Grenoble 2030: quelle ville voulons-nous?

Ville saturée, hyper-urbanisée (au détriment notamment des terres cultivables) et connaissant de nombreux pics de pollution tout au long de l’année, Grenoble et son agglomération sont aujourd’hui des modèles de ce qu’il ne faut pas faire en terme d’urbanisme. Or, à l’heure des bouleversements climatiques et de la crise écologique multiforme, il existe pourtant un risque non négligeable de voir par exemple de nouveaux projets routiers rendus compatibles avec le ScoT (Schéma de cohérence territoriale)  et de constater que l’obligation « d’intégrer l’empreinte écologique » peut faire l’objet d’interprétations pour le moins réductrices… Un film réalisé par les Amis de la Terre Isère rappelle que les occasions ne manquent pas pour les décideurs locaux de se passer de l’avis de la population dans la mise en œuvre de grands projets (Minatec). Lire la suite…

Journée mondiale de l’environnement… sans voitures?

La Journée mondiale de l’environnement, organisée comme chaque année par l’Organisation des Nations-Unies (ONU), aura lieu le samedi 5 juin 2010. Le thème de l’édition 2010 est “Des millions d’espèces. Une planète. Un avenir commun. » Carfree France se joint à cet évènement pour organiser à cette occasion une journée « Routes sans voitures ». Lire la suite…

Eco-pollution

ecoautoroute - ecopollution

« L’eco-autoroute » A19 construite par Vinci a déjà un an et on en parlait ici même l’année dernière. « L’éco-autoroute », ce concept fumeux au service du lobby autoroutier, connaît désormais un certain succès international, car le magazine Carbusters (les « péteurs de bagnoles ») vient de réaliser un article sur cette autoroute qui relie Sens dans le département de l’Yonne et Artenay dans le département du Loiret. Lire la suite…

Guide des autoroutes à vélos

Voici la traduction, faite par Mr Hans Kremers de Bordeaux, d’un document hollandais sur la méthodologie à utiliser pour développer les « autoroutes à vélos » ou véloroutes rapides. Croire que le vélo puisse s’attaquer aux bouchons quotidiens sur les autoroutes n’est pas une utopie puisque les néerlandais sont en train de le faire. Comment? Lire la suite…

Les autos au musée – Les vélos dans la cité

titom_velo_auto

Illustrations, caricatures, affiches, logos et bande-dessinées politiques, l’art de Titom s’épanouit dans de multiples domaines, de la critique politique la plus aigüe à la poésie la plus sensible. Beaucoup de ses travaux portent sur l’écologie politique, le vélo, la décroissance, la mobilité et le réchauffement climatique, etc. Lire la suite…

Lepeltier aime les autoroutes

lepeltier-aime-les-autoroutes

Serge Lepeltier était ministre du développement du râble de mars 2004 à juin 2005, viré après le non au Traité constitutionnel européen. L’écologie, il l’a découverte au milieu des années 90, en plongeant aux Maldives (1). Mince, des coraux morts, il faut faire quelque chose pour sauver la planète ! Et puis c’est tendance : le défenseur des poissons exotiques agit « par opportunisme politique d’abord » (2). C’est dire ses profondes convictions. Lire la suite…

Encore des routes ?

La France est déjà parfaitement équipée en infrastructures routières : son réseau est même surdimensionné, sa longueur égale celle des réseaux allemand et britannique réunis. A l’inverse, elle est sous-équipée en transports urbains, et son réseau ferré classique est dégradé sur les itinéraires secondaires, et saturé dans les zones urbaines. Lire la suite…

Pour une limitation de la vitesse à 50 km/heure sur le périphérique parisien

« Les données des études menées montrent clairement que le volume de trafic et la vitesse sont les facteurs principaux des nuisances environnementales », souligne Denis Baupin, maire adjoint de Paris en charge du développement durable, de l’environnement et du plan climat, qui préconise un abaissement de la vitesse de circulation à 50 km/heure sur le périphérique parisien. Lire la suite…

« Verdir les autoroutes », le nouveau concept foireux de Borloo

Il y a des fois où la caricature est en deçà de la réalité. On connaissait les éco-autoroutes, l’inénarrable ministre de l’écologie et du développement durable Jean-Louis Borloo veut « aller plus loin » et vient de signer avec deux des principales sociétés d’autoroutes une convention destinée à « verdir les autoroutes » actuelles. On ne se contente plus de « repeindre en vert », maintenant on le dit! Lire la suite…