La fin du dernier monde qu’on eut…

« The End of Suburbia: Oil Depletion and the Collapse of the American Dream », par deux réalisateurs canadiens (Gregory Greene et Barry Silverthorn), dresse l’état des lieux d’un monde où les réserves de pétrole diminuent, où son extraction se complique, ses prix augmentent et condamnent, à plus ou moins long terme, les banlieues Nord-américaines. Un mode de vie s’effondre. Lire la suite…

La fête est finie: pétrole, guerre et destin des sociétés industrielles

Les quartiers périurbains n’existeraient pas sans pétrole bon marché. Les Etats-Unis ont une culture automobile, l’industrie automobile a commencé aux Etats-Unis. Et elle a commencé ici parce qu’on cherchait des moyens d’utiliser ce pétrole bon marché. Les Etats-Unis étaient lessivés par le pétrole au début du 20ème siècle. Dans les années 30, ils le découvraient si vite que le pétrole au Texas était moins cher que l’eau potable et de loin. Lire la suite…

Dépasser la ville-campagne

L’ancienne relation ville/campagne associait deux termes nettement distincts par leur forme autant que par leur fonction. Or la fonction agricole n’étant plus exercée que par une fraction minime de la population totale, des populations au genre de vie urbain ont remplacé dans les campagnes la paysannerie d’autrefois, tandis que, sous l’effet du desserrement, de l’étalement et de la dissémination périurbaine, la définition morphologique de la ville devenait de plus en plus floue. Lire la suite…

La ville franchisée

Formes et structures de la ville contemporaine

Désormais omniprésent, l’étalement urbain combiné à la recomposition des villes remodèle la géographie fabriquant des territoires hybrides, ni urbains, ni ruraux. Lire la suite…

La pauvreté périurbaine

La pauvreté périurbaine : dépendance locale ou dépendance automobile ?

COUTARD O. /DUPUY G./FOL S.
Espaces et Sociétés – octobre 2001 – 108-109 – pp. 155-175

Les résultats d’une recherche qualitative sur les pratiques spatiales des ménages pauvres dans quatre espaces des régions urbaines de Paris et de Londres mettent en lumière deux modèles territoriaux de la pauvreté, un modèle français de dépendance locale s’opposant à un modèle anglais de dépendance automobile. Même si, pour les ménages concernés en France, cette situation n’est généralement pas vécue de manière stigmatisante comme une relégation et s’avère moins contraignante sur le plan financier, le modèle français de dépendance locale semble fragilisé par un ensemble de facteurs qui rendent au contraire vraisemblable la diffusion en France du modèle de dépendance automobile.

Document à télécharger La pauvreté périurbaine : dépendance locale ou dépendance automobile ? (.doc – 92672 ko)