Dubaï-sur-Loire

Digues, arbres et urbanisme en zone inondable (1ère partie)

Dans la série des Grands Projets Inutiles Imposés (GPII), on avait les autoroutes, les aéroports, les LGV, les LTHT, les méga-stades, les méga-centre commerciaux… A cette vague actuelle de surenchère dans la démesure, faut-il ajouter aujourd’hui la géo-ingénierie des fleuves? Lire la suite…

Les 7 mensonges de la Nouvelle Route du Littoral

Il y a trois ans, le 14 octobre 2010, le nouveau Président de la Région Réunion et François Fillon signaient les accords de Matignon 2 mettant fin au projet de tram-train de l’ancienne majorité et basculaient ainsi les financements sur un unique projet de route pharaonique sur la mer, long de 12 km et estimé à 1,660 milliards d’euros. Ses partisans vantent cette nouvelle infrastructure comme une route « moderne, gratuite et sécurisée », créatrice d’emplois, une « route écologique » au service de tous les Réunionnais et qui mettrait fin aux embouteillages. Autant d’affirmations, autant de contrevérités. Lire la suite…

Retraite à 50 ans pour les réacteurs nucléaires

Enfin une bonne nouvelle ! Dans le paysage énergétique français après Fukushima, c’est même une excellente nouvelle : la mise en retraite des réacteurs nucléaires est encore reculée de dix ans. Par des voix autorisées proches du pouvoir et des bruits de couloirs, l’État a fait entendre sa décision de prolonger de dix ans la durée de vie des centrales nucléaires françaises, pour qu’elles passent de 40 à 50 ans. Lire la suite…

Passer à la voiture électrique, c’est comme changer de marque de cigarettes

La voiture électrique n’est pas la solution écologique que les constructeurs et les médias voudraient nous vendre. En fait, l’objectif réel de la voiture électrique semble être de continuer à vendre toujours plus de voitures à des consommateurs occidentaux qui se désintéressent de plus en plus de la voiture. Mais passer de la voiture thermique à la voiture électrique revient en fait à changer de marque de cigarettes, la pollution n’est pas exactement la même mais le résultat final est le même. Lire la suite…

La « Transition Énergétique » à la française

L’événement nucléaire de niveau sept de Fukushima suivi de l’ »événement anti-nucléaire » de niveau sept en Allemagne ont remis sur le tapis la question énergétique, comme au temps du premier choc pétrolier de 1973. Les problèmes déjà connus et étouffés à cette époque n’ont fait que croître en se diversifiant et aujourd’hui ils se posent à nouveau avec une acuité aggravée. Lire la suite…