Tout pour la route et des miettes pour les transports publics

Les investissements en infrastructures routières (routes et autoroutes non concédées) s’élèvent à 10,7 milliards d’euros en 2007. Ce chiffre est en augmentation de 40 % depuis 1997 (9,4 milliards d’euros concernent les routes départementales et locales), et représente 64 % des investissements publics en infrastructures de transport. Autrement dit, la route représente près des deux tiers des investissements publics dans le domaine des transports. Lire la suite…

La cause de la guerre est stationnée à l’extérieur dans votre rue

Les intérêts énergétiques des États-Unis ont désespérément besoin que les USA maintiennent leur influence dans les régions riches en énergie, dont le pétrole, que sont le Moyen-Orient et la Mer Caspienne. Ils utilisent le seul pouvoir qu’ils ont laissé: la terreur. Lire la suite…

La fin des lotissements ?

Aujourd’hui, chacun veut SA maison individuelle et son petit coin de bonheur avec le toboggan, avec ou sans le nain de jardin. Mais entre les accès pour desservir les pavillons, les grandes surfaces pour approvisionner les habitants, les routes pour parvenir à ces zones commerciales, les terres cultivables et les espaces naturels diminuent comme peau de chagrin. Ici et là, on commence à tirer la sonnette d’alarme. Lire la suite…

Les captifs du périurbain – 10 ans après – retour sur enquête

Souvent présenté comme l’espace privilégié d’une « classe moyenne » en ascension sociale, l’espace périurbain s’est socialement diversifié sous l’effet des politiques publiques qui ont favorisé l’accession sociale à la propriété. De ce fait, il est aussi le lieu de résidence de couches sociales plus modestes qui, avec les transformations de l’économie, sont aujourd’hui soumises à de plus fortes incertitudes. Lire la suite…

Vers la crise d’un modèle basé sur l’étalement urbain?

« Nous sommes littéralement coincés dans un cul-de-sac dans un 4×4 figé en panne d’essence. » C’est ainsi que James Howard Kunstler, l’auteur de “The Geography of Nowhere: the rise and decline of America’s man-made landscape” présente la situation actuelle des Etats-Unis.

Depuis la seconde guerre mondiale, les Etats-Unis ont investi une grande part de leur richesse dans le mode de vie péri-urbain. Les suburbs américains ont consacré l’idéal de « l’american way of life », une voiture synonyme de liberté et une maison au « milieu de la nature ». Ce mythe a donné naissance à un empire intérieur, Suburbia et ses banlieues pavillonnaires qui s’étendent sur des milliers de kilomètres. Et l’empire s’est écroulé. Lire la suite…

Voitures partout, verdure nulle part

C’est avec ce seul titre que je vous invite à la contemplation de cette éloquente série de peintures d’un même paysage (chaque peinture réalisée 3 ans après la précédente) par l’artiste suisse Jörg Müller intitulée Ronde annuelle des marteaux-piqueurs ou la mutilation d’un paysage, 1974. Elle résume à elle seule ma note sur l’absurdité de l’idée de voiture propre. Lire la suite…

Quelques exemples de maîtrise de l’étalement urbain en France

Les villes dont les stratégies de lutte contre l’étalement urbain sont régulièrement citées dans les études internationales sont essentiellement étrangères. Pourtant, des exemples locaux ouvrent des pistes intéressantes pour la maîtrise de l’étalement urbain en France. Certains cas relèvent de véritables stratégies, inscrites dans la durée, d’autres sont plus ponctuels (limités à un quartier) ou encore à l’état d’orientations pour l’avenir. Ces expériences s’articulent autour d’un ensemble de principes : organiser la croissance de l’agglomération, investir dans le renouvellement urbain, accompagner les communes périphériques et mettre en place des outils économiques. Lire la suite…

TOD ou le développement de la ville autour du transport public

Le développement de noyaux urbains autour de pôles de transports collectifs voit le jour, sous l’appellation de TOD, Transit Oriented Development. C’est à Peter Calthorpe, un des fondateurs du Nouvel Urbanisme, que l’on doit le concept de TOD. Ce concept se retrouve sous d’autres appellations comme le Transit Village, le Transit Focused Development, le Transit supportive urban, le Transit Related Development ou encore le Transit Friendly Development.(1) Ce retour au village urbain, au smart growth, remet l’être humain au centre des préoccupations des planificateurs, de même qu’au centre de nouvelles formes urbaines. Lire la suite…

La fin arrive

Notre mode de vie actuel s’est dessiné il y a maintenant 50 ans: le supermarché, la voiture au toit ouvrant, le pavillon, les autoroutes, les zones résidentielles … bref tout ce qui constitue nos imaginaires urbains et de consommation, et que continue à nous vanter quotidiennement la publicité. Lire la suite…

Le fléau des banlieues américaines

RIVERSIDE, Californie. – L’endroit est connu comme « l’empire intérieur »: une grande étendue de terre coincée dans la haute vallée du désert à l’est de Los Angeles. Avant, il y avait des arbres fruitiers et des indiens, maintenant ce n’est qu’un étalage d’autoroutes encombrées, de faubourgs interminables et de centres commerciaux.

Mais voilà qu’ici, au paradis des 4 voies, une révolution est en cours. Ce qui avant était impensable est en train de se réaliser brutalement : la fin de l’envahissante histoire d’amour des américains et de l’automobile. Lire la suite…