Coursier à vélo dans New York

Vidéo de coursiers à New York

Enjambez le vélo d’un coursier New-Yorkais et ressentez l’adrénaline qui pulse dans votre corps…

Lucas Brunelle, un coursier New-Yorkais, a réalisé une série de petits films, caméra embarquée sur le casque. Il suit la plupart du temps des coursiers lors d’Alley Cat ou de courses urbaines. Vous verrez, ça va très vite et c’est plus qu’impressionnant!!!

Malheureusement, le film n’est plus accessible sur le web…

Nogent-sur-Marne passe à 30 km/h

Un meilleur partage de la voirie entre tous ses utilisateurs, le maire de Nogent-sur-Marne [29000 habitants] y croit. Et pour commencer, il décide de ralentir les autos en généralisant la vitesse maximum de 30 km/h à toute la voirie communale, par un arrêté municipal qui a pris effet le 6 février. L’expérience est unique et audacieuse. Sur les 37 km de voirie de la ville, seuls les 3 km des routes nationales et départementale (N 34 et N 186, D120), utilisées notamment par le trafic de transit, conservent le 50 krn/h. Non pas que le territoire de 280 hectares soit le terrain de jeu des Fangio, vu le nombre de carrefours et de feux, mais «les automobilistes oublient tous qu’ils sont aussi piétons : nous avons trop de bruit, trop de pollution, trop de démarrages en trombe et de freinages secs alors que nous avons une voirie très serrée», énumère Jacques JP Martin, le maire (UMP) de Nogent, qui aspire à plus de quiétude. Lire la suite…

Automobile et partage de l’espace public

par Dominique Bied

L’automobile consomme une moyenne 170 mètres carré d’espace public par voiture (il suffit de diviser la surface totale de voirie de circulation par le nombre de voitures, et on trouve cette consommation moyenne). En fait il est impossible d’obtenir ce chiffre dans les services techniques des agglomérations. Cet ordre de grandeur nous a été donné par un ingénieur de la RATP des années 1970, Mr Marchand. Lire la suite…

La planification urbaine peut-elle conduire à une mobilité durable?

par Vincent FOUCHIER*

Une des questions clé du débat est de savoir si l’on souhaite limiter la place de l’automobile dans nos agglomérations. Cette question dépasse largement les aspects technico-environnementaux (pollution, nuisances, coûts, etc.) : elle concerne un choix de société (modes de vie, paysages, équité, etc.). La réponse à cette question de la place accordée à l’automobile est lourde de conséquences quant aux décisions de planification urbaine. Nous illustrerons nos propos avec l’exemple de l’Île-de-France et de quelques éclairages tirés de l’étranger. Lire la suite…

Propositions pour une autre mobilité

Voici une plate-forme commune de revendications pour une autre mobilité. Ces propositions ont pour vocation de fédérer le mouvement alter-mobiliste, regroupant les associations cyclistes et piétonnes, les sites antivoitures et de promotion des transports en commun, les groupes de recherche sur le pic de Hubbert et la fin du pétrole, les groupes écologistes et décroissants, les antipub et tous les groupes citoyens voulant rompre avec l’absurdité du système actuel. Lire la suite…

Bientôt 3.000 vélos en libre-service à Paris

Ces vélos seront mis à la disposition des Parisiens en libre service à l’été 2007, dans 200 « stations vélos », le Conseil de Paris ayant voté à l’unanimité mardi en faveur de cette mesure. La mairie est ainsi autorisée à lancer un marché en ce sens, couplé à une « exploitation des mobiliers urbains ». Ce service sera financé par la publicité. Lire la suite…

L’automobile-caddie

Des voitures empilables et partageables

Comment résoudre le problème du réchauffement climatique et de la prolifération des véhicules, le manque de places de parking et réduire la pollution en ville en une seule fois ? Le groupe de recherche “Smart Cities” du Massachusetts Institute of Technology (MIT) a peut-être trouvé la solution. En inventant des voitures empilables et partageables. Lire la suite…

Et si on se déplacait autrement dans Paris?

Chaque jour, vous vous déplacez dans Paris pour vos loisirs ou votre travail. Selon la distance à parcourir ou l’heure à laquelle vous vous déplacez, vous privilégiez la voiture, les transports en commun, le vélo ou la marche à pied. Lire la suite…