PDU et automobile, une hypocrisie quasi consensuelle

Les Plans de Déplacements Urbains (1996-2002)

Jean-Marc Offner
Laboratoire Techniques-Territoires-Sociétés (LATTS-ENPC)

La loi sur l’air de 1996 a fait obligation aux agglomérations françaises de plus de 100.000 habitants d’élaborer un plan de déplacements urbains (PDU).Intermodalité, vélo, partage de la voirie… semblent préparer une mobilité « durable ». Mais les conditions d’élaboration des documents, les mesures programmées (transports collectifs en site propre et infrastructures routières, pour l’essentiel) et l’absence de problématisation territoriale ne permettront ni de réduire le trafic automobile, ambition première de la loi, ni de mettre en oeuvre des politiques locales innovantes et cohérentes.(…) Lire la suite…

Formes urbaines et mobilité: quelle stratégie pour un développement urbain durable?

Les villes sont aujourd’hui confrontées au phénomène de l’étalement et de la fragmentation urbaine. Le développement des centres commerciaux périphériques, la multiplication des centres de loisirs, l’extension des zones d’activités, la recherche d’un habitat individuel à la campagne nous conduisent vers une ville dispersée, consommatrice de sol et génératrice de déplacements. Lire la suite…

Vengeance anti-voitures

Un cycliste britannique qui avait crevé près de 2.000 pneus de voitures après avoir été arrosé par un automobiliste roulant dans une flaque d’eau vient d’être condamné à seize mois d’emprisonnement. En dix jours, à l’aide d’un tournevis aiguisé, Ashley Carpenter, âgé de 37 ans, avait crevé les pneus de 548 voitures, camionnettes et camions pour se venger des « manières inconsidérées » des automobilistes. Il a déclaré à la police qu’il avait entrepris son action après avoir manqué d’être renversé par une voiture puis avoir été éclaboussé et trempé jusqu’à l’os par une autre voiture roulant dans une flaque d’eau.

Source:
world-carfree-news