Supprimons les seuils de pollution !

Que se passe-t-il lorsqu’un seuil de pollution atmosphérique est dépassé à Lyon? Rien. Quelles mesures concrètes et efficaces mettons-nous en place lorsque les personnes affectées de maladies respiratoires sont invitées à rester chez elles et que les personnes les plus sensibles sont priées de limiter leur activité physique? Nous invitons les automobilistes à réduire leur vitesse sur les voies rapides. Quels sont les effets de ces mesures? Ils sont minimes, voire inexistants. Le Grand Lyon a demandé l’assistance de 200 «nez» bénévoles pour humer l’air et noter chaque jour son odeur. À quoi cela sert-il? Strictement à rien. On pourra continuer à renifler l’air, mesurer chaque polluant, consigner les données dans des bases informatiques pendant des années, quel en est le but si cela n’est pas suivi d’effets? Lire la suite…

Pics de pollution à répétition sur Paris

IL FAUT INTERDIRE DE CIRCULER, PAS DE RESPIRER !

Paris connaît aujourd’hui son premier jour d’alerte à la pollution des beaux-jours et en connaîtra d’autres compte-tenu du plein soleil prévu au moins jusqu’à jeudi. Il est inacceptable que les seules mesures prisent pour lutter contre ce risque sanitaire majeur restent, du côté de la Mairie, la gratuité du stationnement résidentiel et, de la Préfecture de police de simples invitations à ne pas prendre sa voiture, à réduire sa vitesse et à « conduire propre » (!). Lire la suite…

Pollution automobile et obésité

Et si la pollution faisait grossir ?

On savait déjà que la pratique quotidienne de l’automobile était un facteur d’obésité et que la dépendance à la voiture tuait, mais on apprend ces jours-ci que la pollution automobile pourrait également représenter un facteur d’obésité. Cette conclusion provient d’une étude française de l’INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale), montrant qu’une exposition à la pollution automobile, équivalente à celle détectée à cent mètres d’une autoroute, peut faire grossir un adulte de 2 kilos en 15 jours… Lire la suite…

Automobilisme passif

Les moyens mis à disposition par le “progrès” technique donnent aujourd’hui à chaque être humain le pouvoir potentiel de nuire à son frère humain et de lui disputer (parfois involontairement heureusement) une part de sa liberté et de son droit à la survie. La nouveauté aujourd’hui réside dans l’échelle planétaire des nuisances potentielles et dans les capacités de destruction massive de certains de ces moyens (sans qu’on s’en rende compte parfois). Lire la suite…

Caca la bagnole !

Claque de la semaine par Frédéric DUBOIS

A l’heure où nos poumons fermentent et que nous subissons plus que jamais les sévices de la pollution automobile – immonde asphyxie urbaine, distillée quotidiennement pour le bien de nos mollets qui ne supportent plus la marche, et sous le honteux prétexte « qu’il faut bien aller au boulot » – on nous annonce avec des airs de victoire que la 82e édition du salon de l’automobile a été « un grand cru ». Lire la suite…

La climatisation automobile

La climatisation automobile

Selon de récentes études, le secteur des transports représente 26% des émissions de gaz carbonique et pourrait atteindre le triste record de 34% en 2010. Mais aujourd’hui, il se retrouve une nouvelle fois sur le banc des accusés en raison d’une autre source de pollution : la climatisation automobile. Lire la suite…

La pollution automobile

Pollution automobile

Tous les chiffres s’accordent: le transport automobile et routier occupe une place prépondérante dans les émissions de polluants urbains. Les constructeurs automobiles nous promettent la voiture propre pour bientôt… Lire la suite…

Quand la Chine polluera…

Comme l’avait prédit Alain Peyreffite, la Chine s’est éveillée… et pollue! D’une société de la bicyclette, elle passe au stade de société de l’automobile. Son décollage économique actuel se traduit par une “faim d’énergie” sans précédent, alimentant les tensions mondiales sur les cours des matières premières. Lire la suite…

Impacts sanitaires de la pollution atmosphérique urbaine

Au terme d’un travail de huit mois coordonné par l’AFSSE (Agence française de sécurité sanitaire de l’environnement), deux rapports scientifiques sur l’impact sanitaire de la pollution atmosphérique ont été élaborés par des groupes de travail distincts. Ils ont cependant été conçus de manière complémentaire. Selon ces rapports, la pollution atmosphérique, liée pour près d’un tiers aux rejets polluants des voitures, serait responsable chaque année de la mort de 6.500 à 9.500 personnes en France Lire la suite…

Pollution de l’air liée aux transports

Rapport de la Banque Mondiale sur la pollution de l’air liée aux transports

La Banque mondiale vient de sortir la version finale de son nouveau manuel sur les émissions de « sources mobiles » [véhicules – NdT] sous le titre « Pollution urbaine de l’air : Un cadre pour les sources mobiles« . Lire la suite…

La fumée des autos tue aussi

Maintenant, on en est certain: la pollution par les gaz d’échappement automobile est un danger mortel (photo AFP)

La fumée des autos tue aussi

La pollution atmosphérique urbaine a tué entre 6.000 et 10.000 personnes en 2002. Les particules fines émises notamment par les voitures en porteraient la responsabilité… Lire la suite…