General Motors : 7.000 à 8.000 suppressions d’emplois

Le groupe General Motors a présenté lundi une version durcie du plan de restructuration rejeté fin mars par le gouvernement américain, qui intensifie encore ses suppressions d’emploi, et a annoncé simultanément le lancement de la restructuration de sa dette.

Ce plan doit permettre à GM d’être rentable avec un marché américain de 10 millions d’immatriculation, contre 15 à 17 millions avant la crise, selon un communiqué diffusé par le premier constructeur automobile américain.

General Motors va ainsi supprimer 7000 à 8000 emplois supplémentaires chez ses ouvriers par rapport à ses plans initiaux, ce qui va ramener ses effectifs de production aux Etats-Unis de 61’000 à la fin 2008 à 40’000 en 2010.

Le nombre de ses usines principales va revenir de 47 à 34 d’ici la fin 2010 et 31 d’ici 2012, a-t-il indiqué dans un communiqué.

Source: Romandie.com

Trèves : 1.200 emplois supprimés

L’équipementier automobile français Trèves, qui a annoncé la semaine dernière la suppression en France de 335 postes en plus des 312 annoncés fin 2008, va supprimer jusqu’à 1.200 postes à l’étranger sur la période 2008/2009, rapporte jeudi le quotidien La Tribune.

Source: Les Echos

Michelin : 1.000 suppressions d’emplois

Une usine en Alabama (USA), filiale du fabricant français de pneus Michelin, va fermer ses portes, d’ici au 31 octobre 2009, et laisser sur le carreau 1 000 employés. La production sera transférée sur deux autres sites aux États-Unis. La filiale américaine du fabricant français de pneumatiques Michelin a annoncé lundi la fermeture d’ici au 31 octobre d’une usine BF Goodrich employant mille personnes en Alabama (Sud des Etats-Unis), face à la « chute sans précédent » de la demande.

Source: France24

Conférences et débats sur la fin de l’automobile

Limites des ressources naturelles

Quelle place pour la voiture dans la ville ?
Réunions thématiques et débats publics le 15 avril 2009 à Amiens sur le thème de la place de la voiture en ville et sur la fin du stationnement gratuit. Conférence organisée par Amiens Métropole.
Source: http://www.gart.org/newsletter/textes/nl108.htm#endirect17

L’automobile est-elle condamnée ?
Les Cafés géographiques: Débat le 28 avril 2009 à Paris (Café de Flore) avec Gabriel Dupuy (Paris-1) et Mathieu Flonneau (Paris-1). Source: http://www.cafe-geo.net/article.php3?id_article=1515

La civilisation de la voiture
Contre-Grenelle 2, Non au capitalisme vert, 2 mai 2009 à Lyon.
Source: http://www.contre-grenelle.org/

Quelles perspectives pour le financement des transports collectifs ?
Colloque organisé par le GART (Groupement des Autorités Responsables de Transports Publics), en partenariat avec le Conseil des Communes et Régions d’Europe (CCRE) et consacré au financement des transports urbains en Europe. Le 12 juin 2009.
Source: http://www.gart.org/newsletter/textes/nl108.htm#alaune

L’automobile, nouveau trou dans le commerce extérieur

voiture-trou

Sur les quatre dernières années, les importations de voitures en France ont progressé en moyenne de 5 % par an. L’excédent commercial traditionnel de la branche automobile, qui culminait à 12,3 milliards d’euros en 2004, a fait place à un trou de 3,4 milliards l’an dernier, selon les derniers chiffres de la Direction générale des douanes. Lire la suite…

Trèves : 700 emplois menacés

L’équipementier automobile français Trèves, spécialisé dans la garniture de sièges et de portes, pourrait supprimer au moins 700 emplois (sur 2.500) et fermer trois de ses usines françaises, selon une information diffusée, jeudi 9 avril, par la radio Europe 1. Interrogée par l’AFP, une porte-parole de l’entreprise n’a pas confirmé cette information. Elle a indiqué qu’un comité de groupe de l’équimentier devait avoir lieu vendredi et que des comités d’entreprise devraient se tenir dans chaque société de Trèves mardi.

Source: Le Monde

Bosch : 300 suppressions d’emplois

Une filiale du groupe Bosch, spécialisée dans la propulsion et le contrôle technique, Bosch Rexroth, a annoncé mercredi 8 avril la suppression de 300 emplois à durée déterminée ou intérimaires dans l’usine de Witten en Rhénanie du Nord, sur un effectif total de 1 400 personnes, selon les propos de la porte-parole du groupe, Claudia Ulrich, dans le quotidien allemand Westdeutsche Allgemeine Zeitung.

Source: L’Usine Nouvelle

Karmann : 4.460 emplois menacés

L’équipementier automobile allemand Karmann, spécialisé dans la fabrication de toits pour les cabriolets, a déposé le bilan ce mercredi 8 mars. Le carrossier, qui avait annoncé récemment de nouvelles suppressions de postes, est dans l’impossibilité de financer ces licenciements. L’entreprise emploie 4.460 salariés en Allemagne.

Source: L’Usine Nouvelle

Ssangyong : 2.650 licenciements

Le constructeur automobile sud-coréen Ssangyong Motor, filiale en graves difficultés financières du chinois Shanghai Automotive Industry Corp (SAIC), a annoncé aujourd’hui son intention de licencier quelque 2.650 salariés, soit 37% de ses effectifs. Outre ces suppressions d’emplois qui seraient les premiers licenciements massifs en Corée du sud depuis le début de la crise économique, le plan de sauvetage prévoit des cessions d’actifs, a indiqué Ssangyong, placé en redressement judiciaire en février dernier.

Source: Le figaro

Detroit en ruine

Detroit en ruine

La crise continue de faire des ravages à « Motor City » alias Detroit, USA. Les « Big Three », fleurons de la ville (General Motors, Chrysler et Ford), sont au bord du dépôt de bilan. Le plan de sauvetage de l’industrie automobile américaine et ses 17,4 milliards de dollars ne devraient leur permettre de tenir que quelques mois avant une très probable faillite générale… En attendant, les licenciements se multiplient dans la ville fantôme. Lire la suite…

Portrait d’un marchand de pollution

Portrait d'un marchand de pollution

Aujourd’hui, traduction d’un article du New York Times paru mardi 31 mars : http://www.nytimes.com/2009/03/31/business/31hummer.html. Il s’agit d’un portrait d’un vendeur de Hummers, qui va bientôt tomber en dépression. On en aurait presque la larme à l’œil. Âmes sensibles s’abstenir!

Si vous lisez en détails, vous tomberez sur ce super lien : www.fuh2.com ; et si vous ne lisez pas en détails, vous pouvez aller jeter un œil quand même, c’est très drôle et ça fait plaisir. Enjoy! Lire la suite…

Eurostyle : 400 licenciements

Le sous-traitant automobile stéphanois GMD a été désigné comme repreneur du fabricant de garnitures plastiques Eurostyle, fournisseur de Renault et PSA Peugeot-Citroën, et environ 400 des 1030 salariés seront licenciés, a-t-on appris lundi auprès de la CGT, syndicat majoritaire.

Le tribunal de commerce d’Evry a désigné GMD comme repreneur d’Eurostyle, en redressement judiciaire depuis le 27 octobre, « ce qui se traduira par 400 licenciements », a indiqué à l’AFP Eric Defait, délégué syndical central CGT.

« On a fait du 200 à l’heure, soit 400 licenciements en deux heures », a ajouté M. Defait, en évoquant la courte durée de l’audience. « On n’a parlé que des machines, des murs, les salariés c’est secondaire », a-t-il déploré.

« L’administrateur judiciaire a trente jours pour lancer les 400 licenciements », a précisé Claude Llodo, secrétaire (CGT) du comité central d’entreprise.

Les principales usines d’Eurostyle, basé aux Ulis (Essone), sont situées à Châteauroux (Indre), où travaille la moitié des 1.030 salariés, Sens (Yonne) et Valenciennes (Nord). Les autres sont à Lieu Saint-Amand (Nord, 237 salariés), Saint-Clément (Yonne, 249) et Falaise (Calvados, 20).

Source: Daily Bourse

Brawn GP : 270 licenciements

Fraîchement auréolée d’un doublé victorieux sur le circuit australien de Melbourne, l’écurie de F1 Brown GP fait à nouveau parler d’elle. Le directeur général de l’écurie, Nick Fry, vient en effet d’annoncer que l’entreprise allait se séparer de 270 employés, soit le tiers de ses effectifs. Avec 430 salariés, l’écurie retrouvera ainsi les effectifs qu’elle possédait en 2004 lorsqu’elle évoluait sous le nom de BAR.

Source: Ouest-France