High Tech et vieilles combines

Les géants américains des nouvelles technologies (Apple, Google, Facebook) croulent sous les dollars tout en se présentant comme les nouveaux apôtres de l’écologie. Ils se construisent actuellement de nouveaux bureaux en Californie qui se veulent le nec plus ultra de l’écologie. Lire la suite…

Le Grand Lyon pris la main dans le goudron

Nous sommes en 2013 et plus que jamais, il faut construire des autoroutes. La France, pays sans doute le plus autoroutier au monde, manque semble-t-il encore d’autoroutes. Du côté de Lyon, l’agglomération du socialiste Gérard Collomb (photo) et le Conseil Général du Rhône veulent construire à tout prix le Tronçon Ouest du Périphérique lyonnais (TOP). Lire la suite…

« Reconstruction » ou Guerre aux Chaumières

Contribution à la critique de la notion « d’indépendance énergétique ». Troisième partie.

En introduction de cette réflexion on avait posément affirmé: l’énergie est l’essence de la « guerre totale ». L’espace et le temps vont s’unifier par l’énergie et le champ de bataille est partout. En France, au cours de la période d’après guerre qui a été nommée la « Reconstruction » il n’a jamais été question de reconstruire ce que la guerre avait détruit. Bien au contraire… On s’est très précisément fixé comme objectif premier de détruire au plus vite ce que la guerre n’avait pas pu détruire. Lire la suite…

Bienvenue dans l’univers impitoyable de la montagne!

A l’Alpe d’Huez, on continue à bétonner la montagne. Le tracé du prochain Tour de France prévoit le goudronnage d’une route qui, comme c’est bien fait, répond parfaitement aux besoins des investisseurs qui veulent étendre le domaine skiable dans ce secteur en construisant une nouvelle station de ski. Sport, business, bétonnage, bienvenue dans l’univers impitoyable de la montagne! Lire la suite…

Investir dans 1,6 km d’autoroute ou dans des pistes cyclables? Portland a fait son choix

Aménager le territoire pour réduire les consommations énergétiques: c’est une approche que présente Energy Cities dans sa dernière publication « 30 propositions pour la transition énergétique des territoires ». Et plus particulièrement « Planifier le report modal vers les modes de transport durables » pour devenir une ville attractive et rendre aux habitants les espaces publics. Lire la suite…

Et si la voiture disparaissait ?

carfree comics

Imaginons un instant que l’usage de l’automobile ne soit plus possible et que la voiture disparaisse. Cette perspective pourrait paraitre inconcevable tant nous en sommes dépendants, mais que se passerait-il si nous avions comme seuls moyens de transport nos jambes et notre vélo? Quelles seraient les évolutions de nos villes, de nos campagnes et de notre quotidien? Lire la suite…

There is no alternative ?

There is no alternative: « il n’y a pas de solution alternative ». Beaucoup d’automobilistes reprennent à leur compte cette formule historiquement attribuée à Margaret Thatcher et censée expliquer que le marché, le capitalisme et la mondialisation sont des phénomènes nécessaires et bénéfiques et que tout régime qui prend une autre voie court à l’échec. Lire la suite…

Conférence internationale « Building the Urban Future and Transit Oriented Development »

Étant un des organisateurs d’une conférence scientifique portant sur le développement des alternatives à la route en lien avec le développement urbain, j’ai pensé que cette conférence pourrait intéresser les lecteurs du site carfree. Lire la suite…

Le socialisme contre l’étalement urbain

« La ville doit périr dans les ruines du mode de production capitaliste, car la ville était une nécessité de la société capitaliste de marchandises. Ces nécessités disparaîtront, la ville elle même disparaîtra, en tant que leur produit. La ville est la forme, la condition des rapports sociaux de cette société là. » Sovremenaia Arkitectura, revue soviétique d’architecture, 1929. Lire la suite…

Localisation de l’habitat et pratiques de déplacements

De longue date, la FNAUT (Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports) dénonce l’étalement urbain diffus et plaide pour une relocalisation de l’habitat dans les zones urbaines denses. Une recherche récente, proposée par Jean-Marie Beauvais et la FNAUT, et financée par l’ADEME, a permis de comparer – toutes choses égales par ailleurs – les pratiques de déplacements de ménages ayant déménagé d’une zone périphérique vers la ville de Tours. Elle met en évidence une stabilité du nombre des déplacements et une forte baisse (de 9 km à 6 km) de la longueur moyenne des déplacements quotidiens (surtout pour les achats) et de l’usage de l’automobile (-38%), principalement au profit de la marche, donc des dépenses en carburant, de la consommation d’énergie et des émissions de gaz à effet de serre des ménages. Lire la suite…