George, Ruskin, Morris, etc.). Lire la suite…

Altermobilisme

ALTERMOBILISME : Mouvement socio-environnemental composé d’acteurs très divers qui proposent pour l’essentiel de mettre en avant et promouvoir l’ensemble des modes de déplacement alternatifs à l’automobile et aux deux-roues motorisés. Le mouvement se rassemble autour du slogan « Une autre mobilité est possible », mais oscille entre un réformisme (par exemple à travers la participation à la journée sans voiture) et un « imaginaire de la rupture ». Le terme « altermobilité » vient de l’association de alter (autre) et mobilité. Exemple: Le mouvement altermobiliste promeut l’altermobilité comme seule alternative crébible à l’échec du système automobilistique.

Source : Dictionnaire critique de l’automobile

Piéton, une espèce menacée

“Piéton, une espèce menacée”, c’est le titre de mon livre, un coup de gueule contre tous les encombreurs, les salisseurs et les emm… de trottoirs, contre ceux qui se fichent de savoir s’ils vont obliger les piétons handicapés ou non, jeunes ou agés à faire un large détour parfois en risquant leur vie, pour éviter leur voiture ou leur mobilier placé en travers des trottoirs. Lire la suite…

Le Skatecar

Le skatecar est un nouveau sport urbain créé par Michael Hartman et qui consiste à marcher sur des voitures qui stationnent sur le trottoir. La marche sur voiture (ou skatecar) s’opère sur une voiture dans sa longueur. On doit commencer par le pare-choc puis monter sur la ligne séparant le capot de l’aile. La prochaine étape est d’atteindre la base du pare-brise. Le toit est atteint par un pas vers le haut du pare-brise. On peut marcher sur le milieu du toit – ce qui résulte en un klonk ! sonore quand le toit semble s’affaisser. Mais l’expérience montre que lorsque l’on atteint la vitre arrière, le toit se redresse de lui-même avec un autre klonk ! tout aussi sonore. La descente se passe comme la montée, mais en sens inverse : d’abord la ligne séparant l’aile du capot – s’il y a un capot arrière, etc.

Le skatecar s’appelle aussi parfois « bagnole-ride », « surfcar », « footcar », « footride » ou toute autre appellation relative à la marche sur voiture en mauvais stationnement!

Source : Dictionnaire critique de l’automobile

 

Empaquetage de voiture

RÉSISTANCE À L’AGRESSION AUTOMOBILE
DÉFENDRE ET PROTÉGER L’ESPACE CYCLISTE

Il y a beaucoup à faire pour améliorer nos villes … Dans la série “pratiques militantes pour l’écologie au quotidien”, voici une action de défense et promotion du vélo en ville… Lire la suite…