Le complot anti-tramway exemplaire de General Motors

gm-tramway
Le premier à parler du rôle joué par General Motors (GM) dans la disparition du tramway fut E. Jay Quinby, un simple citoyen amoureux du rail. En 1946, il rédigea une étude montrant comment General Motors, associée à Firestone Tires, Phillips Petroleum, Standard Oil et Mack Truck, utilisait une société écran, National City Lines, pour atteindre ses fins. Il concluait par ces propos prémonitoires : « Vous allez réaliser trop tard combien un tramway électrique est infiniment plus confortable, fiable, sécuritaire et économe qu’un service d’autobus. Mais que pourrez-vous faire quand vous aurez permis que tous les rails aient été arrachés ? Qui pourra reconstruire ce qui aura été détruit ? » Lire la suite…

itramways, l’annuaire du transport urbain

itramways.net est l’annuaire de référence du transport urbain. Il regroupe plus d’un millier de liens vers le monde du transport urbain: tramway, bus, trolleybus, métro… On peut y trouver les liens vers les sites officiels des Autorités Organisatrices des Transports en France et dans le monde, mais aussi des sites non officiels, des sites de passionnés, d’associations, des sites sur l’histoire des réseaux, sur le modélisme, sur les logiciels de transports urbains, etc. Lire la suite…

Vélo et politique


Camarade cycliste, choisis ton camp!

Le vélo urbain est un combat politique quotidien. A la suite du camarade vélorutionnaire Lénine, chaque cycliste peut choisir l’orientation politique de son choix en fonction de sa pratique du vélo et de ses tendances cyclo-politiques:

  • le cycliste marxiste-léniniste : vélo tous les jours (en théorie);
  • le cycliste trotskyste : vélo tous les jours, au milieu de la route, pour forcer les voitures à tomber;
  • le cycliste stalinien : avec des esclaves qui le poussent dans la côte;
  • le cycliste brejnévien : en disant haut et fort qu’il fait le trajet en 5 minutes alors qu’en réalité il prend sa voiture;
  • le cycliste stakhanoviste : allers-retours tous les jours en vélo, plus les escaliers, les courses et pour le plaisir, un détour de 30 km;
  • le cycliste capitaliste: avec un vélo haute technologie, à moteur pour les côtes, et quand il ne pleut pas;
  • le cycliste écologiste: tous les jours avec un vélo de récup, des sacoches pour les produits bio et une charrette pour les enfants;
  • le cycliste socialiste: un jour sur deux, en tandem, pour les partisans du oui et du non à la constitution européenne;
  • le cycliste royaliste: en tandem 7 places pour toute la famille et une voiture avec chauffeur pour transporter les affaires;
  • le cycliste anarchiste: de temps en temps, roule sur les trottoirs avec un vélo volé pendant une manif;
  • le cycliste umpéiste: avec un vélo de fonction, une fois par an, devant les caméras;
  • le cycliste souverainiste: avec un vélo gitanes uniquement avec des pièces d’origine.

Si vous connaissez d’autres tendances cyclo-politiques, n’hésitez pas à poster un commentaire en bas de ce message.

La Vélorution est en route!

Photo: Lénine à bicyclette

Le périph’ aux piétons!

Ouvrons le Périphérique aux piétons !

L’association « La Périphéerique » propose une idée simple :

Ouvrir entièrement le Boulevard Périphérique parisien aux piétons pour une journée et organiser sur ce nouvel espace une fête populaire du sport, de l’environnement et de la fraternité. Lire la suite…

Propagande anti-automobile


Quand tu conduis une voiture, tu conduis avec Hitler.
Bouge ton cul et mets-toi au vélo !

Cette affiche est un détournement, trouvé sur le site de CarFree Seattle, d’une affiche de propagande américaine de 1940 dont la légende originale était: « When you ride alone, you ride with Hitler » (Quand vous conduisez seul, vous conduisez avec Hitler). L’objectif était déjà à l’époque de pousser les gens au co-voiturage! Afin de soutenir l’effort de guerre contre les nazis, le gouvernement américain souhaitait utiliser « au mieux » le pétrole disponible… Lire la suite…

La caravane du Réseau Vert

Le plan du Réseau Vert parisien a été réalisé par des habitants de chaque arrondissement de Paris. Maillant sans rupture le territoire, il permet au marcheur et au cycliste de franchir aisément des distances significatives dans toutes les directions. Lire la suite…

Trottoir interdit aux piétons


Trottoir interdit aux piétons, à Paris dans le XVIIème, pas loin de la porte de Champeret…
La voiture est reine, partout.

Photo envoyée par David, piéton égaré à Paris

Citation:
Piéton. Mouvante (et audible) partie de la chaussée pour une automobile.
Ambrose Bierce
Extrait de Le dictionnaire du Diable

La réussite des péages urbains

Depuis 2003, Londres a mis en place un système de péage urbain dans sa zone centrale. Singapour avait initié ce type de démarche dès 1975 et l’a renforcé en 1998. Aujourd’hui, se pose de plus en plus la question de mettre en place un péage urbain à Paris. C’est l’occasion de réaliser un bilan des péages urbains. Lire la suite…

L’agressivité des automobilistes

Les cyclistes dénoncent l’agressivité des automobilistes

«AUTOMOBILISTES, calmez-vous!» C’est le message que les Vélorutionnaires ont décidé de faire passer aujourd’hui, à l’occasion de leur manifestation mensuelle. Ce petit groupe de cyclistes qui battent le pavé chaque premier samedi du mois reproche aux conducteurs de voiture d’être de plus en plus agressifs à l’encontre des vélos. «Comme si les automobilistes lésés de passer leur vie à 16,4 km/h (NDLR : vitesse moyenne observée à Paris) ressentaient le besoin de déverser leur agressivité vers ceux qui ont fait le bon choix pour eux, pour la ville et pour la planète», souligne le comité Vélorution.

Les manifestants prendront le départ cet après-midi à 14 heures de la place du Châtelet. Ils rejoindront le quartier des Halles pour discuter avec les automobilistes et les passants.

M.-A.G.
Le Parisien, samedi 05 mars 2005