Pétition pour sauver le Réseau Vert

Le « Réseau Vert » est un projet de chemin semi-piéton entre le Canal St-Martin et la Seine (Paris). Il doit emprunter pour la partie du 10ème arrondissement, la rue Lucien Sampaix et la rue Taylor. Ce projet a été voté par le Conseil de Paris le 23 janvier 2006. Lire la suite…

Moi, piéton parisien

Je fais partie de la majorité silencieuse. Je ne klaxonne pas, je ne râle pas contre les couloirs de bus, je ne me plains pas quand on installe un nouveau sens interdit quelque part… Lire la suite…

La campagne sans voiture : ça n’existe pas ?

vie-campagne-liberte

Quelle belle contradiction : l’écolo est censé habiter à la campagne, et la vie à la campagne « est impossible sans voiture ». Or quoi qu’on dise « la bagnole, ça pue, ça tue et ça pollue » et « les carapaces, ça prend de la place » et même à la campagne. Moralité le soi-disant modèle écologique parait dramatique s’il était généralisé. Lire la suite…

Vous êtes en « zone 30 »: Souriez !

Connaissez-vous les « zones 30 » ?

Depuis leur création en 1990 et leur introduction dans le Code de la route, les « zones 30 » n’ont connu qu’un faible développement en France : quelques milliers aujourd’hui, soit rarement plus de douze dans une même ville (comme à Lorient, Rennes et Cergy-Pontoise), alors qu’on peut les trouver par centaines dans les villes allemandes. Lire la suite…

Coursier à vélo dans New York

Vidéo de coursiers à New York

Enjambez le vélo d’un coursier New-Yorkais et ressentez l’adrénaline qui pulse dans votre corps…

Lucas Brunelle, un coursier New-Yorkais, a réalisé une série de petits films, caméra embarquée sur le casque. Il suit la plupart du temps des coursiers lors d’Alley Cat ou de courses urbaines. Vous verrez, ça va très vite et c’est plus qu’impressionnant!!!

Télécharger le film (50 Mo)

Nogent-sur-Marne passe à 30 km/h

Un meilleur partage de la voirie entre tous ses utilisateurs, le maire de Nogent-sur-Marne [29000 habitants] y croit. Et pour commencer, il décide de ralentir les autos en généralisant la vitesse maximum de 30 km/h à toute la voirie communale, par un arrêté municipal qui a pris effet le 6 février. L’expérience est unique et audacieuse. Sur les 37 km de voirie de la ville, seuls les 3 km des routes nationales et départementale (N 34 et N 186, D120), utilisées notamment par le trafic de transit, conservent le 50 krn/h. Non pas que le territoire de 280 hectares soit le terrain de jeu des Fangio, vu le nombre de carrefours et de feux, mais «les automobilistes oublient tous qu’ils sont aussi piétons : nous avons trop de bruit, trop de pollution, trop de démarrages en trombe et de freinages secs alors que nous avons une voirie très serrée», énumère Jacques JP Martin, le maire (UMP) de Nogent, qui aspire à plus de quiétude. Lire la suite…

Automobile et partage de l’espace public

par Dominique Bied

L’automobile consomme une moyenne 170 mètres carré d’espace public par voiture (il suffit de diviser la surface totale de voirie de circulation par le nombre de voitures, et on trouve cette consommation moyenne). En fait il est impossible d’obtenir ce chiffre dans les services techniques des agglomérations. Cet ordre de grandeur nous a été donné par un ingénieur de la RATP des années 1970, Mr Marchand. Lire la suite…

La planification urbaine peut-elle conduire à une mobilité durable?

par Vincent FOUCHIER*

Une des questions clé du débat est de savoir si l’on souhaite limiter la place de l’automobile dans nos agglomérations. Cette question dépasse largement les aspects technico-environnementaux (pollution, nuisances, coûts, etc.) : elle concerne un choix de société (modes de vie, paysages, équité, etc.). La réponse à cette question de la place accordée à l’automobile est lourde de conséquences quant aux décisions de planification urbaine. Nous illustrerons nos propos avec l’exemple de l’Île-de-France et de quelques éclairages tirés de l’étranger. Lire la suite…